Le feuilleton de l’automne 20 : la minute chicon

1
56927

Griz ne s'était jamais battue de sa vie.

Pourtant, elle avait vite compris comment faire. La mère de cinq enfants les bras largement déployés, prouvait qu'elle avait un certain entraînement, dans la distribution de tâloches. Monsieur Détecteur, temporisateur, était occupé à plaquer un homme rouge et vociférant, qui n'avait pas peur (C'est ce qu'il disait.) Le couple de personnes âgés, main dans la main lançait des coups de pieds mi-faibles, mi-teigneux, dans les tibias des gardes du corps. Dans l'ensemble, les combats étaient bien délimités : il y avait les assaillants, et les assaillis. Les uns gagnaient du terrain. Les autres, essayaient de négocier un armistice, au nom de la loi.

Mais la bagarre, c'est comme le chicon au gratin : classique et surprenant à la fois.

 

A suivre.

Aliette Griz

19

18

17

16

15

14

13

12

11

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

LEAVE A REPLY