Le feuilleton de l’été 14

0
1143
Gars qui lit un feuilleton dans le journal

La fille très belle était contrariée. Depuis une semaine, le flamand n'était pas rentré dormir. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait. Il disparaissait, en général une nuit ou deux, et revenait sans un mot, un soir, avec un sourire, et des fleurs. Elle ne posait pas de question. En général, elle aimait bien ses disparitions (les fleurs). Cela rendait son amoureux un peu plus mystérieux, et lui permettait de dormir tout à fait déployée dans le lit, sans être réveillée au petit matin, par un veilleur de nuit qui voulait un câlin.

 

Mais une semaine, sans une nouvelle, dans une ville qui connaissait quelques troubles un peu inexplicables, c'était inhabituel. Et même si la fille très belle se refusait à employer ce mot, ou à ressentir ce genre d'attachement, l'inquiétude pointait. La fille très belle n'aimait pas s'inquiéter. Pour personne. Et surtout par pour un homme. Elle, était sur un piédestal, et lui, forcément, donc, à ses pieds. Ainsi, il pouvait disparaître, aucun problème, mais il devait revenir sans qu'elle s'en préoccupe. Cela faisait partie du pacte non écrit qui les liait : elle était l'objet de désir, elle recevait plus qu'elle ne donnait.

 

Le troisième jour, pour la première fois, alors qu'il n'était pas rentré, elle s'était demandée où il était. Le quatrième jour, pourquoi. Le cinquième, elle avait passé sa journée au téléphone, pour éviter de penser à lui. Le sixième, elle avait été étonnée par ce drôle de sentiment qui montait, inhabituel, concernant ses sentiments pour le flamand. On était le septième. Elle avait essayé de l'appeler depuis vingt-quatre heures, et il ne répondait pas. Elle hésitait, mais savait qu'il faudrait bien qu'elle se renseigne, et appelle à son travail pour vérifier s'il s'était présenté. Et la police. Le pire, ce serait sûrement de prévenir la police. Parce que la fille très belle avait un secret. Le genre de passé peu glorieux qui vous rend un peu honteux et vous tient éloigné des services d'ordre. Qu'ils ne rouvrent pas la boîte à < > casiers.

 

Alors, lecteur, qu'est-ce que tu en penses ? Il est parti où, ce garçon ? Et surtout, il reviendra quand ?

 

Ã? suivre

Aliette Griz

les feuilletons précédents :

13

12

11

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

LEAVE A REPLY