Le feuilleton de l’été 4 : plonger dans les soldes

1
1436
Gars qui lit un feuilleton dans le journal

Bon, aucun lecteur de bxlblog n'est venu me raconter qu'il a gagné à l'euromillion, c'est dommage. (Mais cela me rassure, aussi.)

 

Un matin de plus, grisonnant et frileux. L'été se foutait bien de nous. Il fallait que j'aille acheter de la propolis (pluie + gorge à l'air = laryngite persistante). La propolis, à Bruxelles, on peut en trouver partout. J'avais l'embarras du choix.

 

Mais grâce à fantôme, je passais encore un peu de temps à explorer la ville à travers les trois webcams officielles de Bruxelles. ManÅ?uvrer, zoomer, passages latéraux pour espionner les côtés, constatation incontestable de la grisaille alentour, léger regret de ne pas pouvoir me téléporter, accompagné de fatigue : j'avais mal dormi.

 

Fantôme, dans son message, était un peu sarcastique. Il n'aimait pas tellement le début du feuilleton, il parlait de perte de temps, de ville évanouie dans les mots, de mauvaise blague : bxlblog est destiné à partager des informations sérieuses, sur une ville notoirement dynamique.

 

Il me donnait aussi quelques pistes de recherche :

 

Le long du Boulevard du midi, les forains installent la foire. (Si ça se trouve, Monsieur Détecteur assure la sécurité des installations.)

Depuis dimanche dernier, ça y est : c'est les soldes. (La fille très belle ne manquera pas d'y passer.)

Les tunnels du Cinquentenaire et Lois sont fermés pour l'été. (Ã?a fait deux endroits de moins à vérifier.)

Si ça se trouve, le jeune homme flamand est parti en croisière ?

 

Je n'avais que l'embarras du choix pour retrouver mes personnages.

 

Fantôme, tu as raison.

L'été (et mon feuilleton) sont pourris.

 

Mais promis, demain, je plonge, (même si je commence par couler).

 

Qui veut se mouiller avec moi ?

 

Ã? suivre

Aliette Griz

les feuilletons précédents :

3

2

 

 

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY