Le confinement vu depuis Koekelberg

12
1167
koekelberg

Je n’habite pas en plein coeur de Koekelberg mais pas loin de la limite avec Berchem-Saint-Agathe et de Ganshoren. Hier, en allant m’aérer, dans les limites du raisonnable, j’ai croisé quelques personnes. Dans le petit parc en face de la Cité Moderne berchemoise, il y avait un petit groupe qui n’avait visiblement pas encore intégré la notion de body distancing. Notion qui veut qu’on soit séparés d’au moins un mètre voire un mètre cinquante, en évitant tout contact.

Ce qui me frappe alors que je déambule dans ma commune, c’est le chant des oiseaux : je l’entends. Avec la quasi absence de trafic automobile liée au confinement, on entend beaucoup mieux les roucoulements, les jabotages, les gazouillements… En ce moment, c’est carrément une pie qui est occupée d’imiter une machine à écrire électrique, mordue par un renard enragé.

Depuis ma fenêtre, le signe le plus évident des effets du Coronavirus, c’est le va-et-vient des tireurs de caddies à roulettes remplis. Qui vont et qui viennent vers les magasins d’alimentation. Le trafic des piétons est plus important que d’habitude, ce qui met un tout petit peu d’animation. Et à Koekelberg, où la spécialité est le cocooning en cheveux gris voire blancs, cette animation, c’est déjà un événement.

———————————————————

Après Koekelberg, votre commune ?

En ces temps quelque peu moroses, alors que nous sommes tous confinés, l’équipe de BXLBLOG a décidé d’écrire. Sur l’ambiance qui règne dans nos belles communes bruxelloises, sur les gens… On a donc commencé par Koekelberg et on essaiera de le faire pour les 19 communes. On essaiera car on n’est pas présents dans toutes les communes.

D’ailleurs, si tu habites une des dix-neuf entités, que tu as envie de raconter ce qu’il se passe tout près de chez toi quand tu sors faire tes courses : WELCOME. Un petit mail et c’est parti.

Prenez soin de vous les gens.

Crédit photo : Wikipedia.

12 COMMENTS

LEAVE A REPLY