Le confinement vu depuis Laeken

0
912
laeken

Le Mutsaert était un quartier calme avant le confinement. Ces derniers jours, il donne l’impression que les dimanches se succèdent, tel le jour de la marmotte (un jour sans fin). (Un post proposé par Jean-Charles Quertinmont. MERCI)

Avant, les gens s’évitaient du regard. Maintenant, ils se contournent comme s’il y avait autant de panneaux de déviation que de passants sur les trottoirs, comme s’il y avait soudainement une prise de conscience d’obstacles invisibles. Mais par moment, certains gestes de trop grande proximité viennent perturber cet équilibrisme en apprentissage. Ces hésitations et décalages dans nos déplacements donnent un peu le tournis.

Il faudrait composer une musique pour cette nouvelle danse de l?évitement.

Quand mon fils (7 ans) et moi sortons au parc du Heysel, je me demande parfois ce que nous faisons là, comme si nous devions faire semblant de nous promener l’air de rien. Il y a tellement de bonnes raisons d’aller faire un tour. Mais celle-ci s’impose étrangement. On se dégourdit les jambes et s’aère la tête, et après quoi ? Retour case départ.

On joue plus que de coutume, aussi aux jeux vidéo. Cette nouvelle ambiance de passants éparses me fait penser à GTA. Les bots (les personnages programmés) sont là pour essayer de donner un peu de vie au décor mais leur répartition est maladroitement aléatoire et leur déplacement trop accessoire.

Ils ne sont là que le temps de passer dans l’image. Ils seront toujours là le temps de passer dans l’image. Le temps de faire le tour du quartier. Retour case départ, le 2 février à 6h du matin.

———————————————————

Après Laeken, votre commune/quartier ?

En ces temps quelque peu moroses, alors que nous sommes tous confinés, l’équipe de BXLBLOG a décidé d’écrire. Sur l’ambiance qui règne dans nos belles communes bruxelloises, sur les gens… On a donc commencé par Koekelberg, Watermael-Boitsfort, Uccle, Jette et maintenant Laeken et on essaiera de le faire pour les 19 communes. On essaiera car on n’est pas présents dans toutes les communes.

D’ailleurs, si tu habites une des dix-neuf entités, que tu as envie de raconter ce qu’il se passe tout près de chez toi quand tu sors faire tes courses : WELCOME. Un petit mail et c’est parti.

LEAVE A REPLY