Le confinement vu depuis Watermael-Boitsfort

7
1311
Watermael-Boitsfort

Perrine Sokal nous raconte son confinement, qu’elle vit à Watermael-Boitsfort, ce matin du 22 mars 2020. Merci d’avoir répondu à notre appel.

Cela fait maintenant une semaine que nous sommes confinés chez nous, avec notre fils de 2 ans et demi et notre fille de presque 5 mois. Heureusement, il nous est encore possible de sortir prendre l’air. Avec un petit garçon plein d’énergie et un jardinet, certes bienvenu, mais très petit, c’est indispensable.

Nous sommes incroyablement chanceux à Watermael-Boitsfort d’avoir ces petits coins de verdure un peu partout dans la commune – les arrière-jardins du Logis, les parcs Seny, Tenreuken, Etangs du Leybeek, l’entrée vers la forêt de Soignes…

watarmael-boitsfort

Ce dimanche matin, il est 9 heures à peine quand notre fils demande à faire un tour sur son petit vélo pour aller voir les moutons. Direction le Chant des Cailles. Si tôt, par un froid piquant malgré le grand ciel bleu, et en plein confinement, nous ne croisons quasi personne. De rares voitures roulent prudemment: comme si rouler à vitesse normale semblerait inapproprié et risquerait de casser ce fragile nouvel équilibre de vie au ralenti.

Un vieux monsieur ouvre sa fenêtre au 2e étage, tousse dans son coude selon ce nouveau geste si vite assimilé, qui nous aurait semblé si incongru il y a quelques semaines à peine. Il nous salue de la main en souriant. Parfois, lorsque nous croisons quelques passants à plus proche distance et que l’un de nous traverse sur l’autre trottoir pour respecter les distances de sécurité, la réaction semble inverse et on évite de se regarder, de se dire bonjour. La chaleur humaine semble inversement proportionnelle à la distance à laquelle on se croise.

watarmael-boitsfort

Arrivés au Chant des Cailles: personne à part les poules, lapins, moutons et petits agneaux, de quoi bien occuper notre petit garçon. Les tracteurs et autres vélos mis à disposition d’habitude, sont rangés et leur accès est fermé. Félé (voulant dire fermé) est un mot que notre fils est amené à utiliser très souvent ces temps-ci : le placard avec le tracteur est félé, la crèche est félée, l’école est félée, le travail de papa et maman est félé… Avec ce foutu virus, c’est bien notre petit monde tout entier qui est fêlé…

———————————————————

Après Watermael-Boitsfort, votre commune ?

En ces temps quelque peu moroses, alors que nous sommes tous confinés, l’équipe de BXLBLOG a décidé d’écrire. Sur l’ambiance qui règne dans nos belles communes bruxelloises, sur les gens… On a donc commencé par Koekelberg, puis maintenant Watermael-Boitsfort et on essaiera de le faire pour les 19 communes. On essaiera car on n’est pas présents dans toutes les communes.

D’ailleurs, si tu habites une des dix-neuf entités, que tu as envie de raconter ce qu’il se passe tout près de chez toi quand tu sors faire tes courses : WELCOME. Un petit mail et c’est parti.

Prenez soin de vous les gens.

7 COMMENTS

  1. […] dans nos belles communes bruxelloises, sur les gens… On a donc commencé par Koekelberg, Watermael-Boitsfort, Uccle, Jette, Laeken, Bruxelles, Forest, Auderghem, Ixelles, Schaerbeek et maintenant Evere et on […]

LEAVE A REPLY