La Source Beer Co – La bière, ce patrimoine savoureux (2)

1
2161
La Source
© Christian Carleer

Comme promis dans mon introduction, il est temps de passer aux choses sérieuses.

Pour entamer cette série, je vous propose mon incontestable coup de coeur du moment : La Source Beer Co.

Situé juste derrière Tour et Taxis, se trouve le Be-Here. Le bâtiment des anciens établissements Byrrh a été splendidement rénové et accueille aujourd’hui un pôle d’activités économiques urbaines hébergeant différents initiatives.
L’une de celle-là est La Source Beer Co qui a officiellement ouvert ses portes fin 2019 et projet derrière lequel on retrouve Mathieu et Nina.

Brasser, c’est avant tout créer

Tous les deux graphistes de formation, la bière fait partie de leur vie depuis longtemps. Mathieu commence à brasser comme tout amateur averti, pour s’amuser. Il ne brasse d’ailleurs pas que de la bière, mais fait aussi fermenter kimchi, pain ou encore yahourt. Ce qu’il aime là-dedans, c’est l’aspect créatif. Comme il pourrait le faire en cuisine, plus que le produit fini, c’est le processus qui l’intéresse : ne pas s’arrêter sur une recette qui fonctionne mais toujours être en mouvement, se documenter et inventer.

Au bout de 6 ans de ce travail amateur, et au détour d’une conversation avec Nacim, un des brasseurs de la Nanobrasserie l’Ermitage, l’idée d’ouvrir un brewpub germe. Mais avoir un lieu ne signifiera pas pour eux un changement de philosophie, mais plutôt enfin un espace où réaliser toutes leurs envies. Les deux créatifs continuent à envisager le brassage comme se situant à la limite de l’artistique, où chercher en permanence est au centre de la production. Ainsi, chez eux, presque pas de gamme stable (à l’exclusion de l’Épervier, bière brassée à façon chez Valduc en 4000 litres par brassin, permettant une plus grande présence dans les bars). Les recettes changent en fonction de la disponibilité des matières premières, des saisons et des envies.

Une attention toute particulière est aussi portée sur le choix des matières premières. Tout d’abord, les malts sont 100% belges. Ensuite, si Mathieu aime les bières houblonnées, il n’a aucune envie de faire une IPA traditionnelle. Même si il utilise des variétés de houblons américains, il cherche en permanence celles venues d’Europe voire de Belgique et au brassage, il privilégiera toujours un houblon rare, méconnu, plus complexe à une variété répandue.

La brasserie se différencie aussi des autres brasseries bruxelloises par une installation unique. Seules deux petites cuves de brassage de 600 litres permettent de créer les recettes. Par contre, 12 cuves de fermentation (dont deux de 1200 litres) occupent presque tout l’espace de la brasserie. Cette installation particulière leur permet de présenter une large gamme de bières saisonnières, présentant tout un tas de styles différents et permettant à tout le monde d’y trouver son bonheur.

Chacune de leur bières porte le nom d’un animal. C’est Nina qui se charge du graphisme de la brasserie et l’image qu’ils ont créée ajoute beaucoup de caractère à leur bières qui sont instantanément reconnaissables.

La Source

Il faut l’admettre : leur offre peut par moment être frustrante vu que c’est rare de retrouver lors d’une visite la bière qu’on a tant aimée le mois précédent. Mais croyez-moi, la frustration s’efface vite sous l’effet du plaisir de découvrir quelque chose de neuf et de savoir que, vu l’offre, il y aura toujours une bière qui viendra vite remplacer l’ancien coup de coeur.

Un brew-quoi?

La Source n’est cependant pas qu’une brasserie.

Leur concept est inspiré du Canada où les brewpubs (ou broue-pub en français de chez eux) sont légion. Le concept est simple : permettre au consommateur de venir déguster des bières à l’endroit même où elles sont produites.

Ainsi, la démarche est double. D’un côté, et de façon très évidente, l’accent est mis sur le lien direct entre le producteur et les consommateurs. Vous dégusterez donc une bière brassée sur place, dans une salle avec vue sur la brasserie et, si vous avez de la chance, vous serez servi par les patrons, en l’occurrence Nina ou quelqu’un de leur petite équipe (mais Mathieu arrive derrière le bar dès qu’il a finit de brasser).

L’autre grosse attention de La Source est la réduction des déchets. Il faut savoir que l’industrie brassicole en est une grande productrice. La Source a donc décidé réduire sa production de déchets de plusieurs façon :

  • 5 bières sont servies directement de tanks de garde. Pas de mise en bouteille ou en fût nécessaire. Les autres bières sont toutes servies au fût. Ainsi, aucun petit contenant n’est nécessaire pour la douzaine de bières proposées à la carte.
  • Pour les ventes à emporter et les caves, plutôt que d’utiliser des bouteilles de verre non consignées, La Source a opté pour la canette (je vous explique pourquoi dans cet article). Cela vous permet de venir goûter une bière sur place et, si elle vous plait, de la ramener chez vous pour continuer à en profiter.
  • Dans la même démarche, si vous organisez une soirée entre ami·e·s à la maison et que vous avez envie de leur faire goûter vos récents coups de coeur, vous pouvez aussi repartir avec des growlers. Ces grandes bouteilles nous viennent tout droit des Etats-Unis. Elle contiennent un tout petit peu moins de 2 litres et sont réutilisables (attention : une fois votre growler ouvert, consommez vite la bière pour éviter qu’elle ne devienne plate).

La Source La Source

Il est à savoir aussi que la prochaine étape pour La Source sera de faire passer tout son parc de fûts à l’inox et ainsi de pouvoir récupérer les fûts et les laver (les fûts plastique ne permettant pas du tout cela). C’est a priori pour cette année.
Restera le gros déchet à gérer : les drêches (nom donné aux résidus de grains après le brassage). La Source est en recherche d’une solution. Si vous connaissez un fermier qui cherche du fourrage, n’hésitez pas à le leur dire !

La Source : une brasserie, un bar et … un lieu culturel

La Source
© Christian Carleer

Enfin, La Source, ce n’est pas que la bière.

C’est aussi un espace partagé avec Fermenthings, un projet centré autour de toutes les autres formes de fermentation que la bière. Fermenthings à la fois un magasin et toute une offre de workshops, de catering, d’activités gustatives telles que des brunchs.

En bons fans de musique (et à mon avis réguliers du Magasin 4), Mathieu et Nina ont aussi fait de La Source un espace accueillant régulièrement des concerts. Ces événements sont autant d’occasions pour Mathieu de créer une nouvelle bière et de la mettre à l’honneur le soir en question. Ces événements sont donc de bonnes raisons de se rendre à La Source qu’on soit mélomane et veuille s’en mettre plein les oreilles ou qu’on soit beer geek et qu’on veuille juste s’en mettre plein les papilles.

A mon avis, le public de La Source est quelque part entre les deux…

Où retrouver La Source Beer Co ?

Be-Here
Rue Dieudonné Lefèvre, 4
1020 Brussels
lasourcebeer@gmail.com
ME-VE : 16h – 23h
SA : 14h-23h
DI : 14h-21h

Post-scriptum Covid-19

Les mesures de confinement mises en place en mars dernier sont tombées comme une massue sur le secteur Horeca. Mais au-delà des bars et restaurants, c’est toute leur filière d’approvisionnement qui se trouve lourdement impactée. Les brasseries vont donc elles aussi souffrir de la pandémie. Je souhaite donc terminer cet article en vous donnant des informations sur les manières de vos procurer des bières artisanales à consommer chez vous.

La Source est ouverte pour de la vente à emporter sur toute leur gamme. N’hésitez donc pas à venir les voir du mardi au dimanche de 12 à 16 heures. Ils organisent aussi régulièrement des livraisons directement sur le pas de votre porte. Profitez-en et soutenez-les !

Et dès cette période de confinement terminée, n’hésitez pas à sortir dans ces lieux qui auront besoin de votre soutien et vous accueilleront avec un plaisir non dissimulé !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY