Le confinement vu d’Auderghem

2
1691
auderghem
Avenue Demey, 8 h 25 ce vendredi 27 mars. Vanya est libre.

Auderghem à l’arrêt.

Auderghem confinée.

Auderghem a-t-elle déjà bougé un jour ?

Je plaisante. Ma commune de quelque 35.000 habitants connaît en temps heureux de grands moments rassembleurs pour tous les âges : Centre culturel, sportif, brocantes, expositions.

Le méchant virus et son remède antisocial, j’ai nommé le confinement, ont gelé la vie d’Auderghem. Les gelées de mars sont rarement indolores. Mais ici, c’est du lourd.

Rien, schnoll, nada, niets te zien of te verkopen. Chaque jour est un dimanche sans voiture, sans vélo (quoique), sans trottinette (ah chouette).

Non, ce n’est pas jour de match des Diables Rouges.

Le ciel est bleu amarante (ça existe cette couleur ?), la forêt de Soignes semble s’être rapprochée de quelques centaines de mètres tant l’air est pur.

Et puis, raaaah lovely, ce silence. Les coucous d’acier de Zaventem prennent une longue pause bien méritée pour nos oreilles.

Voici pour les quelques avantages.

Place nette

J’habite dans le quartier Pinoy. La place est comme abandonnée, le fameux café populaire et ce délicieux Italien sont fermés contre leur gré. Pendant combien de temps ?

Très belle analyse sociologique à faire des commentaires FB sous ma photo prise chaussée de Wavre.

Je prie pour que ces petits commerces tiennent le coup. Pensée aussi pour les nombreux seniors qui habitent ma commune. Gros big up pour tout le personnel du CHIREC Delta voisin et tous les travailleurs du secteur social et santé du team #1160.

Que dire encore ? J’ai demandé à deux reprises aux habitants d’Auderghem de raconter leur confinement sur Facebook. Aucune réponse. Suis-je contagieux ?

Mes souvenirs de journaliste m’ont dirigé dans les nombreux posts qui peuplent l’Auderghem virtuel.

Facebook #1160 : un peu de tout :

– Muriel qui est au bout du rouleau, car une cliente du Delhaize pique tous les rouleaux de PQ du jour ;
– Caro Caro qui poste une vidéo d’un cycliste sur le viaduc Herrmann-Debroux ;
– Sarah veut préparer un énorme couscous marocain qu’elle déposerait au CHU Saint-Pierre, rue Haute. Yalla !
– Faby Luciole qui poste une vidéo des applaudissements de 20 heures dans son quartier ;
– Capucine qui dit qu’IL ne faut PAS applaudir, mais bien les aider financièrement ;
– Nicolas qui poste un dessin d’enfant à personnaliser en l’honneur de toutes les professions qui bossent pour nous.

Un enfant créatif dans ma rue, la Claes !

Bref, un peu de tout. La vie quoi. À l’arrêt, presque. Pour l’instant.

À Auderghem, au sud-est de Bruxelles.

#RestezChezvous Et venez visiter Auderghem quand le corona s’en ira.

———————————-

Après Auderghem, votre commune/quartier ?

En ces temps quelque peu moroses, alors que nous sommes tous confinés, l’équipe de BXLBLOG a décidé d’écrire. Sur l’ambiance qui règne dans nos belles communes bruxelloises, sur les gens… On a donc commencé par Koekelberg, Watermael-Boitsfort, Uccle, Jette, Laeken, Bruxelles, Forest et maintenant Auderghem et on essaiera de le faire pour les 19 communes. On essaiera car on n’est pas présents dans toutes les communes.

D’ailleurs, si tu habites une des dix-neuf entités, que tu as envie de raconter ce qu’il se passe tout près de chez toi quand tu sors faire tes courses : WELCOME. Un petit mail et c’est parti!

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY