Le feuilleton de l’hiver 6 : caméra cachée

0
1098

feuilletonhiver

Monsieur Détecteur m'attendait, devant un diabolo à moitié vide. Ses rapports avec les femmes n'avaient jamais été très simples. Une reine, c'était une femme pas comme les autres, et lui, les femmes, jusqu'à maintenant, il avait eu du mal à les comprendre. Pourtant, il avait essayé. Il essayait. (Essaie encore…)

Pour donner un exemple du genre d'approche qu'il pratiquait, il faut rappeler qu'à l'époque de son dernier coup de fil, (épisode 4) Monsieur Détecteur travaillait sa liste de résolutions. Ce n'était pas simple de faire mieux cette année, alors qu'il se sentait déjà plutôt au point. 'Je n'ai plus rien à prouver en matière de protection / détection, tu comprends.â?

Je comprenais. Je lui proposais donc de faire ses preuves dans d'autres domaines : la séduction, par exemple. Il ne pouvait pas passer son temps à pleurer cette indignée qu'il-avait-encore-dans-la-peau. Elle avait disparu, et si ça se trouve, aujourd'hui, elle travaillait dans une banque, ou elle fabriquait du fromage non pasteurisé. Il ne le saurait jamais.

Mais il voulait savoir. C'était plus fort que lui. Et puis, il y avait eu la Saint-Valentin. Il n'avait encore jamais acheté de roses de sa vie, est-ce que c'était grave ? (Non.)

On a tous des périodes de doutes un peu dérisoires, dans nos vies forcément accomplies (les personnages des feuilletons saisonniers sont, pour l'instant, de parfaits citoyens : ils paient des loyers et des taxes / travaillent / ont des papiers à jours / aiment aller au cinéma / ont déjà pu goûté et comparé les cafés courts, longs, russes, ou autres d'au moins une cinquante d'établissements de la ville, prennent le tram pour se déplacer, même s'ils ne sont pas de parfaits bilingues.) Il faut arrêter de se plaindre.

'Je ne me plains pasâ?. Effectivement, il agissait. Il avait fait appel à la police et aux sociétés qui filmaient la ville, pour lancer un avis de recherche en bonne et due forme.

Carrément.

'Tu comprends, je l'ai dans la peau.�

Je comprenais moyennement.

(Quelle fille se réjouirait, en guise de retrouvailles, d'apprendre qu'elle était recherchée par la police, et les yeux électroniques de la ville ?)

Et voilà que maintenant, la reine s'en mêlait. Alors que la police 'avait fait des progrès assez concluantsâ? pour retrouver la fille. Elle allait tout gâcher, la reine.

 

Ã? suivre

Aliette Griz

Ã?pisodes précédents :

5

4

3

2

1

 

LEAVE A REPLY