Bananée et meilleurs vieux !

2
1285

Nondidju ! Trêve d’anacrouses ! Que 2012 soit douce, sans blues ni bouses, pleine de flouze pour profitez des pelouses, de nos amis et épouses… j’en jette ma blouse et jalouse les autres rimes qui ne sont plus de mon âge !

2012, donc… Voilà l’occasion d’un agenda putatif et prospectif de Bruxelles, la trois fois capitale.

Gourmand, inévitable, stoeffer, en 2012 ce sera Brusselicious. Evénement où, paraît-il, la gastronomie locale brillera plus que les enseignes des kebabs du centre ville.

C’est un brin mystérieux la gastronomie, il y en a même pour dire que c’est un plaisir de droite. Mais rassurez-vous ici on parle de glorifier les fritkots, de vanter ce chocolat que Suisses et Français nous envient et la bière. Personne pourtant pour déplorer la mort du fromage de Bruxelles mais c’est vrai qu’il n’est pas très présentable ce fromage.

Pétaradants, rutilants, les 500 motards ralliant le Salon de l’auto au départ du Cinquantenaire, ça va faire un potin de tous les diables ce 14 janvier ! Gloire aux moteurs ! Encore < > et toujours mais à 30 kilomètres heure sinon on en profite moins longtemps. Un contrepoint du genre tout ou rien à la journée sans voiture (ni moto) qui paralysera la ville le 16 septembre.

Estivales, routinières, pompeuses, toutes nos fêtes communautaires et nationales devraient donner lieu aux habituelles « we doen het better » 11/7, « l’onion fait la farce » 21/7, « ensemble progressons » 27/9. Le Premier Ministre le dit nous pouvons avoir confiance en l’avenir, il n’est pas maya le mayeur de Mons.

Démocratique, revigorant, utile, en octobre on vote pour les burgemesters et consorts. On va encore entendre parler des 19 communes, de leur fusion, ça va bisbiller entre FDF et MR. Il sera temps de revenir sur l’impact des fiascos financiers de l’année dernière sur les finances communales, enfin si le coeur vous en dit, sinon dormez sur vos deux oreilles les scouts se mobilisent pour animer le débat local.

Apocalyptique, cataclysmique, le 22 décembre nous devrions toutefois survivre aux craintes des mayas nous qui supportons tant de « ja maaaa… nee » toute l’année sans que jamais le ciel ne nous tombe sur la tête, mais c’est connu « Horum omnium fortissimi sunt Bruxellae ».

Encore tous mes voeux !

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY