Bonjour Bruxelles : BX1 lance sa matinale

1
866
Bonjour Bruxelles, la nouvelle matinale radio de BX1 sera lancée le 16 janvier 2023
Bonjour Bruxelles, la nouvelle matinale radio de BX1 sera lancée le 16 janvier 2023

Bonjour Bruxelles ! A partir du lundi 16 janvier, vous pourrez entendre ce message chaque matin car la radio BX1 lance un nouveau rendez-vous d’information. « A partir de 7h25 et jusque 9 heures, journaux, entretiens et chroniques diverses permettront de faire le tour de l’actualité du jour. Cette matinale sera présentée par Fabrice Grosfilley qui y mènera plusieurs interviews. »

« Ouvrir l’antenne le matin donnera un souffle nouveau à notre radio lancée en septembre dernier. Un jalon marquant de la diversification de BX1 qui n’est plus seulement une télévision régionale, mais un média présent sur tous les supports », déclare, par voie de communiqué, le directeur général de BX1 Marc de Haan.

Une première pour BX1

Bonjour Bruxelles sera donc ce nouveau souffle pour le média de proximité et de service public bruxellois BX1. « C’est la première fois que BX1 ou feu Télé Bruxelles lance un programme le matin », m’explique au téléphone Fabrice Grosfilley. C’est un projet auquel on croit beaucoup. On s’est bien préparés : je ne dis pas que tout sera parfait dès le premier jour mais je suis assez confiant. Il faudra surtout trouver le bon dosage entre l’information bruxelloise et la non-bruxelloise mais qui a un intérêt pour les habitants de Bruxelles. »

Cette matinale radio aka Bonjour Bruxelles sera diffusée simultanément sur la fréquence DAB+ de BX1, en télévision sur BX1, et en streaming sur le site http://www.bx1.be.

Fabrice Grosfilley, on ne le présente plus en Belgique francophone. Sur Wikipédia, on peut lire : « Il est connu du grand public comme interviewer et éditorialiste politique, et a exercé des fonctions de management au sein de plusieurs médias belges francophones ». Il a passé de longues années dans le groupe RTL, avant de passer chez TéléBruxelles et à la RTBF, puis de revenir sur BEl RTL et BX1. Il y a quelques mois encore il officiait le matin sur Bel RTL tout en travaillant chez BX1. Et là, il prend la tête d’une toute nouvelle matinale.

« D’une part, je n’étais plus tout à fait en phase avec le repositionnement de RTL, qui ne donnait plus assez de place au politique, précise le journaliste. D’autre part, BX1 avait besoin de se diversifier et de lancer un projet du matin. C’est le hasard de l’histoire qui fait que cela arrive en même temps. »

Bonjour Bruxelles débutera à 7h25. Une heure un peu étrange… « A 7h30 et 8h30, on accueillera deux décrochages régionaux de RTBF-Bruxelles. On ne se voyait pas commencer par un contenu que nous ne produisons pas, m’explique Fabrice Grosfilley. L’idéal eut été de commencer à 7h mais on verra plus tard, 95 minutes pour commencer, c’est déjà pas mal. »

Bonjour Bruxelles, c’est quoi le programme ?

En ouverture de Bonjour Bruxelles, Fabrice Grosfilley commencera avec un éditorial. Puis il y aura donc le décrochage de Viva Bruxelles. On retrouvera ensuite des chroniques produites soit par le média bruxellois flamand Bruzz soit par d’autres médias de proximité de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

A 7h48, première interview qui touchera à Bruxelles, ses communes, des quartiers… A 8h, le journal dont la présentation sera assurée en alternance par deux jeunes journalistes : Marie Charrette et Loïc Struys. 8h15, deuxième interview de la matinale, on passera à la politique. Après le 2e décrochage de la RTBF, troisième interview en mode décryptage de l’actualité. « On ne se refusera rien, indique Fabrice Grosfilley. Cela pourrait être du local comme de l’économique ou de l’international ».

Bonjour Bruxelles se terminera par une chronique humoristique portée par une dizaine de jeunes humoristes bruxellois. « La scène stand-up bouillonne à Bruxelles, nous allons lui donner une place en fin de matinale. Nous avons choisi une dizaine de personnes qui sont en début de carrière pour nous donner leur vision de l’actualité bruxelloise. »

C’est une super nouvelle pour Bruxelles, non ? Je ne promets pas d’écouter tous les matins mais je rattraperai certainement l’émission sur le Web. J’espère que Bonjour Bruxelles rencontrera beaucoup de succès dans les mois et les années à venir ! Toutes mes félicitations.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY