L’effet dévolutif de la case de tête? Nul (ou presque)

0
1639

Mon oeil toujours vif a capté un tweet évoquant l’effet dévolutif de la case de tête dont je vous ai déjà parlé ici. Selon son auteur, un candidate etterbeekoise, starlette d’un soir à la RTBF (Tout ça (ne nous rendra pas le Congo)) aurait certainement été élue grâce à ce fameux pot commun dont on distribue les voix aux candidats les mieux placés.

J’ai été curieuse, j’ai consulté les résultats dont je viens de faire rapidement le tour. Non seulement cette candidate a été élue sur base de ses voix de préférence, mais en plus [scoop] on peut constater que l’effet dévolutif de la case de tête est relativement nul.  Sauf erreur de ma part – et donc oeil pas si perçant – il n’a bénéficié qu’à huit élus (FDF à Bruxelles, ECOLO-Groen à Evere, FDF à Forest, MR à Jette, PS à Koekelberg, PS à Schaerbeek, ECOLO-Groen à Uccle et PS à Uccle également). Ici « bénéfici? est à comprendre comme ayant permis l’élection de candidats qui n’auraient pas été élus sans ces voix du pot commun.

En réalité, il est courant que les voix de case de tête n’aillent qu’au premier candidat et sont donc finalement gaspillées car les têtes de liste font généralement le meilleur score et pourraient se passer de cette dévolution. Il arrive plus rarement qu’il faille distribuer les voix jusqu’au troisième candidat pour vider le pot commun et exceptionnellement au quatrième.

Il n’y a pas de conclusions à tirer de cet aperçu rapide de la situation, d’autant que je n’ai pas comparé avec la situation des autres années, ni avec des communes flamandes ou wallonnes. Spontanément, je poserais l’hypothèse que le scrutin local faisant la part belle aux individus, c’est sans doute le scrutin où l’effet dévolutif de la case de tête se fait le moins sentir.

Je peux donc rassurer les partisans du vote préférentiel (même si ce n’est ni ma vocation ni mon métier), celui-ci a très bien fonctionné.

LEAVE A REPLY