Pute et casse couilles, c’est de l’Art

0
3068
Masque Bachard El Assad, par Laurent Jourquin

Bruxelles a la réputation d’être une ville artistique. Lors de chacune de mes sorties, j’ai du mal à faire le compte du nombre d’artistes que je croise sur ma route…

C’est souvent ce qui me manque le plus quand je suis au loin (sauf peut-être cette année, vu que ma destination est un lieu également réputé pour ses artistes).

Je me rappelle d’ailleurs avoir, un jour, fait la connaissance d’un physicien et c’est là que j’ai été vraiment surprise !

Je me suis donc dit que pour cette quatrième semaine de mon absence et du tour des quelques blogs bruxellois qui ont mes faveurs, le blog d’un artiste serait le bienvenu…

J’aime beaucoup lire le blog de Laurent Jourquin, dont je te laisse découvrir par son ton les raisons du titre « Pute et casse couilles » !

Mais je préviens qu’il doit se lire comme un livre…. En effet, je crains fort qu’il ne revienne pas de sitôt nous réjouir de son analyse et de ses observations succulentes sur le monde de l’art et qu’il ne nous donne plus les clefs de l’une ou l’autre exposition d’art contemporain dans la ville…

Il nous a servi quelques bons articles pendant trois mois, et puis il s’en est allé probablement occupé à préparer une future exposition !

(Mais bon, cet article publié en août est rédigé en réalité avant mon départ en vacances à la mi-juillet…. donc si Laurent a eu l’idée de publier un article entre-temps, c’est une bonne nouvelle mais c’est une preuve supplémentaire de son côté casse couilles !)

Même si de nouveaux textes ne sont plus là, comme < > je l’ai dit : cela se lit comme un livre que l’on ouvre et dont on sait déjà combien de pages il nous reste à lire avant la fin !

L’Art est un plaisir parfois éphémère mais toujours réjouissant…

Yelyam

LEAVE A REPLY