Le futur des transports en commun c’est (pas) dans Milan

0
2580
Un moteur de bus c'est beau comme un camion (quand c'est exposé dans un salon)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du 8 au 10 juin, la direction de la STIB, son président, son ministre de tutelle, des représentants de la presse belge et votre humble serviteur étaient présents au congrès de l?Union Internationale des Transports Publics qui se tenait à Milan.

Dans le hall d?exposition et pendant les sessions de congrès, j?ai eu l?occasion d?y entrevoir le futur à moyen terme (cinq/dix ans) des transports en commun à Bruxelles.

Un congrès de l?Union Internationale des Transporteurs Publics c?est? Disons que tu es le Sultan du Brunei et que tu as envie de doter ta capitale d?une nouvelle ligne de bus. Tu viens à un congrès de l?UITP et tu peux choisir des bus (les concept-bus ne sont pas à vendre), les machines pour vendre des tickets, les panneaux lumineux pour indiquer quand le bus arrive.

Le futur du ticket

Parmi ce qui pourrait changer – mais pas forcément – c?est la façon de payer. Comment paierons-nous notre trajet en 2025 ? Beaucoup de stands offraient des solutions de ticketing. Il est techniquement possible de payer avec un smartphone, il est techniquement possible de payer avec une carte de crédit équipée d?une puce NFC et il est tout aussi possible de payer avec une carte qui ne fait que ça, comme c?est le cas pour le moment.

Il y a même en test une application de paiement qui ne nécessite pas de sortir son smartphone de sa poche.

Le bus du futur est de retour

Le futur des bus c?est de moins polluer. Moins polluer c?est devenir hybride ou alors électrique. La question qui agite les méninges des décideurs est la suivante : Est-ce qu?il vaut mieux choisir des bus hybrides disponibles plus rapidement et retirer rapidement les bus qui polluent le plus ou bien attendre et passer directement à l?électrique ?

Histoire de compliquer le choix des futurs bus, il y a un choix à opérer das la façon de recharger, parce qu?il y a (au moins) trois moyens de recharger un bus électrique

– la nuit au dépot
– le biberonnage : le bus se connecte sur son parcours et reçoit rapidement une recharge lui permettant de faire quelques kilomètres
– la recharge par induction

L’avenir c’est autométromatique

L?avenir du métro à Bruxelles c?est de devenir automatique. En quoi est-ce qu?un métro automatique est différent du métro actuel ?

– une muraille en plastique transparent empêche totalement l?accès aux voies. Plus moyen d?y perdre son briquet, son ticket de lotto gagnant ou sa vie. Elle est percée de portes.
– L?avant du métro est vitré, le trajet est éclairé et on peut voir la ligne défiler depuis un siège passager.
– Quand une rame de métro arrive les porte de la rame et les portes sur le quai s?ouvrent. Quand elles se referment, elles le font rapidement et sans pitié. Il vaut mieux ne pas trainer. Les entrées à la dernière seconde, essouflé, au bout d?un sprint héroique dans les couloirs vont devenir un sport encore plus à risque.
– Le passage au métro automatique est prévu vers 2019/2020 pour les lignes 1 et 5.
– Le métro automatique permet de faire circuler plus de véhicules et donc plus de passagers.
– A Milan, métro automatique ne veut pas dire métro sans personnel du transporteur public : il y a du personnel présent pour vendre des tickets et venir en aide aux voyageurs.

Le futur du tram (71)

Figurez-vous que les bus existent en plusieurs pointures : 12m, 18m, 21m ou même 24m (deux articulations, on dirait une partie de snake sur un vieux Nokia). Même avec des bus de 24m le bus 71 serait toujours bondé. La STIB semble donc être dans le camp du tram 71.

Le futur de la voiture

Cambio pourrait bien avoir un peu de compagnie dans les mois qui viennent. Cambio, ce sont des voitures qu?on prend à un endroit et qu?on ramène au même endroit. Car2go ce sont des voitures qu?on prend à un endroit et qu?on laisse à un autre endroit. Comme il y en a entre 300 et 450 dans les villes de la taille de Bruxelles, ce ne serait pas un problème d?en trouver. Seul souci : pour le moment, la législation n?est pas adaptée à ce service.

LEAVE A REPLY