Extrait de la campagne électorale à Anderlecht en 1988

6
2974

Dans les années ’80, le métro est de plus en plus présent, on inaugure des fois jusqu’à 4 nouvelles stations par an. Tout ceci veut également dire que certaines lignes de trams (et « trammekes ») deviennent obsolètes ou nécessitent une restructuration afin de rester rentables. Et puisque le tram, c’est la proximité et ça touche directement l’électeur, certains candidats n’hésitent pas de faire campagne avec, comme on peut le voir dans cette tracte de Philippe Touwaide en 1988.

Pour les geeks du trams: après la suppression du 103 plus tard, le 56 voyait le jour, qui fut plus tard limité au Ceria lors des travaux de prolongement de la ligne 1B vers Erasme. Une < > fois la 1B vers Erasme inaugurée, le 56 était ensuite limité à Debussy et prolongé vers Marius Renard quelques années après, où, après restructuration, ce fut le 81 qui le remplaça dans sa configuration actuelle.

6 COMMENTS

  1. Tssss… le 103 a disparu plus tard. Au moment o la STIB lanait les pointeuses lectronique. Je dirais 92-93-94, dans ces eaux-l. Et le 56 a t limit Debussy, soit un peu en contrebas du rond-point du Meir, hauteur du mini-golf communal.

    Sinon, le Philippe Touwaide, ce n’tait pas le mdiateur de l’aroport jusqu’il y a peu?

  2. @Caroline : le tract indique la disparition du tronon entre la gare du midi et la station houbba… (je ne sais quel tait le trajet complet, mais s’il tait plus long que cela, il semblerait alors que les deux infos ne soient pas contradictoires ;-) )

  3. Quel drame la disparition du cent-et-trois. Tout ce qui roule depuis par ici c’est de l’usurpation. D’ailleurs, la combinaison 103 et bus 74 tait bien plus pratique que le mtro actuel, croire que les transports en commun ce n’est jamais pour la desserte locale.

  4. je me demande si le 56 n’existait pas dj avant le 103… faudrait que je retrouve cette info, le choix du numro 56 n’tait pas anodin l’poque (moi ca me titillait, car entre 56 et 103, je ne voyais vraiment AUCUN rapport :-)

  5. Je me souviens aussi du tram 101, qui reliait gare du midi htel de monnaies en surface puis qui continuait en tunnel louise jusque Rogier au moins. J’avais 6 ans, en 1986.

  6. Si si, la ligne qui passait après-guerre rond-point du Meir, rue de Veeweyde, rue Wayez était la ligne 56. Mon père l’a connue ente 1946 et… son remplacement par le 103. De mémoire en 1988, le 103 a vu son terminus ramené de Houba de Strooper (Stade du Heysel) à la gare du Midi du fait de la mise en service du Métro « Midi/Simonis ». Jusque là la ligne 103, comme la 101 allait en surface du Midi à Louise puis en tunnel jusqu’à Sainctelette.

LEAVE A REPLY