Pourquoi je n’irai pas voter le 14 octobre

6
3189

Pourquoi je n'irai pas voter le 14 octobre

Le vote est obligatoire à Bruxelles et dans toute la Belgique. Pourtant, j'ai décidé de ne pas voter.

La raison n'est pas que j'ai envie de rester dans mon lit ce 14 octobre ou que je serai en dehors du pays. Mon choix est délibéré et en toute conscience.

La première raison est que je ne me reconnais dans aucune liste qui se présente et je ne me reconnais dans aucun candidat. Je pourrais à la rigueur voter pour un ami ou un copain qui se présente mais aucun ne se présente sur ma commune.

Peut-être existe-t-il un candidat que je pourrais soutenir mais je ne les connais pas tous et encore moins leurs opinions.

Il y a donc clairement un défaut dans la communication des partis. Je reçois de plus ou moins beaux flyers dans ma boite aux lettres mais peu me disent ce que j'ai besoin de savoir pour voter.

Au fait, qu'ai-je besoin
< >

de savoir pour voter au mieux ?

Personnellement, j'assimile les élections communales à une assemblée de grande copropriété. Tous les occupants de la commune se réunissent, décident de mettre de l'argent en commun pour faire tourner des infrastructures au service des habitants.

J'aimerais donc, en tant que contributeur (je ne dis pas contribuable), avoir un rapport sur la période écoulée pour savoir comment ma commune a géré les contributions de chacun. Un peu comme un décompte de charge que nous recevons tous en tant que locataire ou propriétaire d'un immeuble. J'aimerais également que mon avis soit un peu plus pris en compte sur les décisions onéreuses de ma commune. Un vote régulier via internet sur tel investissement ou telle prise de décision. Sans que cela ne soit spécialement contraignant, cela permettrait de nourrir un débat au sein de la population et de voir si les représentants écoutent les habitants. Pour faire mon choix, je devrais également avoir un programme détaillé et chiffré des différentes listes ou candidats.

Bref, plus de démocratie, plus de transparence.

L'autre point qui m'attriste est le manque d'ouverture du système politique. Il est manifestement difficile à de nouvelles listes de se présenter. On a tous en mémoire la difficulté que le parti Pirate a eue pour constituer des listes. Pourtant, l'initiative de citoyens n'ayant aucune expérience en politique devrait être plus que soutenue.

Bref, plus d'ouverture.

Et pour conclure, un système qui oblige les gens à voter me semble absurde. Nos hommes politiques ont-il tant de crainte de voir des taux d'abstention stratosphériques? Plutôt que de se poser la question du pourquoi, on préfère obliger. Pourtant l'obligation est contraire à la libertéâ?¦ paradoxal, non ?

Or, l'abstention est également une forme de choix. De même que le vote blanc ou nul. Pourtant à chaque résultat d'élection, les < > votes blancs, nuls et abstentionnistes ne sont pratiquement pas communiqués.

Pour toutes ces raisons, le 14 octobre, je ferai un acte citoyen : je ne voterai pas !

SHARE
Previous articleI'm Not on The Guest List #2
Next articleSchaerbeek, Gloire et Beauté
Défenseur des minorités contre la dictature de la majorité. Dans chaque groupe humain, il y a une minorité. Donc, la défense des minorités ne peut porter que sur la plus petite minorité possible : l'individu.

6 COMMENTS

  1. Hello,

    Les conseils communaux sont publics, et mon avis, si tu ne peux pas y assister, tu peux retrouver les PV des conseils assez facilement.

    Concernant la dmocratie directe, part le fait que chacun ira voter pour les investissements qui amliorerait son petit quotidien soi plutt que pour le bien commun, il me semble assez facile au niveau communal d’avoir un impact direct simplement en allant la rencontre des lus (qui tiennent la plupart des permanences).

    Concernant l’ouverture du systme politique, je crois au contraire que la Belgique est un des pays o il est le plus facile d’tre candidat avec sa propre liste, vu le multipartisme.

    Concernant le vote obligatoire, je ne me prononcerai pas sur le sujet sans tudes srieuses sur l’impact. La seule question qui me proccupe est de savoir si la population serait reprsente plus fidlement avec un systme optionnel qu’un systme obligatoire. Est-ce que le vote optionnel ne favorise pas l’mergence de partis extrmistes qui ne sont en fait pas l’image de ce que la population en gnral attend du politique? J’aurai tendance la croire…

    Bref, voter n’est pas un acte citoyen. Faire un acte citoyen, c’est faire l’effort de se renseigner sur la manire dont ta commune est gre (ce qui est possible et mme pas trs compliqu), c’est d’impliquer dans les structures dans lesquelles tu peux avoir un impact direct sur la vie de tous les jours dans ta commune (et il y en a beaucoup), c’est te lancer comme candidat dans un parti ou dans le tien (ce qui demande beaucoup d’nergie et de temps, peut-tre trop), c’est se poser la question sur la place de la libert dans la dmocratie, plutt que de la dmocratie dans la libert. Mais ne pas voter, non, ce n’est pas un acte citoyen.

    Aprs, tu ne seras pas le seul, et si tu prfre confier ta voix la majorit, grand bien te fasse.

  2. … « mais je ne les connais pas tous et encore moins leurs opinions. »

    C’est le moment rv pour se pencher sur l’un ou l’autre cas prometteur. Ils ne rechignent pas se confronter lors de rencontres et mme sur les rseaux sociaux o on peut « jauger » le bonhomme … la plupart des nouveaux candidats sont demandeurs de dfendre leur projet.

    Le vote blanc ou nul n’est pas un message … ou n’est pas interprt comme tel. C’est se taire au moment de choisir son reprsentant, et donc choisir de ne pas tre reprsent, soit tout l’inverse de ce que lis dans ce billet.

  3. Je rajoute mon grain de sel, notamment en rponse David. J’ai dcid, pour voir, de faire un blog sur les communales Durbuy (electionsdurbuy2012.wordpress.com). Un des ides de dpart, basique, simple: envoyer chaque candidat un questionnaire de proust (auteur prfr, film prfr, faute/indulgence) ET 5 questions plus « pro »: quel est le budget de la commune, faut il un contournement routier d’un village, ou la nouvelle salle de sport doit tre btie…
    Sur 84 candidats, si j’ai eu une dizaine de rponses, c’est beaucoup. Et une liste m’a carrment dit non. J’ai beau interpeller, relancer, argumenter, ils n’en ont pas grand chose caler. C’est a la dmocratie? La prise en compte du citoyen? Bravo…

  4. Comme je vous comprends Francisco! Moi non plus je n’irai pas (ce n’est pas la premire fois, la Belgique ne sanctionne mme plus). J’ai dcid de ne plus participer cette mascarade. C’est pour moi une faon de prouver mon mcontentement. Si tous les gens insatisfaits du pouvoir politique pouvaient faire pareil, je me demande tout de mme ce que a pourrait donner?

  5. Mais tu ne dis mme pas, dans quelle commune tu habites. Si c’est Schaerbeek, tu n’as pas raison de ne pas aller voter. Les benevols de Dmocratie Schaerbeekoise s’ffacent depuis 24 ans de suivre et de rendre public ce qui se passe au Conseil Communal. Rgarde sous http://www.demoscha.be et tu tombes sur une base de donnes… Entre un mot clef, choisis le nom d’un conseiller, ou la date d’un conseil communal, et tu vas voir ce que le Conseil Communal a fait ces dernires annes. Donc, rgards ce que le Conseil Communal a fait dans les domaines qui t*interessent! Rgarde qui s’en ai occup et fais ton choix!

    Dmocratie Schaerbeekoise a aussi forc la majorit sortante de presenter un rapport d’auto-valuation, pour obtenir ca on a du faire d’abord notre valuation nous. Ca a bien rempli quelques dizaines des pages – tu les trouves sur le site web: http://www.demoscha.be/?p=944

    Pour le reste: Joignes-nous. On a toujours besoin des benevols en plus. Beaucoup d’avances dmocratiques, comme les interpellation populaires, taient nes comme une revendication de Dmocratie Schaerbeekoise d’abord, repris dans les programmes des partis et mis en pratique ensuite. La prochaine bataille est celle pour l’installation d’un ombudsman. On a besoin de ton aide!

    En ce qui concerne l’ouverture: Nous avions organis, le 10 septembre, en cooperation avec d’autres acteurs de la socit civile de la commune, un Bazar Dbats. Tout les partis dont on connaissait la candidature taient invit et avaient le mme temps de parole: LB, PS, MR, Ecolo/Groen, cdh, Pirates, PTB/PvdA, NVA.

    L’obligation de vote est une protection des pauvres. Dans les pays voisines tu peux l’observer: Sans obligation de vote, les riches vont quand mme voter, les pauvres s’abstiennent. L’obligation resulte dans une meilleure representativit des assembles.

    au 14,

    Malte

    PS: Sinon, sur les programmes j’ai encore un autre blog te proposer, concernant Schaerbeek: http://www.pogge.be

LEAVE A REPLY