Arrêt Hansen-Soulie supprimé & travaux inutiles

4
5842
Stib Hansen-Soulie

Stib Hansen-SoulieCe lundi 31 août est survenu un dramatique événement pour les habitants du quartier environnant le milieu du boulevard Louis Schmidt à Etterbeek mais aussi pour quelques coworkers du Betacowork, sis non loin de là. L’arrêt de tram Hansen-Soulie a été supprimé, non par Daesh, mais par la S.T.I.B. Les usagers des trams 7 et 25 ne pourront plus descendre à cet arrêt préservé de l’afflux de touristes et ayant gardé un caractère bucolique en ces temps où le modernisme fait sa loi.

Scandale parmi les plus grands scandales, il va maintenant falloir choisir entre les arrêts Arsenal et Pétillon, distants de 514,66 mètres, comme vous pouvez le constater sur la pièce à conviction ci-dessous. Fini le temps où je pouvais me dire, assis à mon bureau : « Le tram est dans 2 minutes, tranquille » ! Je vais être obligé de définir de nouvelles stratégies de temps pour arriver au même moment que le tram. La loose.

Stib Hansen-Soulie

Vous l’aurez compris – enfin je l’espère et si ce n’est pas le cas, tant pis pour vous – mais peu m’importe que cet arrêt soit supprimé. Je m’étais déjà demandé pourquoi il y avait trois arrêts de tram en 500 mètres. Pour la vitesse commerciale de nos chers transports en commun, on a déjà connu mieux. On peut donc dire que je salue cette initiative. Mais… il y a un mais.

Travaux inutiles

STIB Hansen-SouliePeut-être cela ne vous a-t-il pas sauté aux yeux mais le petit panneau qui annonce la suppression de l’arrêt Hansen-Soulie est accroché sur le poteau de ces nouveaux écrans de la Stib qui lui servent à faire de la communication et surtout à annoncer le temps restant avant l’arrivée de votre véhicule de transport en commun. Le truc qui me chiffonne un peu est que ces écrans ont été installés il y a 10 JOURS, vers le 20 août 2015. Genre 2-3 jours avant l’apparition de l’annonce de suppression de l’arrêt. Je ne connais pas le coût exact de l’installation de deux afficheurs de temps d’attente (un pour chaque côté de l’arrêt) mais il me semble que ce genre de péripétie est une belle illustration de l’expression ma main gauche ne parle pas à ma main droite. Comme dirait l’autre « il y en a qui méritent des claques à la Stib ». Après, ce n’est pas cela qui va mettre la Stib sur le carreau mais combien d’autres couacs de ce genre sont-ils à déplorer ? Cela, il nous sera certainement impossible de le savoir. :-)

Dans ce dossier épineux, il reste une question (im)pertinente à se poser :« Combien de temps les afficheurs vont-il rester alors que l’arrêt est supprimé ? » Allez, les paris sont ouverts.

4 COMMENTS

  1. Avec 2200 arrêts sur notre réseau, nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur de planning. :-)

  2. @Stib Evidemment… le post est d’ailleurs écrit sur un ton assez badin pour ne pas en faire une affaire de toute haute importance ;-)

  3. Ma station de quand j’étais p’tite et que j’y vivais, dans l’Avenue Hansen Soulie.
    Ma vie est fichue ! Ah ben non, j’ai déménagé…

    Ils auraient p’tet dû garder Hansen Soulie et supprimer l’affreux Arsenal mais bon…

  4. @Ingrid, c’est logique de garder Arsenal. Et ce pour deux raisons. Tout d’abord, Arsenal fait la jonction entre les lignes 25/7 et le bus 34. Par ailleurs, il y a à peine 200 mètres entre HS et Pétillon, c’était inique d’avoir deux stations aussi proches.

LEAVE A REPLY