La recette de la gaufre de Bruxelles et ses histoires

1
11788
Photo Isabelle Baufays

Bonjour à tous ! Pour ma première entrée dans bxl.blog, je vais vous en mettre plein la bouche. Etant Wallonne, originaire de Namur, ayant étudié en province de Liège et ayant vécu très en profondeur dans le Hainaut, j?ai quitté ma joyeuse province pour m?installer à Bruxelles. Pourquoi cette légère précision ? C?est que les fêtes de Wallonie ont battu leur plein il y a quelques semaines, en même temps que Bruxelles sans voiture. Pour ceux qui, comme moi, sont des echte Wallons mais qui adorent notre chère capitale, ne pensez-vous pas qu?il faille changer cette P…… de date ?

Photo Isabelle BaufaysBref, mon c?ur a dû trancher et j?ai dû faire la guindaille jeudi à Namur et du sport le dimanche à Bruxelles. En déambulant festivement d?un bout à l?autre de notre pays, il est une chose qui nous rassemble, nous les Wallons, Bruxellois d?adoption, et les Bruxellois : c?est l?amour pour la gaufre. Celle dont l?odeur est enivrante au coin des rues, sur les places, dans les foires, à la sortie des supermarchés… Cette odeur ne nous a jamais quittés, elle fait partie de nous.

Enfants, on plongeait nos doigts dans la pâte avant la cuisson en espérant que la cuisinière en chef ne les passe jamais au gaufrier. Une fois cuites, impossible d?attendre qu?elles refroidissent et elles tombaient littéralement dans le fond de l?estomac en nous garantissant une digestion lente et semée d?embûches. Et oui, au risque d?en gaufrer quelques-uns, c?est bien la gaufre de Liège qui est la plus populaire ! Bien sucrée, ronde, costaude, généreuse qui se suffit à elle-même. Mais quelle est la différence avec la gaufre de Bruxelles ?

Pour vivre cette expérience, je suis allée déguster la gaufre de Bruxelles, non pas à la Galerie de la Reine truffée de Pain Quotidien, d? Häagen Dazs et de chocolatiers, mais bien sur la Grand’ Place, comme le fait la tribu ?touristes? dont je fais encore partie à bien des égards. Par hasard, je choisis le Roy d?Espagne, en premier lieu pour sa vue incroyable sur cette Grand’ Place. Hooo surprise, je me trouve assise dans l?ancienne maison de la corporation des Boulangers, et pour l?histoire, le nom Roy d?Espagne provient du buste de Charles II roi d?Espagne et souverain des Pays bas lors de l?année de la construction du bâtit en 1697. Bref, je ne pouvais pas mieux tomber !

Voilà la gaufre qui arrive en même temps que mon chocolat chaud. Poudrée de sucre impalpable, elle était superbement dorée et vraiment croustillante ! Légère en goût mais aussi en texture, elle m’a régalé au coin du feu ouvert. Voici les caractéristiques de la gaufre de Bruxelles : elle est rectangulaire, possède environ 20 carrés, est fabriquée à l?aide d?un gaufrier spécial, se mange avec des couverts et doit être accompagnée soit de sucre, de chantilly ou encore de fraises. Plus la gaufre est épaisse, plus elle est légère et on dit que l?épaisseur minimale de la gaufre varie de 2,8 cm à 3 cm. Bien que j?ai une préférence pour la gaufre de Liège qui a plus de caractère aromatique, je me dis qu?avec un fruit de saison elle doit vraiment être encore meilleure !

La recette de la gaufre de Bruxelles se passait de génération en génération et a été inscrite pour la première fois en 1874 par Philippe Cauderlier, un traiteur, restaurateur, cuisinier et fabuleux homme d?affaires qui a publié des livres culinaires nous apprenant beaucoup sur la gastronomie de notre bourgeoisie belge du 19ème.

Il est venu le temps de vous transmettre cette recette. A vous d?imaginer une garniture bien belge et de saison. Pourquoi pas avec des dés de poires pour donner un p?tit coup de pouce à nos producteurs belges ?

Pour clore l?histoire, en sortant du Roy d?Espagne, je tombe sur le fleuriste et je craque pour ses bruyères multicolores et un chou rouge, et j?assiste par hasard à une démonstration osée de Davina et Véronique… C?est ça aussi le charme de la gaufre de Bruxelles à Bruxelles !

La recette de la gaufre de Bruxelles

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 6 minutes

Ingrédients (pour 10 pièces) :

  • 125 g de farine
  • 5 ?ufs
  • 1 cuillère à café de sucre fin
  • 25 cl de lait
  • 1/2 gousse de vanille
  • 75 g de beurre
  • sel
  • sucre glace
  • un gaufrier pour gaufres épaisses à grandes alvéoles, format intérieur approximatif du fer pour 1 gaufre 8,5 cm x 5,5 cm

Préparation de la recette :

  • Tamiser la farine.
  • Séparer les jaunes et les blancs des ?ufs en ne gardant que 4 blancs.
  • Faire fondre légèrement le beurre au bain-marie; il doit être liquide et à peine tiède.
  • Couper la gousse de vanille dans sa longueur et récupérer les graines.
  • Mélanger la farine, les cinq jaunes d’?ufs, le sucre fin, les graines de vanille, une pincée de sel, le lait et le beurre fondu.
  • Battre les 4 blancs d’?ufs en neige très ferme.
  • Incorporer les blancs en neige à la préparation. A faire très délicatement afin de ne pas briser la mousse.
  • Laisser reposer durant 45 minutes bien à couvert.
  • La pâte doit être un peu moins liquide qu’une pâte à crêpe.
  • Cuire les gaufres dans un fer bien chaud.
  • Dès que la ou les portions de pâte sont versées, il faut fermer le gaufrier et le renverser de suite pour avoir des gaufres régulières et gonflées.
  • Aussitôt que la gaufre est dorée sur les deux faces, la sortir du fer, la saupoudrer de sucre glace et servir très chaud.

1 COMMENT

  1. Bonjour, mais quelle est la recette des gaufres de Bruxelles qui ne s´effondrent pas sur elles même après avoir été cuites .
    Qui restent croustillantes même après un jour .

LEAVE A REPLY