Bruxelles, si c’était Laure…

1
3363
Le collier est de J*S Just So http://www.jsjustso.com/

A l?étranger, j?explique que je viens de Bruxelles. Aux gens de Bruxelles (où je vis maintenant), je dis que je viens de Mons. Aux gens de Mons, je dois rester honnête et préciser que je viens de Pâturages.

De Pâturages à Bruxelles, il y a eu deux pas : le premier m?a amenée à Louvain-la-Neuve pour cinq ans d?études de gestion. Là déjà, une fois l?half-time passé, je louchais vers la capitale. Le deuxième pas, après un bref passage à Milan, fut le mouvement décisif vers Bruxelles qui agissait sur moi comme un aimant. Ma trajectoire a la forme d?une virgule. J?ai d?abord fait un court séjour à la chaussée d?Alsemberg, puis à Georges Henri. Je me suis ensuite installée pendant 6 ans dans le joli quartier Notre-Dame-aux-Neiges, aussi appelé Quartier des Libertés  (mais si, vous connaissez, entre la Colonne des Congrès, le Botanique, Madou et le Parc Royal, autour de la charmante Place de la Liberté). Et maintenant, définitivement magnétisée et électrisée, j?habite à deux pas de la Grand Place.

Malgré le flot évident de touristes (qui me demandent leur chemin presque tous les jours), il existe bien une vie de quartier autour de cette Grand Place. Entre riverain, voisin, pharmacien, fleuriste, prof de yoga, restaurateur, propriétaire de boutique, on se salue dans la rue.

Ce n?est pas qu?au travers de ses touristes que la ville est bigarrée. Le métissage fait sentir chacun à sa place, la diversité a les bras ouverts.

Ceci dit, je me demande encore si la raison pour laquelle on croise tant d?Espagnols et d?Italiens, c?est parce qu?ils sont plus nombreux ou parce qu?ils parlent plus et plus fort que les autres. ;-)

Si Bruxelles était une saveur, elle serait celle de la crêpe marocaine servie au marché du Midi avec du thé à la menthe brûlant.

Si Bruxelles était une image, ce serait celle des rayons du soleil levant, qui viennent toucher l?hôtel de ville, quand je traverse la Grand Place pour aller travailler.

Si Bruxelles était un son, ce serait la musique dans les stations de métro, décriée par certains, mais qui passe joyeusement de Ginzhu et Joshua à Toto Cotugno et Eros Ramazzotti !

Le collier est de J*S Just So http://www.jsjustso.com/

Le collier est de J*S Just So

1 COMMENT

  1. très beau post,

    il ne manque que des chansons d’auteurs belges dans le métro :-)

    PS: ça donne envie d’habiter près de la Grand’ Place

LEAVE A REPLY