Comment j’ai arrêté de troller sur la promotion de Bruxelles

0
49400
Ministre de la Promotion de Bruxelles
Gouvernement de la Communauté française (capture d'écran) - http://gouvernement.cfwb.be/

Les nouveaux gouvernements francophones viennent d?être formés. On a déjà beaucoup discuté de leur taille, mais ce n?est pas le sujet. J?ai déjà beaucoup trollé sur un des portefeuilles de Rachid Madrane (à gauche sur la photo), mais je voulais gratter un peu plus loin. Qu?est-ce que la promotion de Bruxelles ? Pourquoi confier ce portefeuille à un ministre de la Communauté française ?

Ministre de la Promotion de Bruxelles
Gouvernement de la Communauté française (capture d’écran) – http://gouvernement.cfwb.be/

Le tourisme a été, jusqu?à la sixième réforme de l?État (c?est-à-dire jusqu?à ces jours-ci en fait), une compétence communautaire. Historiquement le tourisme a été vu comme une matière culturelle, il était donc logique qu?il soit géré par les Communautés. Progressivement, le tourisme est devenu un enjeu économique, particulièrement à Bruxelles où le tourisme d?affaire est important, notamment grâce au rôle de Bruxelles comme capitale internationale. Par ailleurs, le fait que les Communautés exercent cette compétence a donné lieu à quelques bagarres de cartes. Vous en trouverez un résumé assez complet ici (oui c?est un site d?un parti politique) .

Un premier tournant politique a été l?accord de gouvernement bruxellois de 2009. Ce texte, endossé par les partis francophones et néerlandophones de la coalition, réclamait déjà la régionalisation du tourisme. Celle-ci a été prévue dans la sixième réforme de l?État? à une exception près : la promotion de Bruxelles. En effet, c?est un enjeu économique je le disais, mais pas que pour Bruxelles. Il était hors de question pour les négociateurs flamands de laisser ce qui n?est pas loin d?être une poule aux ?ufs d?or aux seuls Bruxellois. En conséquence, aujourd?hui Bruxelles est compétente pour le tourisme, mais sa promotion est exercée simultanément par la Flandre et par la Communauté française.

Je vous invite à lire comme moi ce document politique de l?Institut Émile Vandervelde (le centre d?études du PS) et plus particulièrement les pages 64 et 65. On y explique comment le transfert sera organisé, comment une coordination pourra être exercée, mais aussi comment ? dommage collatéral ? la Communauté germanophone pourra continuer à exercer cette compétence? régionalisée !

Voilà pourquoi Rachid Madrane, Ministre de la Communauté française, devient compétent pour la promotion de Bruxelles et pourquoi j?ai arrêté de troller.

[photo: capture d’écran du site du Gouvernement de la Communauté française – http://gouvernement.cfwb.be/]

LEAVE A REPLY