Le feuilleton du printemps 3 : une mini-jupe ne fait pas le printemps

0
1023

feuilletonprintemps©AlietteGriz

Et moi aussi, je voulais changer, maintenant que mes doigts étaient à nouveau suffisamment souples pour écrire. Tous les matins, je sortais dans la rue, avec mon ordinateur sous le bras, et m'installais sur une place, en faisant de petits exercices d'échauffement (j'écoutais la radio).

 

Lever le pouce (La Belgique est le pays d'Europe le plus taxé sur le travail), écarter l'index, tapoter dans le vide, un peu comme pour le piano, ou la danse indienne, et masser un par un, pour la souplesse. Ã?a revenait, les sensations de laisser courir sur le clavier, tandis que les piétons alentour m'inspiraient des digressions. ll y a tellement de raisons de marcher dans la rue.

 

Le plus important, dans l'écriture, c'est d'avoir une bonne recette. Le lecteur ne peut pas avaler n'importe quoi. (Le citoyen non plus.)

 

Pourtant, à travers les chrysalides qui nous entouraient maintenant, on avait une légère impression d'intoxication, (mais on s'habitue à tout.) Et tout le monde admettait que c'était plutôt protecteur, d'être ainsi momifié.

 

Ã?a évitait de porter des gants, ou de trop en prendre sur la main au contact des forcenés de la franche, des adeptes de la caresse volée, des excités du contact réel (oh, virtuel, comme tu manques de corps, mais comme on te remercie, parfois, de ne pas trop nous en imposer.)

 

Mais à part ça, il y avait quelques commentaires et protestations sur l'entrave des corps (on aurait dit qu'on portait tous des burqas) et, moi-même, je regrettais un peu le temps des minis-jupes, mais à part déménager (le vent ne soufflait pas partout), il n'y avait rien à faire.

 

C'était frustrant, parce que le vent foutait un peu la merde dans les mises en place de ce que la ville pouvait s'offrir au printemps.

Griz avait réussi à entourer une partie des communes, mais elle avait du mal à contenir Berchem Sainte Agathe et Ganshoren, elle vacillait sous les rafales, et lâchait petit à petit Molenbeek, Jette, et le haut de Bruxelles la ville. Fourte.

Ã? suivre

Aliette Griz

Ã?pisodes précédents :

2

1

 

LEAVE A REPLY