Entendu à Bruxelles : Bye bye Portugal

0
11926

Drapeaux portugais et espagnolHier soir se déroulait la première des demi-finales de l’Euro 2012…

Celle qui opposait l’Espagne au Portugal. Une finale avant la lettre, surtout à Saint-Gilles, commune bruxelloise aux 140 ou 150 nationalités différentes. Finale avant la lettre car, dans la cité au choux de Bruxelles, d’une part, les Portugais forment un groupe homogène et bien visible. S’il avait fallu compter tous les drapeaux lusitaniens accrochés aux fenêtres, ils l’auraient remporté haut la main. D’autre part, les Espagnols, pas en reste niveau représentativité à Saint-Gilles, sont Champions du monde et Champions d’Europe… Mazette.

La nuit s’annonçait donc chaude, quel que soit < > le vainqueur… Dès avant le match, cela klaxonnait déjà. On pouvait s’attendre au pire.

L’histoire retiendra la victoire aux penalties de l’Espagne, victoire qui semble devenir banale tant leurs supporters ont été relativement calmes, enfin par rapport au boucan qu’avait fait les Portugais lors de la victoire de leur équipe en quart de finale.

Et l’entendu à Bruxelles ?, me direz-vous. Ce matin, dans la rue, on parlait toujours du match, dépités :

« Ronaldo aurait dû la tirer ».

Bye bye Portugal.

LEAVE A REPLY