Vandalisme et insécurité : lettre ouverte à Charles Picqué

8
1428

Elle est jeune, elle travaille, elle aime Bruxelles. Saint-Gilles, en particulier. Mais elle en a assez du vandalisme et de l’insécurité. Je lui offre la possibilité de mettre en ligne la lettre qu’elle a envoyé à Charles Picqué, bourgmestre empêché, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et future tête de liste socialiste pour les communales d’octobre 2012.

—————————————————————————————–

Bonjour,

Je suis Saint-Gilloise depuis un an.
J’habite rue de la Victoire et je tenais à me confier sur l’insécurité et le vandalisme qui règnent dans notre commune.

En une année, ma voiture a été vandalisée à deux reprises et j’ai été cambriolée en pleine journée.
Je suis effrayée de me rendre à ma banque ou < > autres, au parvis de Saint-Gilles (de jour comme de nuit) tant les fréquentations y sont mauvaises. Les rues sont sales, les immeubles couverts de tags et les nuisances nocturnes font le quotidien de cette commune. (du moins du côté de la porte de Hal)

J’ ai décidé de déménagerâ?¦ à Saint-Gilles, non loin de la prison (avenue Ducpétiaux) car j’aime notre commune!
Son architecture est à couper le souffle. Les activités culturelles proposées dans divers établissements font que j’y suis très attachée.

Je me suis armée de beaucoup de patience mais je ne puis me contenir plus longtemps.
Je souhaite vraiment donner à Saint-Gilles une seconde chance, néanmoins je me dois de clamer ses faiblesses.

Je sais que beaucoup d’efforts , notamment sur la propreté des rues, ont été déployés.
Je pense être hautement objective dans mes propos et pense parler au nom de nombreux citoyens saint-gillois.

Les élections communales arrivent à grands pas. J’espère que vous tiendrez compte de mes remarques afin d’adapter votre programme.

Pour notre ville,

Une habitante qui aime sa commune.

8 COMMENTS

  1. A Saint Gilles depuis 3 ans, je cherche un nouvel appartement. Il ne se situera probablement pas dans cette commune, le critre « ne pas avoir des ordures jusqu’aux genoux » tant important pour moi… habitant la « frontire » d’Ixelles, il est terrifiant de voir quel point le ct Saint-Gilles est sale par rapport son voisin…

    Je n’ai pas de voiture mais marcher dans le verre bris le lundi matin est une habitude, je n’aimerais pas me garer en bas de chez moi, dans une rue « bourgeoise » pourtant…

    Sinon je compte clbrer bientt les 30 jours d’un trou bant creus dans la chausse fin janvier et qui n’a pas depuis vu le moindre ouvrier. En 3 ans, cet exact bout de trottoir a pass plus de temps les entrailles en l’air que bouch…

  2. En allant habiter av. Ducptiaux, elle pourra aller glisser sa lettre directement dans la bote de notre cher bourgmestre empch… Peut-tre qu’elle aura ainsi plus de chance d’avoir une rponse.
    Quoique. Rpondre ses concitoyens (par autre chose que des mots creux et des lieux communs) n’a jamais t dans les priorits de nos autorits, mme en priode lectorale.

    [question subsidiaire : mais quelles sont donc les priorits de nos autorits ?]

  3. Je comprend qu’on puisse ne pas avoir envie d’avoir des tags en bas de sont immeuble. Par contre je n’ai jamais compris le raccourcis entre de la peinture et l’inscurit…
    On stigmatise les tags, mme le problme de l’inscurit est ailleurs.
    C’est marrant, il y a quelques annes, les jeunes allaient Barcelone (depuis nettoye) notemment pour ses tags et peintures graffiti chaque coin de rue…
    Le problme est socio-conomique, arrtons avec les tags

  4. Habitant St Gilles depuis 6 ans, je bisse sur la propret. Si les tags ne m’ont jamais drang, j’ai l’impression qu’au niveau des djections canines, c’est l’explosion cette anne.
    Pour l’inscurit, je ne l’ai jamais ressentie mme si c’est vrai qu’il y a normment de bris de vitres (mais j’ai la chance d’avoir un garage).
    Pour ce qui est des travaux publics, a a l’air d’tre une autre spcialit locale (et a ne doit pas tre donn)…

  5. Je ne cherchais pas stigmatiser les tags comme tant du vandalisme. Le vandalisme se porte plus sur le fait o tu pars bouloter tt le matin et tu retrouves ta voiture soit avec ton aile plie ou ton rtro arrach, … COTE trottoir! Bref… un grand nimpornawak qui te fait grincer des dents… mais pas grave… c’est bibi qui rgale! Tu paaarles…

  6. Perso j’ai depuis la priode de nol un tag immonde et baveux sur le pas de ma porte, a ne me fait pas sentir « insecure » mais a rajoute certainement au gristre du quotidien, surtout tt le matin ^^

    Sinon mon trou dans le sol a volu, maintenant il bouche tout le trottoir et il faut marcher sur la voie de tram sur quelques mtres… aura-t-il t rebouch ce soir, mystre…

  7. Moi, je reste fan de St Gilles ! Et j’ai mme un tag sur ma faade que j’adore (Lon, un ptit rat en costume cravate !), et je me fche trs fort si on me l’enlve ! Oui, c’est pas top les bris de vitres de voitures, mais c’est exagr de parler d’inscurit pour a, quelques tags et trois crottes ! Il faut quand mme nuancer et ne pas parler d’inscurit tort et travers… pour moi, l’inscurit se rfre surtout aux atteintes aux personnes, pas aux biens.
    A propos du Parvis, j’espre que ce sentiment d’inscurit ne vient pas du fait qu’ certaines heures de repas – tout prs de la banque !- il y a file des sans-abris pour les repas du Clos Ste Thrse… l’association a du se battre par rapport aux commentaires de saint-gillois ennuys par cette prsence. Ils font un boulot gnial, avec l’objectif de restructurer et rinsrer ces personnes dans des circuits de vie plus dignes… Et appel des bnvoles pour donner un coup de main ! L’occasion peut-tre de connatre son quartier d’une autre faon ?

LEAVE A REPLY