Les neiges éternelles de Comus et Gasterea

0
832

Cet article est le 7e de la série qui parait dans le cadre du Pari de Méli!

« Le client est roi ! »â?¦  en l'occurrence, le lecteur est roi !

Puisque je l'ai mentionnéâ?¦ parlons un peu de « Comus et Gasterea », ce royaume des délices glacés de notre chère capitale.

Outre qu'un magasin de crèmes glacées, l'endroit se définit aussi comme un « Tea-room »â?¦ et comment direâ?¦ rien n'incite à y rester. Ã?a, c'est parce que Monsieur Comus, je pense, s'en fiche un peu. L'essentiel, on le trouve dans la barquette (pour les puristes) ou dans le cornet (pour les gourmands). Vous trouverez le maître des lieux, la mine souvent bougonne, derrière son comptoir. Il m'a fallu bien des commandes avant qu'il ne me reconnaisse comme une habituée et me décoche un sourire. Je pense que c'est parce qu'il est un grand timide. Souvent, vous trouverez Madame aussi, un peu antithèse de son mari, avec son sourire avenant et son petit air de Madame Pepperpot ! Au total, une bonne douzaine de saveurs par jours, pas plus! Ici, on ne fait pas dans l'industriel: des classiques (pistache, chocolat, fraiseâ?¦) aux classiques revisités (sorbet au chocolat, café brûlé) aux audacieuses (trois poivres, Marrakech) au carrément folles (roquefort, chicon ou tomate et oui, on a essayé les deux dernières et l'avis est « à petite dose, et plutôt en accompagnements de plats originaux). Des glaces « à la françaises » (qui contiennent donc plus de crème) mise dans des boites opaques en métal, toujours refermées avec soin après prélèvement. Car les glaces qui se respectent ne s'exposent pas à l'air, ça détériore le gout !  D'ailleurs, les crèmes ne sont faites qu'avec des produits frais, de premières qualités et sans colorants (les glaces sont le plus souvent… dans des nuances de blancs.

Mais la grande réussite, et malheureusement, je ne fais que répéter une longue liste de louanges : c'est son caramel salé. Le nirvana gustatif que je ne saurai décrire.

En attendant, si vous avez de la chance, on vous conseille (vu que les parfums « tournent » dans la boutique d'un jour à l'autre, le duo citron-litchi (on a l'impression de manger un vrai citron froid et la douceur crèmeuse et fruitée  du litchi contraste bien avec lui), 3 poivres-lait d'amande (à nouveau, contraste piquant-douceur) et spéculoos-café brûlé.

Profitez ! Il fera beau jusqu'en milieu de semaine, à 1,50 la boule, le bonheur est accessible à tous !

Comus et Gastera

Quai au briques 86, téléphone : 02 223 43 66 (si vous voulez commander des barquettes à emporter), ouvert du mardi au vendredi de 11h00 à 18h00 et le samedi uniquement le matin de 9h00 à 11h00

le dimanche, lundi et les jours fériés de 14h00 à 18h00.

LEAVE A REPLY