La Biennale Art Nouveau fête les 150 ans de Victor Horta

0
1305

Biennale Art nouveau 2011Il est un événement que, selon moi, il ne faut pas rater lorsqu’on aime Bruxelles, c’est la Biennale Art Nouveau, organisée par Voir et Dire Bruxelles. Comme son nom l’indique, elle ne se déroule qu’une seule fois tous les deux ans, au mois d’octobre.

Personnellement, je l’ai découverte il y a deux ans, lorsque je travaillais au Cabinet Doulkeridis, en charge de la compétence Tourisme. Ce fut pour moi une extraordinaire expérience. Que je vous invite à découvrir ou à < > redécouvrir tous les week-ends d’octobre à partir du 8.

Si peu ignorent que Bruxelles est l’une des capitales de l’Art nouveau – si pas La capitale -, rare sont ceux qui ont eu l’occasion de découvrir les très nombreux chef d’oeuvres dont regorge notre ville. Ceux-ci sont très souvent habités et qu’ils ne sont que très rarement visitables.

La Biennale Art nouveau est l’un des moments – trop rares – où il est possible de visiter l’intérieur des lieux. Et le plus souvent en compagnie des propriétaires, ce qui est assez sympa. Moi, cela m’a laissé de merveilleux souvenirs.

Raison de plus pour y aller cette année, Bruxelles célèbre les 150 de la naissance de Victor Horta, un de chefs de file incontestés l’Art nouveau en Belgique et dans le monde. A cette occasion, vous aurez l’occasion de visiter quasi tous les bâtiments qui portent la griffe du maître…

Le programme étant chargé – il y a une vingtaine de visites par week-end, pendant un mois -, j’ai demandé Isabelle Paelinck, présidente de Voir et Dire Bruxelles, de nous donner quelques conseils, et de citer quelques incontournables.

« Le premier week-end de cette Biennale est, pour les connaisseurs en particulier, mais pour les autres aussi, est l’occasion de découvrir de nouveaux lieux, sur Woluwé-Saint-Lambert », explique-t-elle.

Le dernier week-end est, pour elle, incontournable. « C’est dans le quartier formé par l’avenue Louise et le haut de Saint-Gilles qu’on trouve le véritable berceau de l’Art nouveau à Bruxelles. »

Depuis 2009, la Biennale s’est ouverte à l’Art Déco, plus pour un public de connaisseurs car, visiblement, il est plus ardu à appréhender mais aussi parce qu’il n’a pas le même aura que l’Art nouveau. Les aficionados et les néophytes trouveront tous leur plaisir, en tout cas.

Attention, je vous conseille de vite aller sur le site pour réserver vos visites. Les réservations sont ouvertes depuis quelques jours et il y a déjà des sold out ça et là sur le site.

PS : je sais que mon texte est plus que positif mais j’avoue avoir été enchanté lors des visites à l’extérieur ou à l’intérieur des lieux. De plus, comme je ne suis pas un expert – c’est en néophyte que j’ai découvert la Biennale il y a deux ans -, manquent des tonnes de précisions dans ce billet, beaucoup trop évasif…

LEAVE A REPLY