Europalia Indonésie : c’est parti jusqu’en 2018

1
918
Europalia Indonésie
cof

Europalia Indonésie. C’est aujourd’hui que l’exposition Europalia ouvre au public au Palais des Beaux-Arts. Après la Chine, le Japon ou encore l’Inde, la biennale reprend la route de l’Asie vers le plus grand archipel du monde : l’Indonésie. L’Indonésie, ce sont des milliers d’îles (tant qu’on ne sait toujours pas vraiment combien il y en a), plus de 300 groupes ethniques et 700 langues, carrefour de religions et de continents, entre l’Asie et l’Océanie.

Java, Sumatra, Bali, les Îles de la Sonde, la Papouasie… autant de pièces d’une grande mosaïque qui invite à l’exploration.

Jusqu’au 21 janvier, Europalia va parcourir les cultures indonésiennes au fil d’expositions, de spectacles et de conférences à Bruxelles, mais aussi à Liège (au Musée de la Boverie) et à Anvers (au MAS, entre autres) au MAC d’Hornu, au SMAK de gand, etc. Mais le centre névralgique reste BOZAR. Alors, comment trouver un fil rouge pour une première exposition sur un pays si divers ? Quel est l’un des dénominateurs communs des Indonésiens ? Le culte des ancêtres. Dans cette première exposition, « Ancêtres et rituels » le visiteur est transporté d’est en ouest, guide par de nombreux objets d’art venus du Musée national d’Indonésie; sur la relation des Indonésiens avec leurs aïeux. Comment le culte des ancêtres les relient à leur passé, comment les morts aident les vivants au présent et dans le futur de leurs communautés. Outre les très belles pièces présentées, on peut aussi y regarder pas mal de séquences vidéos illustrant de manière plus vivante comment les ancêtres sont vus et ce qu’ils signifient dans différents endroits d’Indonésie.

Si vous visitez l’expo avec les enfants, il y a de chouettes petits livrets disponibles à l’entrée où vos lardons pourront dessiner et où on les invite à rechercher des petits éléments dans tous les coins de l’expo. Bon point, donc !

Dans la foulée, la deuxième grande expo ouvrira le 18 octobre : « Power and Other Things… » qui fera une rétrospective sur près de 2 siècle d’histoire indonésienne à travers l’art (expo que votre blogueuse a hâte de visiter).

A côté de çà, il y aura des concerts, spectacles de danse, projections de films, etc. tout au long de ces trois mois.

La gourmandise me pousse quand même à vous dire qu’au Festival Centre, au palais de la Dynastie, il y aura des brunches et de la street-food indonésienne du vendredi au dimanche (quand au café – on ne dit pas « java » pour rien – ce sera le reste de la semaine également, depuis un foodtruck).

Kopi et satés pour tous!

Europalia Indonésie, à Bozar et partout en Belgique, jusqu’au 21 janvier 2018 : https://europalia.eu

Voice of Papua, groupe choral de Papouasie indonésienne.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY