Pour oublier le gris, sors quand il fait nuit

3
1569

Pour la deuxième semaine consécutive, je te livre, le jeudi, mon petit programme personnel du week-end… (pour cause de vacances d’été, je t’ai également écrit un programme spécial « semaine« , avec en sus un certain nombre d’activités ayant lieu tout au long du mois de juillet, voire jusque fin août).

Bon, autant le dire tout de suite, ta morosité, ta démotivation, je la sens jusqu’ici…. Oui, je sais, j’ai vu : il fait gris et il pleut. Voilà, c’est dit. Je ne suis pas Miss Météo, donc je ne vais pas t’annoncer si cela va aller mieux ou pas au niveau du ciel. Je peux juste tenter que cela aille mieux au niveau de l’esprit de la fête qui ne doit jamais vraiment quitter tout oiseau de nuit en devenir. 

Là, je t’entends crier (et tu as raison de crier, vu que je ne suis pas dans la même pièce que toi), qu’en plus, toi, contrairement à moi, tu as des copains motivés. Tellement motivés qu’ils ont trouvé le moyen de passer le week-end à Dour ou aux fêtes de Gand. Et pas toi, parce qu’il faut nourrir ton chat. C’est vrai que c’est dur, ça. Mais je ne suis pas la psychologue d’un jeu télé réalité, donc je ne vais pas t’écouter pleurer sur ton sort et réécrire le tout ici pour amuser la galerie. 

D’abord, j’ai même pas la télé, ensuite, presque à l’insu de mon plein gré, je vais également passer un jour à Dour (merci l’Amour Fou pour le premier jeu concours que je gagne) et enfin, un oiseau de nuit qui se respecte n’a pas peur des nuits solitaires dans la ville, celles où il ira à la rencontre d’autres membres de sa tribu ou vers des inconnus. 

Autant te l’annoncer tout de suite, pour cause d’absence de soleil généralisé, j’ai décidé que je ne sortirais pas de tout le jour et que j’attendrai la nuit, comme ça, je sentirai moins son absence. Donc, exceptionnellement, le programme qui suit est plutôt axé sur les sorties des oiseaux de nuit… Les tribus familiales en profiteront pour aller rendre visite à une tante oubliée, pour aller visiter un musée ou pour vérifier, à la bibliothèque communale ce qui leur est proposé (avec la très chouette activité « Lire dans les Parcs« , chaque jour dans une commune différente, et en cas de pluie dans les locaux de la bibliothèque la plus proche). 

LDP2011

Et si j’avais des enfants à occuper, des vieilles tantes à visiter et plus du tout de temps pour moi, je pense que je motiverais ma tribu pour assister à au moins une balade contée, dans un parc de la ville. Regarde le programme… ! 

Jeudi 14 juillet 2011

Je l’ai déjà écrit dans un article précédent : ce soir, c’est au Sisisi que je passerai pour aller écouter Soul T.

Tu peux décider d’aller ailleurs, et te rendre au Bar du Matin où l’actrice Stéphanie Crayencour pousse la chansonnette…    

Les plus audacieux iront sur la place du jeu de balle pour la fête nationale… Non, je sais on n’est pas le 21 juillet ! Mais je t’invite à expliquer cela au Marseillais du Jeu de Balle.

Si tu es un modèle d’oiseau qui a envie de voir des têtes différentes, je te conseillerais d’aller à la Jam du Jeudi soir au Delirium Café, près de la Grand Place, l’ambiance y est bonne, composée surtout de touristes qui ont vraiment envie de s’amuser en dégustant des bières. 

Sinon, mon coup de coeur de ce jeudi soir va au concert I*F* (que je ne connais pas) au Micro Marché (et rien ne t’empêche de passer d’abord au Micro Marché, puis d’aller à la Jam au Delirium, et enfin de terminer par le Bonnefooi ou chez Madame Moustache, ….)

Vendredi 15 juillet 2011

Il y a peu de chances que je rate le passage de Fatoosan et de Mikigold, deux nanas du collectif SupaFly, elles vont mixer au Roi des Belges toute la nuit !!

Elles sont jolies, elles sont sympas, elles ont le sens du rythme, du groove, du beat, et elles ont surtout envie de faire danser le type d’oiseau que je suis. Elles font partie des joyaux de ma tribu funky ! 

Vu que c’est toute la nuit, cela laisse le temps de faire un passage en début de soirée au London Calling. C’est une adresse à retenir : il s’y passe toujours quelque chose du mercredi au samedi ! 

Pourquoi est-ce que je t’en parle plus précisément aujourd’hui ? Parce qu’au moment où je t’écris ces quelques lignes (et où de ton côté,  tu les lis) il y a un groupe tout nouvellement formé qui est en train de répéter quelque part entre Ixelles et Saint-Gilles, afin de jouer pour la première fois ensemble en public ! Ce tout nouveau groupe en formation, n’a même pas encore de nom faisant l’unanimité de tous ses membres… 

Oui, t’es sur ton cul d’avoir une nouvelle aussi fraîche, aussi instantanée, aussi efficace. T’as raison, j’ai beaucoup donné de moi-même, en reportage exclusif toute la nuit dans Bruxelles, pour te livrer, dès le lever, ce genre d’info. Alors, sois pas radin de ton temps (et sur place de tes applaudissements) : connaissant les aubergistes du London Calling, qui sont ouverts à la diversité, mais toujours de qualité, ça peut être un bon moment à passer !

[Mise à jour: Le nom du groupe est Samubas et ils joueront un set de 21 à 21h30, dans un style world music, j’en profiterai pour manger un bout dans un des endroits de cette place qui reprend joliment vie !]

Et puisque tu insistes vraiment pour avoir les infos de l’Apéro du White Hotel, parce que tu les as cherché, que tu n’as rien trouvé, que tu n’as même pas encore osé aller sur place, que tu ne me connais pas assez bien pour savoir si je « mythonne » ou pas… Et bien, je te les livre… Voici le lien vers les apéros « This Is Not A room-mate » (T.I.N.A).

Samedi 16 juillet 2011

Ah, on y arrive enfin à ce samedi !! Je n’en pouvais plus de me réfréner pour te dire que je vais au Zebra ce soir-là ! Il y a le groupe Selva qui y joue : entre funk et afro-cubain en passant par des musiques aux sonorités plus latinos, et beaucoup d’autres styles, toujours festifs ! Pour le coup, vu que le concert commence à 20.00 et qu’on ne peut plus fumer dans les cafés, la présence d’enfants en début de soirée ne me semble pas farfelue… 

Ce même samedi, il y a une soirée où il y a peu de chances que je me rende, pour cause d'Å?illères (les miennes), et surtout rapport aux frontières invisibles de la nuit bruxelloise… Ce n’est pas pour rien que j’écris le mot frontière, d’ailleurs… Il s’agit de la soirée « Eurocrats », à l’Aloft Hôtel, près de Schumann. C’est la soirée de clôture de saison, je suppose qu’ils reprendront en septembre… 

J’ai beau essayer de garder l’esprit ouvert, je n’arrive pas à me départir de l’idée que je ne m’y amuserai pas. Ah, si seulement j’avais une bande de copains motivés qui me diraient « aller, allons-y tous ensemble, on s’en fout, on rigolera »….

Dimanche 17 juillet 2011

Je crois que c’est ce jour-là que je vais aller à Dour, finalement…. Je te laisse tomber, du coup.

Bon, tu trouveras bien de quoi faire : le marché du dimanche matin (ma préférence serait pour la crêpe marocaine, pleine de miel, accompagnée d’un thé à la menthe au marché du midi). 

Le dimanche, c’est aussi jour du Seigneur, dans nos nord contrées. Et si on allait à la Cathédrale St Michel et Gudule ? Euh, non, pas pour prier, non… Pour écouter un concert de carillon ! C’est tous les dimanches à 14 heures…. 

En soirée, tu peux aussi décider d’aller au Festival de théâtre « Bruxellons », qui se tient du 14 juillet au 4 septembre, je reviendrai probablement dans un autre article avec ma sélection perso, quand je déciderai d’y aller.

J’arrête ici, c’est quand même un dimanche où je ne suis pas là, donc, je ne vais pas non plus trop me mettre l’eau à la bouche avec le programme bruxellois…

Lundi 18 juillet 2011

S’il y a du soleil, j’irai sur la place Van Meenen, tout l’après-midi, pour le Marché Français.

Et sinon, je me reposerai de mon week-end, reprendrai des forces pour la suite et je rédigerai un article reprenant le programme pour fêter dignement une certaine fête nationale…

Mardi 19 juillet 2011

Il y a des chances que je me rende jusqu’aux contrées lointaines de Schaerbeek, pour enfin aller au Novanoïs, pour leur free podium : musiciens bienvenus !

J’espère qu’avec tout ça, t’as oublié la pluie et le ciel gris, petit oiseau de nuit….  

 

3 COMMENTS

  1. Depuis que je ne travaille plus dans le milieu htelier, j’avoue ne plus sortir mais la, avec tes articles, je commence y rflchir…

  2. @Exuvia : chouette !!! Reviens me dire vers o les chemins t’ont mens, si tu as suivi un peu de ce programme-ci ou si tu fais partie d’une autre tribu :-) (je suis curieuse…)

    @Jef : je ne m’tais en effet pas pos la question de la signification du nom du groupe…. Mais je crois que tu es dans le bon, sachant que la chanteuse se prnomme Sandra, aux percu, il y a Mukyo et la guitare Sbastien… !!

LEAVE A REPLY