Vis ma vie de Skater

2
1875

A quelques jours de Noël, ce dimanche blanc a dû voir certains d »entre vous tenter une sortie shopping pour se procurer les derniers cadeaux. D »autres ont probablement visité les parcs et autres lieux où faire de la luge. La plupart sont restés bien au chaud, près du feu ou sous la couette, seul ou avec quelques amis qui auront eu le courage de se lancer sur les routes bloquées (si l »on en croit les problèmes de trafic de la Stib).

Pour ma part, j »ai fait comme d »habitude : je me suis rendue au Bar du Matin, pour l »Apéro Photomatic. Chemin faisant, je ne me faisais aucune illusion sur la foule qui manquerait forcément à l »appel…. Je crois que je me serais peut-être abstenue aussi d »ailleurs, s »il n »y avait pas eu la diffusion du court métrage de l »un de mes amis.

Arrivée sur place, j »ai trouvé l »endroit pas aussi vide que ça, finalement…. et surtout, très vite, plein de gens sont arrivés.

Je me suis d »abord dit qu »ils étaient tous descendus d »un bus bloqué au coin de la rue. Ou alors, remarquant leur âge un peu plus jeune que les habitués, j »ai pensé que ça devait être des étudiants en sortie « pédagogique », sauf que non, pas possible ni dans un bar, ni un dimanche soir….

Pendant que je me posais toutes ces questions, les voilà qui s »installent devant l »écran, un verre à la main…. Dans l »air, tout à coup, une certaine impatience est palpable….

L »organisateur de l »évènement m »annonce qu »il va, pour la première fois, passer un film assez long au lieu des courts métrages habituels.

Thème du film : le skateboard.

Ah, oui ! C »est à ce moment-là que mon regard remarque les petits détails sur les derniers arrivants tels que baskets, casquettes, et autres accessoires de leurs tenues….

Les skateurs n »avaient pas de trottoirs où réaliser leurs prouesses en ce dimanche tout blanc, mais ils s »étaient déplacés en nombre pour voir la première du film de Simon Grassart : «  ».

Résultat ?

A l »écran : en majorité des skateurs belges (mais aussi français), des images fraîches, dynamiques, montrant quelques belles prouesses, le tout soutenu par une bande son pour le moins originale. Un documentaire où l »on reconnait aisément quelques hauts lieux du skateboard bruxellois (et d »autres endroits en Belgique et dans le Nord de la France).

Dans la salle : une tribu soudée et s »exclamant en choeur devant certaines figures et les autres spectateurs tout aussi subjugués par ce qui se passe à l »écran.

Tous ensemble dans une ambiance très chaleureuse et détendue.

Une heure plus tard, me voilà prête à rentrer chez moi presque surprise par le froid, la nuit tombée, la neige sur les trottoirs bruxellois….

Le temps d »un film, je m »étais sentie un peu skateboarder…..

Noorder-light-skatevideo

2 COMMENTS

  1. Salut,
    eske tas une idee dou je pe trouver des roulement billes pour mes rous de skate ? tres bon article en tout cas

    Merci

LEAVE A REPLY