La piscine fantôme au bassin Béco

3
2255

Porté par le gouvernement bruxellois et, en particulier, par le Ministre socialiste Pascal Smet, le projet de la piscine en plein air du quai Béco a été présenté officiellement il y a plus de deux années. A l’époque, le calendrier et le budget de la fonction de loisirs semblaient relativement clairs: cinq millions EUR mobilisés dans le cadre d’un appel à projets international d’architecture, la désignation d’un lauréat en 2007, le lancement des travaux en 2008 et l’inauguration officielle du site au printemps 2009. A ce jour, la première brique  n’a toujours pas été posée et, pourtant, le budget, lui, a littéralement enflé puisque son évaluation est désormais fixée à 12 millions EUR  (la bagatelle de plus de 600 millions anciens francs belges).

Une coquette somme qui interpelle lorsque l’on se demande s’il ne serait pas beaucoup moins coûteux de procéder à la rénovation des piscines communales existantes et ce, dans le contexte de finances régionales déjà bien fragiles. En outre, n’est-il pas indécent de dépenser autant d’argent dans un bassin de natation lorsque l’on sait qu’il y a d’autres priorités en région bruxelloise, comme 25% de citoyens vivant sous le seuil de pauvreté et 20% de chômeurs, pour ne prendre que deux exemples ?

Crédits photos: 7sur7.< >

3 COMMENTS

  1. Le gonflement est peut-tre d en partie l’augmentation rcente des prix pour les matriaux de construction, il faudra voir si la Rgion pense que a va passer dans la catgorie « grands-travaux-pour-relancer-l’conomie » afin que ce soit raliser. On sait que Pascal y tient, sa piscine…

  2. J’peux comprendre …
    L, avec les premiers rayons, ben … voil …
    En plus, en ces temps de crise, faut bien du vin et des jeux pour le peuple !

LEAVE A REPLY