Anderlecht n’a plus de bourgmestre

8
1749

Légende : La veille d’un derby bruxellois opposant le Brussels et Anderlecht, Philippe Moureaux (PS) et Jacques Simonet (MR) ont eu une bonne discussion sur le terrain. Le premier est maintenant orphelin du deuxième, parti trop tôt.

Crédit photo : Didier Bauweraerts

Anderlecht n’a plus de bourgmestre. Et pour cause : Jacques Simonet vient de décéder à l’age de 43 ans. Déjà que des hommes politiques avec le sens de l’humour et de l’auto-dérision, ça ne court pas les rues, si maintenant ils meurent jeunes…

Je me permets d’éditer le post que Baudouin a mis en ligne plus vite que son ombre… (Mateusz)

Dimanche soir, je l’ai croisé dans les couloirs de la RTBF. Il se rendait au studio de TéléBruxelles avec son pas qui lui donnait parfois un air de Gaston Lagaffe en costard. Mais sa poignée de main était ferme, son bon mot, habituel. Mardi, il était encore à la conférence de presse du MR, gouailleur à souhait, selon un de nos photographes. Il fêtait la victoire de ses couleurs. Et puis ce midi, Jacques Simonet s’en est allé, des suites d'une embolie pulmonaire massive. Il a présenté un arrêt cardio-respiratoire ce jeudi matin et, malgré un traitement intensif et les mesures de réanimation, son état hémodynamique n'a pu être rétabli.

Jeune peut-être mais il avait déjà laissé son marqué de son empreinte la vie politique bruxelloise. En 1987, il devient plus jeune conseiller provincial du Brabant. Il n'avait que 23 ans. Ensuite élection au Parlement bruxellois en 1989, vice-président de l'assemblée en 1991, député fédéral dès juin 1992. Mais ce n’est pas tout il devient chef de groupe en 1989 à Anderlecht, avant d'en décrocher le maïorat en 2000. Dimanche dernier, il a encore fait un très beau score, 19.841 voix, alors qu'il n'était que dernier suppléant à la Chambre.

Mais ce qu’on retiendra de lui, ce sont ses bons mots qui, tels des scuds, pouvaient foudroyer un adversaire sur place. Ou tels une tirade de Raymond Devos, avaient la capacité de faire hurler de rire son auditoire. Lorsqu’il montait à la tribune pour poser une question d’actualité, on s’attendait toujours à se faire écharper avec finesse. Spectacle délicieux ou supplice atroce, tout dépendait de quel côté on se trouvait… Mais tous, ou presque, l’appréciaient.

Le Collège de la commune d’Anderlecht ouvrira un registre de condoléances dès demain matin dans la salle des pas perdus de l'Hôtel communal afin de permettre aux habitants de la commune de témoigner leur sympathie à leur Bourgmestre. Un hommage pourra lui être rendu le samedi 16 juin à partir de 9 heures 30 dans la salle des Pas Perdus de la Maison communale. Le départ vers le cimetière du Vogelenzang aura lieu à 11 heures.

8 COMMENTS

  1. Il avait aussi un franc parler sans tre populiste.
    C’est une perte pour Bruxelles.

  2. Hum, j’avais prpar un petit article… Mais notre ami Baudouin m’a devanc.

    Alors je vous le cde ici en commentaire :

    Bruxelles perd un de ses hommes politiques

    N en 1963, quelques jours avant Nol, Jacques Simonet, homme politique bruxellois d?Anderlecht pour le MR et ancien bourgmestre de cette commune entre 1966 et 1984, est dcd ce jour.

    Il a notament t remarqu sur le plateau de la chaine de tlvision RTL-TVi en prenant la dfense de George W. Bush J. mais aussi pour le fait d?avoir eu plainte de l?abb Jan Claes pour avoir approuv une expulsion de sans-papier qui s?est sold par des actes de violence.

    Il avait dj connu quelques problmes de sant en 2006 o il s?est fait hospitaliser pour une embolie pulmonaire. Il est dcd d?une crise cardiaque ce matin l?ge de 44 ans ! Et MR?de*

    Comme le souligne si bien Baudouin dans sa note relative la disparition du bourgmestre, les hommes politiques avec le sens de l?humour** et de l?auto-drision, a ne court pas les rues, si maintenant ils meurent jeunes?

    ? *source : Mich
    ? Article : fr.wikipedia.org
    ? ** je dirais mme plus : les hommes politiques avec le zwanze [?]

  3. C’est triste.

    Je dteste les hommes politiques, mais l je suis un peu triste quand meme…

    =(

  4. un GRAND Bruxellois, a l’locution rapide et au verbiage bien piquant

    et 43 ans, c’est pas un ge pour ainsi partir ( peine 1 an de plus que moi)
    c’est le genre de situation qui me laisse toujours bien songeur, ma soire ne sera certainement pas pareille ce soir …
    (en mme temps qu’une pense pour sa famille)

    la scne politique bruxelloise perd un acteur de choix

  5. suis triste comme si j’avais perdu un grand frre ou un papa ,il va manquer…:(
    c’tait un grand bonhomme trs l’coute des gens et tjrs prt t’aider

  6. J’ai eu l’occasion de le croiser quelques fois, c’tait un homme humble, sympathique, avec toujours une parole ou une blague chaude du coeur.

    La scne politique vient de perdre l’un de ses rares Hommes, avec un grand H.

  7. C’est triste :’-(

    C’tait un des grands dfenseurs de l’largissement de la rgion bruxelloise et de son refinancement, et il arrivait dbattre de cela sans offenser ses adversaires politique : tout un art…

    Paix son me, comme on dit dans ces cas-l.

LEAVE A REPLY