Mais qui es-tu Manu-tention ?

0
4612
aubette stib réparée

1453_bayon-abribus_bruxelles_arret_koning_20122

En passant devant une réalisation d?Emmanuel Bayon (aka Manu-tention), vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi la STIB, l?IBGE et la Ville de Bruxelles utilisaient du bois peint en rouge pour « réparer » une aubette de tram rue de la Régence, une colonne du Parc Royal ou un pavé marollien. Rien de tout ça puisqu?il s?agit en réalité du travail d?un chirurgien d?un genre un peu particulier. Ce chirurgien urbain, comme il se définit lui-même, répare la ville là où elle est cassée (pavé manquant, poteau de travers, banc cassé, rambarde branlante, etc?). Le bois de recup? qu?il utilise est peint en rouge et rappelle la couleur du sang et de la Croix-Rouge pour attirer ainsi votre attention et celle des pouvoirs publics qui oublient? parfois durant de longues années ? de réparer la ville là où elle est blessée.

DSCN1200

Emmanuel a étudié les arts plastiques à Tournai. C?est là, dans une ville où il y a autant de boulot de réparation qu?à Bruxelles, qu?il a commencé à panser les premières plaies, notamment le long de l?Escaut. Depuis lors, il s?est fait connaitre en exposant son travail à l?occasion du Prix jeune artiste du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et il a remporté le Prix Arts Libre 2012-2013 ainsi que le Prix des Arts Plastiques 2012 du Hainaut. Mais le milieu naturel de cet artiste à la démarche particulière n?est pas tant les galeries d?arts que la rue. C?est là que vous l?apercevrez peut-être un jour au travail avec sa veste jaune en le confondant, si vous n?y prenez pas garde, avec un ouvrier communal. En attendant cette rencontre fortuite, ouvrez l??il, Manu-Tention a déjà réparé de nombreuses plaies bruxelloises devant lesquelles vous passez peut-être quotidiennement. Et si vous voulez voir quelques unes de ses interventions en photo, c?est par ici.

6260766845_dae13be736_b

Sa réparation la plus visible dans l?espace public fut sans conteste l?aubette STIB qui se trouvait devant le Musée des Beaux-arts rue de la Régence. Ses palissades rouges attachées avec une simple ficelle sont restées en place pendant plus de deux ans et ont tenu bon malgré quelques actes de vandalisme ayant nécessité des réparations de l?artiste. Elles avaient pour particularité de remplacer les vitres vandalisées d?une aubette installée là dans le cadre d?un concours de design visant à placer du mobilier contemporain dans le quartier des Musées. Le designer Xavier Lust avait remporté ce concours et avait conçu cet arrêt STIB ainsi que les bancs percés d??illets et les tables de pick-nick qu?on peut toujours voir rue de la Régence et au-dessus du Mont-des-arts. Malheureusement, la réparation de Manu-tention n?a pas eu l?effet escompté puisque la STIB est finalement intervenue et tout est passé à la trappe (l??uvre de Xavier Lust et les réparations de Manu-tention) au profit d?une aubette verte poprette à l?ancienne.

LEAVE A REPLY