Les candidats aux élections se foutent de notre gueule

32
35912

La campagne qui a lieu en ce moment pour les élections du 14 octobre 2012 me semble dépasser en clowneries et en bêtises tout ce que j'ai pu voir par le passé.

Je n'ai jamais été portée sur la chose publique. Je sais que c'est un tort, puisque la conduite des affaires de la communauté est affaire de tous ceux qui font partie de cette communauté.

Mais cette fois-ci, je me suis dit qu'il était temps que je réfléchisse un peu à mes actes.

Ne pas aller voter, c'est peut-être laisser le champs libre à ceux que je ne désire pas voir au pouvoir.

Je vis à Ixelles et j'en ai un peu marre du dépotoir devant ma maison chaque jour. Voici un exemple de celui-ci pris totalement au hasard ce matin quand j’ai eu l’idée de cet article.


J'en ai assez de me promener autour des étangs d'Ixelles et de constater que les berges sont dans un état lamentable.

Je n'en peux plus de réfléchir à deux fois avant de mettre des talons, pas uniquement à cause du harcèlement de rue, mais parce que la rue des Cygnes ou la chaussée d'Ixelles sont défoncées.

Cela ne m'amuse pas de me rendre au Brussels Film Festival, en juin, et d'apprendre que cette année la majorité des films – gratuits – projetés devant l'église n’ont pas été autorisés… (comme des tas d’autres événements qui sont le signe d’un changement de mentalité important).

Je me suis dit que cette année, j'allais voter pour quelqu'un qui prendrait un peu les choses en main à tous ces niveaux-là (et bien d'autres).

Mais je tombe sur un os. Un gros, qui me reste en travers de la gorge au risque de m'étouffer.

Je ne sais pas pour qui voter, car les candidats, au lieu de me parler de leur programme, de façon concrète, se foutent de ma gueule. Littéralement.

Une page sur Facebook réunit 'Le meilleur du pireâ? de ces élections communales et il existe également un site internet qui répertorie quelques exemples. Ces deux sources postent des photos ou des vidéos de la communication de partis ou de certains candidats en particuliers (exemples pris dans toute la Belgique).

Quand je les consulte, je rigole. Cinq minutes.

Puis très vite, je suis en colère.
Ce que je vois, ce sont des gens qui tentent de me prouver qu'ils sont créatifs, originaux, qu'ils sortent du lot…

Non seulement ils arrivent à me démontrer qu'ils sont assez nuls, en général, en matière de créativité et d'originalité, mais en plus, ils sont doublement à côté de la plaque car ce n'est pas ce type de prestations qu'on va leur demander de réaliser s'ils sont élus.

Bref, tous ces candidats se foutent de ma gueule.
Alors qu'ils arrêtent. Là tout de suite. Maintenant.

Stop à la prolifération d'affiches et autres prospectus dans nos villes. C'est moche et c'est sale. Nos poubelles débordent (alors que la propreté est souvent un thème de prédilection !).

Quelqu'un leur a dit qu'une campagne électorale était un moment pour faire le bilan du passé et des projets pour l'avenir sur cette base ?

Qu'un programme consistait à mettre noir sur blanc des actions plausibles à réaliser à court, moyen et long terme ?

Que vouloir être un élu pour une commune, c'est être capable de porter un projet commun, voulu par la population, dont l'élu se chargera ?

Est-ce qu'ils sont au courant qu'un élu est un représentant du peuple et non un bouffon ?
Ni un mannequin (laid). Ni un chanteur (sans voix).
Ni un comédien (raté). Ni un humoriste (qui ne me fait pas rire).
Ni un metteur en scène (incompétent). Ni un directeur artistique (sans sens artistique).
Ni un publicitaire (sans produit) ?

Que dois-je penser de ce que me propose le CDH Ixelles, quand ils mettent sur l'affiche une fille qui me tire la langue ?


Que ceux qui ont des enfants (en ont eu, ou l'ont été – même il y a longtemps) se rappellent de ce que veut dire, entre enfants, le fait de tirer la langue et pourquoi on réprimande l'enfant qui fait cet acte. Parce que tirer la langue, cela veut dire : 'va te faire foutreâ?.

Quelles conclusions dois-je tirer de l'équipe du MR Ixelles, quand ils posent en maillot de bain à la piscine communale ?


Qu'ils vont se la couler douce pendant les six prochaines années ? Ou qu’ils ont l’intention de nous couler plus pronfédément encore ?

Et je n'ai pris là que des exemples de communication de partis, si on se penche sur les campagnes de certains candidats, on tombe dans un puits sans fond de conneries (tous partis confondus).

Et je ne parle pas des batailles de chiffonnier entre < > candidats ou entre partis ! D’une vulgarité sans nom.
Et je ne parle, ici, que d'Ixelles, mais Alain Raviart (sur RTL) n'hésite pas à définir certaines des campagnes de 'prostitution politiqueâ?. Là, on a dépassé la vulgarité… ce sont les bas fonds de l’être humain qui sont mis à jour.

Quelques pistes

Il ne faut pas de grands moyens pour parler sérieusement de la chose publique. Il ne faut pas tenter de faire preuve de créativité ou de sens artistique. Même si, par miracle, la campagne est une réussite de créativité, ce n'est pas une raison suffisante pour décider de voter pour quelqu'un.

Si un(e) candidat(e) a le culot d'inonder ma boîte aux lettres (et nombreux sont ceux qui le font), qu'il/elle ne le fasse pas pour me donner sa photo. Mais pour me parler en termes clairs et concis des raisons qui devraient me pousser à me déplacer le 14 octobre, à donner de mon temps libre, pour voter pour lui/elle.

Si l’entourage d'un(e) candidat(e) prend de son temps pour monopoliser celui des autres sur le net qu'il ne le fasse pas pour poster une vidéo ridicule, mais pour exprimer en termes clairs les qualités humaines du proche, candidat(e) aux élections : son honnêteté, sa ténacité, son intégrité, â?¦. Ou pour nous raconter des anecdotes sur des réalisations passées. Je me fous des fautes d’orthographe ou des erreurs de français, sachant que beaucoup de candidats – ou les personnes qui les soutiennent – sont d’origine étrangère. Cela ne les discrédite pas à mes yeux. Mais que le temps de parole soit utilisé pour passer un message constructif.

J’aimerais que cette campagne soit concrète. Que l'on mette dans ma boîte ou sur les réseaux une invitation à me rendre à une table ronde, dans mon quartier, avec plusieurs candidats qui discuteront d'un sujet en particulier. Que les vitrines des magasins ne soient pas remplis d’affiches, mais que les commerces locaux soient le théâtre de vraies discussions entre population et ceux qui aimeraient être élus.

Bon exemple d’une initiative (passée), à Saint-Gilles au sujet de la culture :


Je ne veux pas un tête à tête avec un candidat, je préfère qu'ils soient plusieurs afin que les propos puissent ne pas être trop à côté de la plaque ou trop empreints de mauvaise foi.

Pour ce qui est de l'amusement, de la culture. C'est important pour moi, mes deux articles par semaine sur ce qu'il y a à faire à Bruxelles le prouvent à eux seuls. Mais si je veux rire, m'amuser, m'émouvoir, je sais où aller.

Et ce n'est pas dans un isoloir.

Yelyam

32 COMMENTS

  1. Bonjour,

    je me permets de vous contacter suite votre article. Voter est un acte important et en tant que citoyenne engage, j’aime bien votre coup de gueule. Il est vrai que la politique au niveau communale n’est pas trs sexy ou « vendable », et comme c’tait votre cas, peu de citoyens s’intressent vraiment la politique. Cependant, je vous rejoins, je ne pense pas qu’il faille systmatiquement faire des tracts drles ou « originaux » pour se faire connatre et lire. Bien sr, ce n’est pas vident de « faire les marchs », d’aller sonner aux portes, etc. On se prend souvent des « non », parfois, on ne vous rpond mme pas… Mais souvent aussi, on fait des jolies rencontres. Et dans ces moments-l, a en vaut vraiment la peine.

    Si vous le souhaitez, je serai donc ravie de vous rencontrer pour parler de mon programme et vous faire part de mes ides concrtes pour Ixelles. Si vous n’avez pas le temps, je vous propose d’aller sur mon site (www.juliemoulia.be).

    En tout cas, bravo pour votre article, a fait du bien d’avoir encore des gens qui donnent des coups de pied dans la fourmilire.

    Belle journe,

    Julie

  2. Ah oui! La rue des cygnes?La rue en forme de parc containers et pas loin des communauts europennes…
    Merci pour l’article.

  3. Bravo pour cet article qui n’est que le reflet de ce que je pense galement. Je vis aussi Ixelles, je ne sais absolument pas pour qui voter ce coup-ci, tant la campagne de cette anne est creuse, les solutions abstraites et les discours superficiels et dmagogues.

    Les problmes Ixelles sont nombreux, salet des rues (sauf bien sr dans les « beaux quartiers »), trottoirs en piteux tat (je rflchis aussi deux fois avant de mettre des talons!), incivilits (poubelles sorties trop tt TOUS LES JOURS, Bruxelles Propret appel plusieurs fois, limite on les drange! Canettes et bouteilles laisses sur les appuis de fentre, poubelles qui dbordent…) tapage nocturne (h oui, les tudiants envahissent mme les rues rsidentielles maintenant), et la police n’a pas l’air de s’en inquiter.

    Je prcise que je ne suis pas une vieille frustre, j’ai 29 ans et j’aimerais arriver frache au boulot, sans avoir du supporter de la techno jusque 3h du matin, sans me casser une cheville sur un pav sorti de son emplacement, sans avoir march dans une crotte etc etc ;)

    J’voquerai aussi les problmes de circulation dans Ixelles, le croisement Couronne/Gnral Jacques, par exemple, est un vritable enfer, aussi bien en voiture qu’en bus! Les feux restent verts 5 secondes faut dire….

    J’attends du concret, de vraies propositions de terrain, de vie quotidienne, car cette commune se dgrade. Sortez de votre bulle dore, amis politiques, car je ne voterai pas pour celui ou celle qui a dbours le plus pour nous sortir une campagne chic/choc/qui-fait-le-buzz/regarde-comme-je-suis-cool-et-drle!

    Moi aussi, comme Yelyam, j’attends des interactions, de vraies tables rondes entre citoyens et les politiques. Pas seulement avant les lections mais aussi APRES, tout au long du mandat! Plus de transparence sur vos actions, vos mesures, vos propositions. Et je pense que c’est un minimum, sachant que vous tes lus par nous :)

    Allez faut que a bouge Ixelles!

    Bonne journe tous,
    France

  4. Je comprends parfaitement ton coup de gueule tant moi-mme dans la com. On a l’impression qu’on a touch le fond du panier. Il y a nanmoins des contraintes qui rendent ce mal ncessaire. La politique est aussi un jeu de sduction auprs de l’lectorat et doit se forger une identit par rapport la masse qui, pour la plupart, n’a jamais vu un programme lectoral et tendrait le ranger ct du dpliant Aldi au fond de la poubelle. Alors on peut tenter de relever le niveau et faire penser « les gens » mais cela ne sert rien partir du moment o cette mme masse, abtie grand coups bifidus casei imunitas, n’a plus d’autres intrts que de manger dans la premire mangeoire qu’on lui a offerte, celle de la masse populaire. Relancer la culture et la soif de celle-ci se montre plutt difficile en Belgique et faire confiance aux politiciens pour que cela se fasse […] Oui mais quels politiciens? Ceux qu’on a lus ?! L’Ouroboros continue se manger la queue et rien ou presque ne bouge.

    Merci pour cet article,

    Max

  5. Bonjour Yelyam,

    Tout d’abord, j’ai trouv ton article intressant, et c’est vrai qu’on voit beaucoup de btises pour l’instant sur internet et en gnral. tel point que certaines sections locales hsitent beaucoup avant de publier quoi que ce soit, pour ne pas tre repris dans le btisier.

    Sur le point de tes rflexions sur ce qu’il y a changer sur Ixelles, je t’invite consulter le site 14octobre2012.be (eh oui, un peu de promo) et d’y ajouter tes ides. noter que ce site compte continuer aprs les lections (et probablement changer de nom), et surtout s’amliorer.

    Bonne continuation, Jean-Christophe

  6. Excellent article, Yelyam. Je te rejoins 100% sur le fond. La forme l’emporte sur le programme chez nos politiciens (lire aussi l’article concernant la surinformation de la LLB de ce weekend). Quant au bilan, il est inexistant.

    J’avoue mme repousser le praradoxe un cran plus loin. Dans ma commune, il y a des gens que je connais, parfois depuis longtemps, qui sont sur des listes dont je me sens proche mais pour qui je ne voterai pas, prcismment cause de ce genre de chose.

    Continue crire … car tu es lue. ;)

    Jehan

  7. Vous voulez rajouter du contenu cette campagne ?

    Venez dbattre avec des candidats des principales listes Ixelles sur le thme « Quelle place pour le vlo Ixelles ».

    Plus d’infos sur http://t.co/b1XWg37B

    Dbat organis par le saection ixelloise du Gracq.
    Vendredi 5 octobre, 18h30, Elzenhof 12-14 Avenue de la couronne. Ixelles

  8. Dans le mme genre et toujours Ixelles, hier je tombe sur le blog de Viviane Teitelbaum. Celle-ci (ou plutt le service de comm du MR) a mis en place un blog tumblr (http://vivianeteitelbaum.tumblr.com/) dnonant de manire humoristique des problmes rcurrents dans la commune d’Ixelles.

    Alors, outre le fait qu’il s’agit encore une fois de faire passer la communication avant les propositions concrtes, je rflchis 2 secondes et je me souviens que madame Teitelbaum n’est rien de moins que le chef de groupe MR au conseil communal…Elle fait donc partie de la majorit sortante ! Ainsi, alors qu’elle a t un membre important de la majorit sortante, madame Teiltelbaum dnonce avec une ironie grinante des problmes qu’elle a elle-mme t incapable de rsoudre! Et ce, comme si elle n’tait responsable de rien, comme si elle avait t dans l’opposition ces 6 dernires annes ! Il y a 2 solutions : soit cette dame est masochiste et aime souligner ces propres checs politiques, soit elle se fout royalement de notre gueule…

    Je pense que c’est un cas qui, encore une fois, illustre bien ce que vous dnoncez au dbut de votre article : la communication remplace le fond et les propositions concrtes ET les responsables politiques ne se sentent nullement concern par le bilan de leurs propres actions. A chaque fois les compteurs sont remis zro, alors que le vote doit aussi servir de sanction.

  9. merci pour vos ractions ! En lisant certains tmoignages, j’avais presque l’impression de lire mes propres expriences !

    je suis intresse par cette table ronde sur l’ide vlo! je ne suis pas cycliste, mais je ne vois pas les usagers comme des adversaires les uns des autres, ce qui est bon pour les cyclistes est bon pour les pitons qui pourraient jouir tranquillement de leur trottoir et pour les automobilistes qui ne devraient pas constamment avoir la trouille de voir dbarquer un cycliste !

  10. Merci pour le lien vers ce tumblr! Incroyable en effet de se rendre compte que celle qui fustige est l’origine du problme !

  11. Merci Jehan pour l’encouragement !

    Concernant l’article, je ne l’ai pas trouv – sais-tu s’il est en ligne ? Merci !

  12. Bonjour Jean-Christophe,

    Tout d’abord merci pour ton commentaire ! J’ai t voir (et me suis mme inscrite) sur le site 14octobre2012.be. Je trouve intressant, j’ai juste une question : je ne trouve nulle part l’information concernant ceux qui sont derrire le site : es-tu un candidat ? Un lu ? Ou alors tu fais partie – comme moi – de la socit civile et il s’agit l d’un outil pr communiquer avec nos lus ?

    Si c’est ce dernier point, j’aime encore mieux ! :-)

    En tout cas il serait, il me semble, judicieux d’ajouter une page « about » !

  13. Bonjour tous,
    si vous cherchez une alternative celles que vous offrent les partis traditionnels, je vous informe que le Parti Pirate se prsente aux lections communales. Si je me suis engag dfendre ce parti (je suis candidat) c’est parce que j’ai t convaincu par son mode de fonctionnement et ses ides novatrices. Notre but est de remettre le citoyen aux centre de la politique et de lui donner les moyens d’influer vraiment sur la gestion communale et cela pas seulement tout les six ans. Nous comptons entre autre aider les citoyens crer des structures permettant d’interagir avec les autorits communales. Je vous invite venir dposez vos propositions sur notre forum. Vous trouverez plus d’information sur notre site (http://parti-pirate-ixelles.be/). Nous tenons des runions publiques tout les lundis au Chat Pitre, 1 rue du Tabelion (vers 19h30), et chaque citoyen est le bienvenu.
    Au plaisir de vous rencontrer et de discuter de l’avenir de notre commune ensemble,

    David

  14. Je me rends bien compte de la difficult, Max.. mais tu fais bien de la souligner, en effet.

    En fait, j’ai l’impression que cette lection – une des premires durant laquelle tous les candidats ont porte de doigts de formidables outils de comm’ – est pire que les autres.
    Comme j’ai rpondu sur notre page FB un candidat qui demandait qui la faute : j’ai rpondu : (je me permets de me reciter)

    « Aux candidats qui pensent que c’est une bonne ide
    Aux mdias (pays pour) qui mettent l’accent sur cela
    Aux lecteurs qui ne s’en plaignent pas.
    Je suis lectrice. Je m’en plains et je donne des pistes afin que cela s’arrte et qu’ils arrtent de prendre l’espace qui leur est donn »

    Voil, histoire de ne pas observer sans rien dire, sans « crier » que a m’ennuie et que j’ai envie d’autre chose que ce « bruit » ! :-)

  15. Personnellement je pense que les gens n’ont que ce qu’ils mritent.
    Aussi, je ne vois pas pourquoi on ne nous prendrait pas pour des cons.

    Aujourd’hui les gens veulent ressembler Lana del Rey et Twitter sur un iphone 5.

    C’est pli mes amis.

    Ceci dit , a vaudra toujours le coup d’en parler, de dbattre.

    Mais je crois sincrement que si solutions il y a , elles ne seront qu’alternatives, jamais officielles.

    Jean Mako d’Aubervillier .

  16. Merci beaucoup Julia, pour l’intrt d’autant que des candidats telles que vous – j’ai t consulter votre site – sont les premiers tre pnaliss par les campagnes «  ct de la plaque » des autres, car nous avons tendance mettre « tous les candidats » dans le mme panier, sans parler du fait qu’ils occupent un peu trop de place dans le discours/les mdias/la place publique.

  17. Au fait, oubli de dire avec tout a, si cela intresse quelqu’un le caf numrique organise :

    https://www.facebook.com/events/329728823790588/

    Un dbat (le public est invit discuter) avec quelques experts politiques/communication et deux candidats aux lections qui ne parleront pas de leur programme mais de la forme (souvent en ligne) de leur candidature..

  18. sans parler du culot d’un parti de proposer (avec tout le respect qui lui est du) un handicape mental en precisant que les journalistes ne peuvent pas lui telephoner car il a du mal a repondre au telephone … c’est prendre la chose publique avec beaucoup de legerete …..

  19. J’espre qu’un maximum de candidats vous liront.
    J’en suis un, nouveau il est vrai. Aprs m’tre longuement questionn aussi sur l’utilit de cet exercice, aprs avoir notamment organis des dbats entre diffrents candidats au cours de scrutins passs, j’ai fini par accepter une place de candidat d’ouverture sur les listes Ecolo. La composition des listes et le jeu des accords pr ou post-lectoraux me semblent toujours manquer de « loyaut » dmocratique. Mais que faire s’ils « se foutent de nos gueules »?
    – Dnoncer, traquer individuellement et inlassablement la lgret, le cynisme, l’irresponsabilit, l’incomptence dans la gestion de la chose publique
    – Suggrer et participer par le biais des forces de « la socit civile »
    – Ou alors, modestement, mme si avec beaucoup de conviction, s’engager politiquement.
    Modestement parce que le « messie » n’est pas homme politique. Le dirigeant providentiel n’existe que dans le chef de ceux qui seront ncessairement dus.
    A mon humble niveau, que faire?
    ?uvrer activement au renforcement de la convivialit dans notre commune. Un lieu o il fait agrable vivre est mon avis porteur d’nergies et de dynamiques cratrices (conomie, culture,…). A partir de l, les actions concrtes, manant, notamment, des souhaits (et avec la participation) du plus grand nombre seront entreprises.
    Par exemple, une action dcisive sur la question de la propret me semble porte d’action. La dmocratisation culturelle par l’amplification de la pratique artistique (pas seulement la consommation) et l’anticipation de fractures sociales par la multiplication des cadres de soutien aux initiatives individuelles dans le domaine professionnel nous paraissent des axes srieux d’une action politique l?chelle communale.

    Hlas, je rejoins certains commentateurs de votre intervention, l’heure du « fast-tout », le temps pour traiter les sujets sur le fond semble de plus en plus inutile! la tentation est alors grande de « se formater » ce qui parat comme une injonction incontournable.
    Parce qu’il faut les lire, parce que ce ne sont pas des slogans, trs prudemment, je crois que Ecolo propose des outils de campagne qui essaient d’aborder le fond mais que plus d’un trouve parfois « fastidieux », en comparaison de ce que font les autres partis.

    C’est un avis, qui n’est bien sr pas destin la « rdemption » des politiques; ce serait bien prtentieux de ma part.
    C’est une contribution au dbat que je suis bien sr prt poursuivre dans d’autres cadres.

    Merci d’avance

  20. Vous n’allez pas le croire. J’ai post sur le profil Facebook de l’un des candidats que sa dernire photo tait sur le site des plus nulles … et voici sa rponse:

    « C’tait le but cher Jehan, toujours amusant d’tre repris sur ce site pour le moins dcal lui aussi :-) »

    Bon, c’est officiel, c’est la course au plus nul (et fier de l’tre en plus), au dtriment du contenu, du fond, du programme.

    Pathtique.

  21. @Jehan : je sais, c’est fou: l’administrateur de la page prcise chaque fois sa source et il arrive qu’il s’agit du candidat lui-mme… c’est l que je me suis dit qu’ils ne comprennent pas que le but de la page est de dnoncer ce type de pratiques… Non seulement ils nous prennent pour des cons, mais en plus ils sont cons.. !

    @Ken : Merci beaucoup pour ce commentaire ! Je ne m’attendais pas ce que cet article soit autant relay et lu (je l’ai crit pour mon lectorat habituel qui lit mes articles sur les sorties Bruxelles).

    Je ne me rendais pas compte que ce type de campagne fait du tord galement aux candidats normaux, qui tentent de faire du bon boulot !

  22. Vu que arthur n’a mis qu’une partie des listes qui parlent d’Xl, voici la mienne : http://www.listedeclippele-fdf.be/

    Maintenant, vous vous plaignez que les candidats ne parlent pas d’eux ou bien ne font aucun dbat d’ide. Je suis d’accord avec vous, mais, voyez vous, pour faire un dbat, il faut au moins tre deux. Ce que refuse la majorit des candidats. Et parler de soi, est malheureusement mal considr par l’ensemble de la population.

    Ensuite, vous voulez tre sduite par des ides. C’est tentant, mais, vous sduire vous, fera que d’autres ne seront pas sduit car chacun est diffrent. D’ou ce lissage pour toucher le plus de monde.

    Aprs, il y a les gens qui se plaignent d’tre jamais cout, mais un conseill communal m’a avou que jamais il n’avait reu de demande qu’elles soient par lettre, e mail ou tlphonique durant son mandat. Seul le bourgmestre semble recevoir des lettres, mais lui ne rponds jamais, mme si cela vient d’un lu.

    Concernant, les vidos je me rends compte que les vidos qui parlent srieusement n’ont aucun impact vu que personne ne les voient. Celle qui montre une personne ridicule, ou mal film, le message on s’en fout, on rigole juste de la personne.

    La conscience politique des belges est au niveau zro, seul le pouvoir compte au point ou l’on a le MR et le PS en alliance. Comme si Sarko tait premier ministre de Hollande… Il y a des hommes et des femmes de conviction, mais elle sont soient ignor soient raill pour brouiller leur message.

    Juste une question? : Sais-tu qui est olivier de clippele?

  23. Salut Damien

    Oui je sais qui est le notaire De Clippele et (ancien) chevin des finances (MR l’poque) de la commune d’Ixelles qui s’est insurg contre la dcision budgtaire de travaux des btiments communaux. Je sais qu’il y a eu du remous et qu’il s’est fait « vir' » en tant qu’chevin (si j’ai bien compris c’est son parti qui l’a sabr, c’est a ?)

    Bref, je sais aussi qu’en tant que notaire il donne (depuis 2009, je pense – peut-tre le faisait-il avant, mais quand j’avais vrifi il y a quelques mois sur son site, je n’ai pas trouv trace du pass) des formations gratuites (ou 1? – je ne sais plus : j’cris ici de mmoire et sans googler son nom) sur les sujets notariaux (droits de succession, etc…)

    Pour tout te dire j’avais dcouvert ses formations par le biais d’un tract dans ma bote aux lettres. Etant moi-mme juriste, agrge en sciences juridiques, ce qui me branche le plus dans la matire juridique c’est de l’expliquer toute personne intresse… donc le tract m’a bien « parl » (mme si, du fait de ma formation de base, je ne suis pas le public cible)

    J’ai vu qu’il tait sur le march Flagey le samedi 22 septembre pour prsenter sa campagne.

    Voil. Je « sais » qui est Olivier De Clippelle. J’ai pas 10/10, c’est une connaissance un peu superficielle, je te l’accorde ! :-)

  24. @toute personne intresse – je vais rpondre ici un commentaire lu sur une autre plateforme qui tait un peu mprisant par rapport au personnage que je campe habituellement dans ces pages. (en gros la commentatrice trouvait un peu « pathtique » – le terme est mon interprtation – que « je » ne m’intresse aux lections que parce que je ne peux porter des hauts talons ou aller dans mon caf prfr, soulignant qu’il y avait d’autres problmes que cela – enseignement, logement, jeunesse… ).

    En gnral, j’cris ici sur les sorties culturelles et festives, je « lis » les vnements bruxellois ma sauce (parfois mayonnaise, parfois couscous) et en fonction ventuellement de ce qu’il se passe dans le monde.

    J’essaye de garder un regard enthousiaste, un peu superficiel (une nana qui sort tout le temps), sur quelque chose qui peut paratre peu important : les sorties en ville (mais qui est loin de l’tre : culture, conomie, gestion de l’espace public, intgration de toutes les classes sociales,… !).

    L’introduction de cet article – crit la place de l’agenda – est un style narratif cens introduire un changement de sujet par rapport aux autres articles, tout en restant cohrente par rapport ceux-ci.

    Mais part sortir toutes les nuits, j’ai un cerveau que j’ai eu la chance de remplir dans une universit belge… Et que je continue utiliser.

    Mais, je pourrais tout autant ne pas avoir de cerveau en bon tat de fonctionnement et ne pas voir plus loin que le haut de mes talons, et ne m’intresser qu’ ma petite vie : les poubelles devant ma maison et me foutre de la rue d’ ct.

    L’important c’est qu’un maximum de gens comprenne que la politique est affaire de tous et pas que tout est affaire de tout le monde !

    Nous avons tous nos centres d’intrts (et j’en ai beaucoup, mais je fais le choix de ne communiquer publiquement que sur certains d’entre eux) et quels qu’ils soient, aussi minimes, restreints soient-ils, ils se doivent d’tre respects.

    Je crois que s’il y a bien une politique de proximit c’est les communales…

    Les grandes affaires de l’Etat se discutent d’autres niveaux de pouvoir, les communales, oui : c’est pour parler des poubelles devant TA maison et de TES diffiults personnelles. Et tenter de trouver la bonne quipe pour rsoudre tout cela (parce qu’il n’y a pas que toi !)

  25. La lecture,et les post de ceux qui on prit le temps de rpondre ou donner leur avis est interssant pour chacun, merci de cette approche,Yelyamet les autres ,)
    Confronter comme chacun a un choix dans ma commune ,je cherche un candidat qui serait bnvole durant son mandats , avec ces ides partags a celle des rsident de la commune, et dont sa seule ambition personnelle ne serais pas juste d’tre lu pour les avantages , que la dite fonction apporte, je vous laisse cher candidats l’opportunit de me convaincre que votre rel intrt de ce *job* est de travailler pour les autres , dans une forme social , qui ne demande que du bon sens , de l’coute, et de l’investissement..vous comprendrez que le salaire dont vous refuseriez, mensuellement , apporterai a votre bagages les fond ncessaire pour,offrir de rel transformation dans les dites communes. Alors candidats,pour ou contre , les communautaires bnvole et payer en fin de mandats sur vos rsultats?

  26. Salut Yelyam

    C’est une excellente rponse sur Olivier Declippele, et tu es rest factuelle, disant les faits sans prise de partie. Ce qui est rare de nos jours en pleinne campagne communale.

    Je dirais juste que dans toutes les listes d’XL, il y a des gens qui sont pret rendre service si ils taient lu. Ce qu’oublient ces personnes, c’est que la politique est une affaire d’appareil et non de personne.

    Il suffit de voir Monsieur piqu, parler franchement des bruxellois et un mois aprs le voir se taire alors que ces « amis » nous vendaient pour 30 deniers.

    Etre en politique et faire de la politique c’est une chose difficile, et l’on devient rapidement cinique pour ne pas perdre la boule.

    Je suis 100% d’accord avec toi, quand tu dis que la majorit des gens n’ont aucune ide de l’influence importante des dcisions politiques sur leur quotidien et ne pas voter est pour moi la plus grosse erreure. Aprs c’est juste une question de nombre de votant dans le mme sens.

    A bientot.

  27. Bonjour Yelyam, j’ai lu ton coup de gueule que je peux en grande partie partager. Mais peut-tre, au contraire de ce que tu exprimes, parce que je suis « plutt porte sur la chose publique » et que je trouve que les enjeux sont srieux et mritent d’tre abords srieusement (mme si je ne suis videmment pas non plus compltement rfractaire l’humour si a peut aider faire passer un message quelconque!). Je suis conseillre communale depuis 6 ans et candidate aux lections. A titre personnel, je n’ai aucune envie qu’on considre que je me fous de la gueule des Ixellois. Depuis 6 ans je m’implique pour relayer leurs proccupations. Je rends rgulirement des comptes sur la faon dont je travaille (au Parlement et la commune) sur mon site internet, parce que je considre que c’est ce que je dois aux personnes qui m’ont fait confiance et que je reprsente. Au niveau communal on a rdig le bilan de notre action et on l’a diffus aux habitants, on a aussi runi des tas de groupes de travail, pendant des semaines pour rdiger un programme cohrent pour les 6 ans venir. La campagne, au-del de la surenchre de tracts, affiches et vidos en tous genres, c’est pour nous aussi et surtout, rencontrer tous les jours des personnes qui nous font part de leurs difficults quotidiennes, qui nous crivent, qui nous tlphonent, qui nous critiquent parfois ou qui nous encouragent. Ce sont des dbats parfois difficiles, des moments o l’on doit convaincre, dfendre nos positions, justifier des dcisions. Mais c’est aussi ce qui donne du sens notre engagement… J’ai vu que certains ont dj relay les sites des diffrentes sections locales d’Ixelles qui reprennent bilans et programmes des listes. Voil, c’tait mon petit coup de gueule moi pour dire que la politique c’est aussi a :-)! Merci en tout cas d’avoir permis ce dbat!

  28. Bonjour,
    Je peux seulement inviter tous les Ixellois ici faire ce qu’on fait Schaerbeek depuis 24 ans: Dmocratie Schaerbeekoise assiste chaque sance du Conseil Communal, nous notons ce que nous semble intressant, et on en publie les rsultats dans un petit bulletin. nous avions forc les partis de la majorit de produire un bilan il y a deux ans, nous avions envoy nos questions aux listes qui se prsentent (ils ont tous rpondu) et on a organis, avec des associations partenaires, une soire dbat au tour de 8 tables thmatiques… http://www.demoscha.be.

    Ce n’est pas facile de trouver des gens qui veulent y participer. Mais il faut le faire, ce travail de longue haleine, sinon les candidats peuvent vous raconter n’importe quoi.

    Sur Ixelles le MOC a organis une soire dbat sur les programmes des partis, mais on est trop tard, c’tait le 25 septembre…

    Si seulement la moiti des gens qui ont rpondu ce post-ci s’y met, vous tes dj assez pour le faire. Si vous voulez vous y mettre, nous voulons bien vous aider, a fait longtemps qu’on espre de trouver des copains ailleurs…

LEAVE A REPLY