Petites ballades..

4
1556

J’ai pris l’option de visiter Bruxelles sans guide, mes pas me mènent là où mes yeux se portent. Je ne me suis pas encore perdue dans Bruxelles, contrairement à Anvers (Antwerpen), une petite anecdote « Allez » : à la sortie d’un concert, le tram paraissait bien trop petit pour le nombre de gens voulant s’y engloutir, donc nous avons décidé de rejoindre notre hôtel à pied, de mémoire cela paraissait tout droit devant nous et le GPS avait noté 30 minutes.. Donc nous voilà partis 23.30, nous devions juste suivre le chemin de fer, l’hôtel se trouvant à côté de Central Station. Au bout d’une heure de visite nocturne et peu peuplé d’Anvers, je me suis presque jetée sous les roues de la voiture qui se dirigeait vers nous lentement, ‘Policie’ était noté dessus.. Compréhensible même pour moi toute Française que je suis.. Nous avons réussi à nous faire comprendre, un peu de Français, beaucoup d’anglais et du Néerlandais (enfin eux).. Nous voilà donc à l’arrière du fourgon pour une virée ma foi bien originale.. Nous étions très loin de notre hôtel, nous avions remonté la piste ferroviaire à contre sens, qui sait nous aurions pu arriver à Brugge (je plaisante).. A chaque arrêt à un feu rouge, les gens (car là bien sur c’était beaucoup plus peuplé) nous regardaient se demandant surement ce que nous avions pu bien faire pour nous faire embarquer.. Rien, juste perdus, ils auraient été déçus de le savoir.. Les policiers furent assez gentils de nous laisser sur le côté de l’hôtelâ?¦

Mais revenons à Bruxelles et à mes ballades. J’ai plusieurs passions qui remplissent ma vie, la musique, la photographie â?¦ par exemple, et tout me laisse à croire qu’ici j’en aurai pour mon argent.. En me promenant dans la ville, le centre je veux dire, là où le code postal est 1000 (je crois)â?¦ Je ne découvre pour le moment, que l’extérieur de ces grandes bâtisses, neuves ou anciennes qui recèlent, j’en suis sure mille trésors..

Comme le musée des instruments de musique, visite que je note sur mon agenda pour les mois de fin d’année, un peu plus froids, car à n’en pas douter si j’ai froid, l’endroit réchauffera mon cÅ?ur. Je l’ai vu de loin, remontant cette rue en pente (le plat pays hein?), et au fur et à mesure que je m’en approchais je compris ce que les signes étaient.. des notes de musique.. Je suis tombée (encore une fois) sous le charme.. Cette vielle construction appelée, je ne sais pas pourquoi ‘Old England’ accrocha mon regard.. à bien des égards.. Peut-être à une autre époque on y vendait des vêtements.. ou que sais-je..

 

Il est vraiment trop tard pour reculer maintenant.. Je crois que vous allez devoir m’adopter..

Sylvie

4 COMMENTS

  1. Exactement, avant d’tre le muse des instruments, ce fut un magasin qui s’appelait « Old England ».

    Aprs, il a aussi hberg des expositions dont une sur le thme United Color of Beneton … d’ailleurs, sur l’un des grand panneau gris en bton l’intrieur, quelqu’un avait tagg « United uncolor of bton ». Sublime.

    ;)

  2. Je te/vous conseille vivement l’exposition Cas Oorthuys (http://www.bruxelles.be/artdet.cfm?id=4843&agendaid=3199), au muse de la ville (qui recle de trs belles maquettes de Bruxelles au 13e et 17e sicles qui plus est).
    Ses photos de 1946 1956 sont commentes, en audiophone, par des gens qui ont vcu Bruxelles cette poque et pour l’une d’elles notamment, ils racontent le magasin « Old England », la qualit des marchandises, les sorties hebdomadaires « en ville »…
    Si vous aimez Bruxelles, l’histoire et/ou la photographie… une perle!

  3. Bonjour Claire, j’ai voulu rentrer l’autre jour dans le muse pour voir cette exposition, mais il tait 16.30 et cela ferme a 17.00, donc je dois y retourner.. Les images au dehors donne envie de visiter et dcouvrir toutes ses photos oui :)).. Je vais donc y retourner.. Merci beaucoup :)

LEAVE A REPLY