Taxi Bruxelles

20
2154

Nous avons tous pris le taxi à Bruxelles. Dans mon cas, c'est généralement en fin de soirée, quand la STIB fait dodo et que j'ai trop bu pour prendre un Villo (quoi que). Bref. Quand je suis désespéré.

Nous avons tous nos anecdotes, nos petits coups de gueule. Je vous propose de les raconter ici, en commentaires.

Trois petites anecdotes de ma part:

Anecdote #1:

Un jour j'ai acheté un écran plat qui se trouvait dans une boite pas trop volumineuse. Je suis à la sortie du magasin. Je téléphone pour un taxi et on me demande si j'ai 'acheté quelque choseâ? et 'quoiâ?. On me dit que 'des règles de la communautéâ? (pardon, communauté?!) interdisent 'le transport de boitesâ?, qu'il faut un taxi colli pour ca. Je suis méfiant. Je raccroche. J'arrête un taxi sur la route: il ne peut pas m'aider, c'est un taxi de l'aéroport, 3x plus cher, mais lui me dit que cette règle n'existe pas. J'appelle une autre société de taxis, j'explique, on ne me fais pas de problème: 'ah mais si ca rentre ca rentre hein monsieurâ?. Je ne vais pas citer le nom de la première société de taxis ni leur couleur écolo, mais je les ai rayé de mon téléphone.

Anecdote #2:

Un jour je reviens d'une mission photo en Flandre. Ayant peur pour mon matériel je décide de prendre un taxi jusque chez moi plutot que de faire le trajet à pied depuis la Gare du Nord. Lorsque je donne mon adresse à un taxi qui fait la papotte à ses collègues, celui-ci me dit 'pfff c'est pas loin caâ? et dit qu'il ne fera pas la course, j'insiste un peu et il devient vulgaire. Ses collègues: idem. Pourtant, j'habite à facilement 1,5 km de la gare. C'est pas que ce n'est pas rentable.

Anecdote #3:

Un jour je monte dans un taxi à la Gare du Nord pour rentrer chez moi. Le chauffeur fait infraction sur infraction: téléphone lors de la conduite, bruler feu rouge sur feu rouge, exces de vitesses inutiles, aggressivité,… Arrivé chez moi, il me dit 'ca fera 12 euros, sans pourboireâ?. Pardon? Je lui donne un billet de 20 euros, il me dit qu'il ne peut pas me faire la monnaie. Il m'emmène, sans que je dise quoi que ce soit, devant un snack un peu plus loin. 'Va me chercher un cocaâ?. Euh, et le « steupl? c’est en option ? Je dois de toute façon lui faire la monnaie mais il y a quand-même d'autres manières de parler aux gens. Entre temps il laisse son compteur tourner. Je suis fatigué. J'ai bu. Je me laisse faire. Il ne me droppe même pas devant chez moi. En tout cas, son pourboire, il ne l'aura pas eu. Comme tous les autres taxis.

Et plus j'y réflechis, plus les anécdotes me reviennent, comme ce chauffeur de taxi qui pendant toute la course était en train de s'arranger un plan cul, sans gène, devant ses passagers. Ou encore lui avec ses écrans. Etc. Etc. Et vous?

20 COMMENTS

  1. Ah non, je n’ai jamais pris le taxi Bruxelles, et sur les taxis parisiens j’ai des anecdotes, mais pas du mme genre. En gnral soit ils racontent leur vie, soit ils me font un cours (sur les trangers, sur le maquillage, sur la formation des taxis)…

  2. Jamais Bxls non plus.
    Par contre, c’est partout pareil.

    Dakar: sans phare pendant la nuit pour rejoindre l’aroport (on a failli craser plusieurs personnes qui traversaient l’autoroute) Plus de vitres, changement de vitesse tellement pt qu’on voyait la route travers le botier, …

    Nice: compltement barge, une vitesse folle alors qu’on tait pas du tout en retard (Taxi 2 le retour ?)

    Madrid: sur conseil d’un local on prcise bien au chauffeur « on veut aller tel endroit, mais il faut surtout ne pas passer par le tunnel truc, on sait que c’est plus long » … et qu’est-ce qu’il fait … il passe par le tunnel truc.

    Paris en mission pour mon boulot: « je peux avoir un justificatif svp » … argh, on aurait dit que j’avais demand la lune et que j’allais me faire tuer

    Bref, chaque fois que je monte dans un taxi, o que ce soit, j’ai l’impression de me faire arnaquer et surtout de ne pas tre un client

  3. Je reconnais Anecdote #2. J’avais mis ma voiture sur le parking d’une firme sur le Bd Industriel, Anderlecht. Je reviens d’un voyage d’affaires. Il est dimanche, je suis fatigu et les valises sont lourdes. Je demande la gare du Midi un taxi pour le boulevard Industriel. D’accord, ce n’est ‘que 3 kilomtres’. Le taximen me dit que c’est trop court et que je dois y aller pied…

    Aprs quelques autres tentatives chez ses collgues, j’y suis aller pied.

  4. Celui qui fume un stick en conduisant fond de balle rue Haute et qui se demande pourquoi on l’engueule…

    Celui qui veut passer par la petite ceinture pour un trajet entre l’Unif et la place F. Cocq et qui se vexe quand on lui dit que non c’est pas le chemin…

    Celui qui veut pas faire un trajet gare du midi-porte de namur parce que c’est pas assez loin…

    Mais bon il y en a aussi des sympas qui sont polis et efficaces et honntes, a faut le dire aussi…:-)

  5. Du temps ou les soires Dirty se tenaient encore au Mirano, je sors de chez moi et attrape un taxi place St Jean. Je lui prcise l’adresse, il s’engage dans la rue Duquesnoy et arrive au niveau de la discothque Le You o des jeunes attendent…. des taxis.

    Il s’arrte au niveau d’un jeune homme et lui demande o il va… «  Crainhem »
    Le taximan se retourne et me demande si a ne me drange pas de laisser ma place au gamin ?

    Euhhh je rve ou quoi ? Je refuse bien videmment.
    On est arriv au Mirano en 1 minutes, montre en main, tous les feux grills, fond partout, au tlphone tout le temps de la course.

    Perso j’ai aussi ma voiture et sur la route je ne fais plus aucun cadeau aux taximen, j’ai eu de tellement mauvaises expriences que je n’hsite pas , moi aussi, tre agressif envers eux.

  6. A l’arrire du sige du conducteur il y a l’identifiant du taxi et le n 0800 de la Rgion Bruxelloise o vous pouvez rapporter des comportements abusifs. Vous pouvez galement appeler le dispatching de la socit de taxi en cours de route. Usez et abusez… Quand le problme est avr, le chauffeur se fait recadrer fissa. Au pire, il vous dbarque sans vous faire payer avant d’avoir fini la communication, ce qui n’est pas plus mal vu certains comportements dangereux.

    Perso, je pratique le « arrtez vous ici » alors que le compteur n’est pas encore mont dans les chiffres intressants… En gnral, le taximan souffle et demande pourquoi. Soit les frais s’arrtent l, soit j’ai le chemin que je veux la vitesse que je veux (et l’autre rle mais je m’en fous un peu).

    Mais bon, il faut garder la tte claire et le sang froid quand on veut tenir tte un taximan de mauvaise fois. Pas facile quand on est chlasse 0430 du matin :D

  7. Dans le genre arnaque, le trajet De Brouckre – Montgom’ 25? pendant la nuit (ce c*nnard de chauffeur avait appuy sur le bouton 2 du compteur).
    Sinon je ne peux que plussoyer le commentaire de monsieur tout-le-monde.
    Et pour les ftards, pensez au Collecto !
    Je n’ai jamais eu de problme et a dpanne vraiment bien :)

  8. Mais il faut dire aussi qu’il y a beaucoup de chauffeurs de taxis super sympa a Bxl, pour moi le plus memorable le trajet a l’hopital pour la naissance de ma fille, il etait super soucieux avec ma femme, il nous a racont comme chacun de ses enfants a apport des bonnes choses differents, on est arriv chez Edith Cavell dans un ambiance super optimiste. Aussi, en Decembre pendent la neige ils ont fait un boulot enorme a 2h de matin en plein tempete. (Et non, je ne suis pas taximan)

  9. L’anecdote 2, je l’ai eue de la gare du Nord Tour et Taxis. Je me sentais pas l’aise de le faire pied 11h du soir (craignos), avec bagages aprs retour de Copenhague o j’tais malade comme un chien. J’ai d supplier un taxi qui m’a finalement droppe pour 15 euros…
    J’ai pleins d’anecdotes en Afrique o on ne se dplace qu’en taxi. C’est compltement hallucinant au dbut mais aprs c’est routine. Et tout le monde t’appelle maman (oui, j’ai pleins d’enfants de 35 ans Pointe-Noire).
    En Egypte, les taximen se prennent tous pour Schummy et tunnent mort l’intrieur avec 20 rtroviseurs, des stroboscopes et des backlights. Heureusement, je ngociais en langue du pays, a me coutait 3 5 fois moins cher :-)
    A Overijse, j’oublie le taxi. C’est impayable! La frontire rgionale, c’est 20 euros minimum :(

  10. Pour une urgence, je prte ma voiture un collgue et je me retrouve le soir prendre la STIB !

    Il faisait un froid de canard et j’tais pas habill pour attendre les transports en commun.

    Aprs 10 minutes d’attente je dcide de prendre un taxi

    Pendant le trajet sa femme l’appelle pour prendre de ses nouvelles !

    Il rpond « Ca marche bien ! Avec ce froid y’a un tas de gens qui n’ont pas les couilles pour attendre un arrt de bus »

    J’ai rigol!

  11. H ben ! Je prends le taxi peut-tre une ou deux fois par mois, et j’ai plus des souvenirs marrants dans la discussion que des « mauvais trip ». Les centrales sont juste trs chiantes quand on n’est pas une adresse prcise ( genre rue+n+ nom sur la sonnette ) …

    Ceci dit comme tout autre service le problme n’existe pas si personne ne le signale … et c’est pas difficile, il y a un formulaire l : http://www.bruxellesmobilite.irisnet.be/articles/taxi/signaler-une-plainte . C’est pertinent non seulement titre individuel mais aussi pour les statistiques.

    Si l’envoi du form est sans suite ou si a dconne FAITES DU BRUIT, par exemple ici mme, a finira bien par remonter l o il faut :-)

  12. Aprs une soire fortement arrose au You, je dcide de prendre un taxi pour rentrer…
    Le chauffeur tait en mode Pump It Up, musique fond, roule fond, conduite agressive…

    Arriv au rond point de l’avenue louise/toison d’or, il tait fond encore… je ne sais pas ce qu’il a foutu, mais on s’est encastr dans les barrires !
    Evidemment je suis parti comme si de rien n’tait, j’allais tout de mme pas payer alors qu’il aurait pu me tuer…

  13. J’ai peu prs tout eu en STIB, mais en taxi jamais rien de spcial… juste une fois une vieille dame bizarre qui avait pas de GPS (« j’y comprends rien »), pas de carte et ne connaissait pas bien Saint GIlles alors il fallait lui expliquer (et moi piton, je connaissais pas les sens interdits bien sr). Epique.

    Sinon un taxi vert une fois pour un dmnagement, avec le chauffeur qui trimballait son petit gamin (a devait tre son jour de garde) puis qui s’tait endormir sur mon paule. Bon. Pq pas… :D

  14. Le dernier tait au phone avec une de ses matresses et m’a fait tout un plan bizarre esprant monter chez moi pour un caf…
    Suis trs mfiante, lui ai demand de me dposer 1 rue de chez moi..

  15. De retour du Canada, compltement dsorient, sous l’effet du premier jet lag de ma vie et surtout pas encore de train dispo : j’ai pris le taxi de l’aroport pour retourner chez moi.
    Le chauffeur assez jeune, roulant comme un con sur l’autouroute qui tait tranquille vu l’heure matinale, un dimanche. Il en a profit galement pour lacher galement quelques remarques bien senties. Au final une note sale.
    Une exprience qui m’aura marqu et m’aura appris qu’il est faut anticiper et se renseigner afin d’viter de telles expriences.

  16. Laglo ne fait pas son boulot ;depuis que le gps existe tout le monde devient chauffeur de taxi.et les boss les obliges a rouler au forfait ,c’est sa ou pas de boulot ,prix 140 euro par jour sans le diesel ;je suis chauffeur depuis 30 ans cela me dgoute, dja crit + de 3 fois a l’aglomeration avec mon nom mon matricule rien a faire,a croire que cela les arranges

  17. Ne croyez pas les annonces de service exceptionnel faite par la societe « Taxi de Waterloo ». Apres avoir confirme le vendredi (la veille de notre arrivee) venir nous chercher a 13h00 samedi a l’aeroport de Bruxelles a notre retour d’Espagne, et malgre mes emails de rappel le matin meme du vol et a l’arrivee a Bruxelles, ils ont non seulement oublie d’envoyer un chauffeur, mais ont menti a 3 reprises dans la demi heure qui a suivie en disant qu’ils envoyaient un autre chauffeur, pour ensuite refuser de prendre les appels telephoniques. Nous etions mon epouse et moi avec 4 enfants en bas age. Lamentable!

  18. l’Anecdote #3 m’a arrive aussi et il m’as dit en plus puisque t’as pas de monnaie alors t’auras d me le dire ds le dbut avant de monter! , Merci

LEAVE A REPLY