Un peu de patience

5
1938

Ce matin, à l'arrière de l'hôpital Saint-Etienne dans une petite rue étroite de Saint-Josse-ten-Noode, un véhicule funéraire chargeait un cercueil.

Le véhicule bloquait évidemment la route, le temps que le cercueil soit chargé. Mais tout ceci ne semblait pas plaire au véhicule qui attendait derrière. C'est ainsi que la personne décédée a eu droit à concert de klaxon d'un automobiliste mercedesien.

L'automobiliste bruxellois: de moins en moins patient, de moins en moins poli et de moins en moins respectueux.

5 COMMENTS

  1. Bah, de toutes faons, il finira dans un cercueil, o il apprendra la patience… C’est peut-tre le rappel de cette ide qu’il ne supportait pas et qu’il voulait liminer de sa vue!

  2. Ca me fait penser, dans un autre registre, au Gsm ayant sonn un jour un enterrrement… La fille du dfun demande ensuite ce que chacun teigne les portables… 10 minutes plus tard, un Gsm sonne et devinez la musique ? « Ce n’est qu’un au revoir » !
    Y a plus de respect de rien moi que j’dis…

  3. C’est du mme genre que cette anecdote vcue par une amie. Elle est en voiture, presse d’aller chercher son fils l’cole.

    Devant elle, sur la route, une voiture s’arrte en double file, bloquant la circulation de cette rue de Watermael Boitsfort bien troite.
    Elle peste (heureusement) silencieusement contre l’gosme de la conductrice « pas fichue de se garer convenablement et que a tuerait srement de faire trois pas…. »

    La porte de la maison, devant laquelle la voiture est l’arrt, s’ouvre. Une jeune fille d’environ 20 ans en sort… pour se diriger doucement, et avec beaucoup de peine, vers le vhicule, aide par la conductrice, probablement la maman.

    La fille tait toute maigre et portait un foulard sens cacher la perte de cheveux….

    Mon amie s’est dit ce moment-l que finalement, son garon en bonne sant, pouvait attendre un peu…. et tait « soulage » de ne pas avoir eu l’outrecuidance de klaxonner!!

LEAVE A REPLY