58 mois pour un déménagement…

3
3672

Plusieurs chantiers ont été lancés récemment à Haren, dans le nord de Bruxelles. Tout d’abord le déménagement de l’OTAN, qui sera colossal. L’étude présentée aux riverains de Haren estime une durée de chantier d’environ 58 mois!

Futur quartier général des forces de l'OTAN-Haren
Futur quartier général des forces de l'OTAN-Haren

Ce gigantesque bâtiment accueillera plus de 4.000 fonctionnaires de l’OTAN. Les installations occuperont l’ancien site de l’aérodrome de Bruxelles, tout premier aéroport de la capitale. Les hangars d’époque n’ont pas pu être sauvegardés, malheureusement. Allez savoir pourquoi…

Des piscines, des terrains de sports, des salles de conférence gigantesques, tout y est prévu pour offrir un bien-être absolu aux milliers de personnes qui y travailleront.

Des riverains entendus?

Il y a quelques semaines d’ici, les habitants de Haren (et de Diegem, en Flandre) étaient invités à la 3e réunion d’information dans le Quartier Reine Elisabeth des Forces Armées Belges. Lors de cette séance de communication bien ficelée, une dizaine de personnes (OTAN, maitres d’ouvrages, Beliris et autres organismes impliqués dans le projet) était prête à répondre aux questions des riverains.

Celles-ci étaient claires et évidentes à la fois: Quid de la pollution (sonore, visuelle, environnementale) pendant toute la durée des travaux? Quid de la mobilité pendant et après les travaux? Quid d’une synergie utile et viable entre les riverains et l’OTAN? etc. Les demandes ne manquaient pas. Les réponses ont parfois été « surprenantes ».

Prenons l’exemple de la mobilité; le directeur général de l’OTAN précisait que tous les axes de mobilité ont été réfléchis en collaboration avec Beliris et une société de consultance (NDLR: le nom n’a pas pu être connu). Tram, bus, voitures et vélos cohabiteront de manière ordonnée, sur un plan de circulation amélioré, dont le projet Léopold III décrit ci-après.

Ce n’est pourtant pas si rose qu’il n’y parait; le parking autorisé à l’OTAN aura une capacité maximale de 2.000 véhicules. Haren pourrait bien devenir un « parking sauvage » idéal pour les 2.000 autres voitures de société…

A cela, il est dit que l’utilisation des transports en commun et des vélos personnels sera dopée. Une belle initiative qui pourrait être combinée, à mon avis, avec les Villo de JCDecaux, qui se développent de plus en plus au centre de la Capitale. Les gestionnaires de l’OTAN n’avaient aucune réponse à ce sujet, et renvoyaient la balle à cette fameuse société de consultance, qui doit encore rendre son rapport. Dont acte.

A côté de ce chantier transatlantique, si vous êtes un habitué de la route qui mène de Meiser à l’aéroport de Bruxelles-National, vous aurez certainement remarqué les travaux d’envergure qui prennent place sur le boulevard Léopold III.

Un boulevard Léopold III remis à neuf

D’après Beliris, responsable du projet, il était indispensable de rendre cet axe très fréquenté plus vert, plus accessible et plus sûr pour les piétons, bus, trams et cyclistes, tout en facilitant les véhicules.

Y sont donc prévus; -une nouvelle ligne de tram, qui ira plus loin que l’actuelle station Bordet, -un tunnel pour différencier le trafic local du trafic de transit (2 x 2 bandes prévues en sous-sol!), -un pôle d’échange multimodal (traduisez: des arrêts de trams confortables, des zones Kiss & Ride) ainsi que deux ronds-points en surface.

Les gestionnaires de ce projet tentent évidemment de coordonner leurs efforts pour que tout ceci soit prêt en même temps (voire même plus tôt) que le chantier du nouveau complexe de l’OTAN dont je vous présentais les grandes lignes plus haut.

Vous l’aurez remarqué, ces projets particulièrement importants vont impacter sur le quotidien des riverains, qu’ils soient de Haren, de Diegem, d’Evere ou même de Schaerbeek. Si vous aussi, vous vous sentez concernés par le sujet, si vous avez des remarques par rapport à ces grandes transformations, n’hésitez pas à les partager avec nous.

Source: document de présentation (pdf) du projet de réaménagement du boulevard Léopold III Schaerbeek, Evere, Bruxelles, rédigé par Beliris , en collaboration avec le SPF Mobilité et Transports.

3 COMMENTS

  1. Voici l’adresse o on peut voir que le prestataire de service pour la construction du tunnel est SBE, une socit base Saint-Nicolas, et ce pour prs de 900 000 euros. http://www.market.gov.rw/tenders/np-notice.do~884586 (oui, .rw, c’est rwandais!!!). Ils sont en association avec IV-Infra, un bureau hollandais. Selon le site de Beliris, il semble que ce soit cette association qui gre les tudes de mobilit, mais il n’est pas impossible qu’ils aient sous-trait cette tche.
    Le bureau d’architecture est SOM, un international.

LEAVE A REPLY