Apéros too much

14
2063

Les c’est… trop foule, trop bruyant, trop cher et trop snob !

Mais bon je me fais sans doute un peu vieux aussi…

< >

14 COMMENTS

  1. toujours t snob, non?

    c’est pour a q’on y va

    (pour rgarder les snobs) :-)

  2. Les ftes de masse sponsorises (Bulex, Gazon, Apros Urbains, Roller Parade, Fooding,…) c’est « so pass » et sans doute le meilleur moyen de ne pas faire la fte

  3. Bon, quelqu’un organise un « Apro chacun amne son pack de Cara » avec de la musique de quand on tait jeunes, dans un endroit glauque / industriel dsaffect / underground (au choix, tant que c’est fun) ? :-)

    Il manque un truc Bxl, une sorte de quelque chose qu’on peut trouver Berlin par exemple… Dans le style des soires en plein air sur une plage le long de la Spree (avec cocktails, pizzas, lights & musique pas trop fort, transats & poufs, vieux dcors de cinma qui servent d’aquarium, …), ou des bars dans la cave d’une maison, cave qui se prolonge sous la rue, et o toute la dco est l’envers (les meubles sont au plafond, le papier-peind l’envers…).

    Des trucs comme le Goupil le Fol, mais moins toutou, plus underground et anti-snobs. On a pas a, Bxl ?

  4. Compltement d’accord avec Stef qui dcrit prcisment ce qui manque dans notre nightlife bruxellloise : « Des trucs comme le Goupil le Fol, mais moins toutou, plus underground » …. c’est exactement a !!!

    Faudrait ouvrir un « kert » comme ceux qu’on trouve dans les arrire-cours d’immeubles Budapest: bar/club/centre culturel alternatif et convivial (sans videurs ni droit d’entre) avec une dco de rcupration, quelques bougies dgoulinantes et des boissons pas chres : je suis certain du succs d’un endroit comme a Bxl !

    (le plus connu: http://www.szimpla.hu)

  5. Je me suis retrouv au festival O[n]ze du Bulex la semaine dernire et, dsol Denis, mais l’ambiance tait plutt underground je trouve. Allez j’exagre, on va juste dire « dpaysante » ;-) Non mais sans dconner, vous avez dj fait un tour dans cette ancienne cole de batelerie dsaffecte ? Ca fuit de partout, c’est ravag, y a des cables en guirlande et des gens qui boivent des bires et coutent de la zik live pas toujours bien mixe en faade. Bref juste le ct pas trop encore trop rcupr et loin des sentiers populaires emprunts par les apros urbains

  6. @exibit
    si je confirme le ct ravag et underground de l’cole de batellerie (j’y ai expos au festival l’anne dernire et le plafond de ma salle s’est effondr pendant la nuit prcdent le vernissage :) faut quand mme admettre que les soires mensuelles sont devenues nettement plus mainstream qu’avant (bon rien voir avec les apros quand mme ;)… sinon j’ai entendu que le bulex dmnagerait nouveau…

  7. Oui ouvrir des Kert (jardin en hongrois) !!!! Comme Budapest mais le problme c’est que l-bas il fait toujours beau en t…

  8. perso je supporte plus les soires bulex, pourtant j’tais de toutes ces soires auparavant…
    Les apros c’est sympa, et rien ne t’empche de ramener ta bouteille (ce dont je ne me prive pas;-)
    Le gazon j’aimais pas
    et de toute faon, l’t est fini donc les trucs dehors , non merci

    mais j’avoue je serai bien partante pour un bon retour au SUD
    meme si mouss a refait des soires SUD (avec brevage citron)au Mezzo,
    c’est pas la meme chose…

    sinon y a le bazar qu’est sympa… mais c’est vrai que je n’y pense jamais ..

  9. Si on veut moins snob et plus ambiance conviviale, autant aller a un piknik elektronik, les aperos a bel et bien le but de se faire un public plus ‘cool’. Ce qui m’a surpris cette anne dans les evenements pleine air est de voir des gens sans scrupule prendre des produits autre que l’alcool pour se mettre plus dans l’ambiance en pleine vu de tout le monde.

LEAVE A REPLY