Moutons à vendre : la bonne mauvaise blague

5
3225

Hier, en me rendant au bureau, je voyais tous les 20-30 mètres des affiches au format A4 qui avaient été collées sur façades, poteaux et arrêts de tram. Cette affiche proposait des moutons à vendre pour la fête du sacrifice : à partir de 50 euros, visite possible, conditions spéciales, livraison à domicile,… : il suffit de prendre contact avec la personne par téléphone ou mail.

Dans le quartier Sainte-Marie de Schaerbeek, qui est majoritairement musulman, cet éleveur du Limbourg y avait forcément vu un eldorado en moment de pénurie de moutons dû à la maladie de la langue bleue. Très intelligent.

moutons

FM Brussel était intéressé par cette histoire et a pris contact avec l'éleveur. Etonnamment, ils n'ont réussi qu'à le joindre à un de ses numéros en fin d'après-midi. Le numéro en question a reçu plus de 100 appels hier et aujourd'hui, mais il ne s'agit en fait pas d'un éleveur. Non, c'est une personne qui a été victime d'une mauvaise blague/revanche de la part d'amis/ennemis.

N’appelez donc pas ce pauvre jeune-homme et arrachez ces feuilles si vous les voyez !

Quoi qu'il en soit, peut-être qu'un éleveur devrait envisager cette technique, car avec plus de 100 appels reçus, il y a forcément de quoi prendre quelques longueurs d'avance sur la concurrence.

Schaerbeek, je t'adore.

5 COMMENTS

  1. Ou alors c’est tout simplement un canular avec un numro pris au hasard…

  2. Ah ah :) je vois que certains sites d’annonces n’ont pas le monopole des « fausses annonces »

    En effte, je constate qu’en 2014, il est toujours possible de publier des fausses annonces sur de « gros » sites « belges ». Aucun contrôle ! Il est temps de remédier a cela.
    Sur Petitesannonces.be, toute personne désireuse de placer une annonce est priée au préalable de se valider par un petit envoi de SMS. C est tout con, mais ca marche bien.

LEAVE A REPLY