Atomium 2.0

6
2325

Atomium by eMichHier midi, l'Atomium, qui fête ses 50 ans cette année, inaugurait son blog. Un blog collaboratif ou l'union fait la force, où collaboreront des blogueurs belges, francophones et néerlandophones.

Le blog de l'Atomium, c'est un peu comme l'exposition universelle de 1958. Le blog est comme un lieu central d'échange et de communication. Les blogueurs en sont les pavillons et les internautes en représentent les visiteurs.

Le site compte plusieurs pages, certaines avec des témoignages d'époque, des rencontres avec ceux qui font vivre l'Atomium au quotidien, interview des organisateurs, vedettes et visiteurs, d'autres pages s'adressent surtout à ceux qui s'intéressent à l'Expo 58 en particulier. Un agenda reprenant les différents événements selon le thème, la date ou le lieu est également disponible.

Enfin, n'oublions pas de mentionner que l'Atomium est également présent sur Netvibes, del.icio.us, Facebook, Twitter, flickrâ?¦

6 COMMENTS

  1. Les photos doivent tre posts sous le flickr de l’Atomium, afin d’tre protege. A partir de ce moment, elles peuvent tre mise en ligne sur le blog. Sur flickr, un copyright vers le blog/la personne peut tre mis mais il faut aussi mettre (C) SABAM. Absurde, mme pour les gens de l’Atomium, si je ne me trompe. Mais bon, ce que les Waterkeyn veulent…

  2. C’est pas des conneries tout ca ? J’avais lu dans un magazine photo qu’il y avait jurisprudence sur le fait que tout ce qui peut etre photographi depuis l’espace public est du domaine public…

  3. on peut balancer des images de l?Atomium sans se prendre un proce maintenant ?

    Ben oui. La Cour d’Appel de Bruxelles a rendu un jugement en ce sens en juin 1996, qui disait en substance ceci (les fautes d’orthographe sont d’origine ; je suis innocent) :

    Lorsque la reproduction d’une oeuvre plastique [l’Atomium en l’occurrence] n’a pas pour objet de reproduire cette oeuvre, et quant ce n’est pas comme telle que l’oeuvre apparat dans la reproduction, mais qu’elle n’y figure que comme lment accessoire un autre objet, on ne peut pas invoquer le droit d’auteur, la reproduction ne trouvant pas, en pareil cas, sa fin en sol. Est licite, mme sans autorisation une reproduction faite en quelque sorte titre accessoire, pour illustrer, convaincre ou enseigner, non titre principal

LEAVE A REPLY