Week-end chargé!

0
1264

En ce premier jour de printemps météorologique, il y a des signes qui ne trompent pas: Bruxelles s’éveille! Et de quelle façon, avec sa première Nuit des Musées, qui promet déjà, avant qu’elle ait même démarré, de devenir un évènement culturel important. Les portes du Bozar, du BELvue (site archéologique du Coudenberg compris), du Centre belge de la Bande Dessinée, du Musée de la Banque nationale, du Musée des instruments de musique et de la Maison du Roi seront ouvertes dès 19 heures jusqu’à 1h du matin. Exemple du programme? Le CDBD fera tourner en boucle l’animé « Interstella 5555 » (qui allie le graphisme de Leiji Matsumoto (le papa d’Albator) et la musique de l’album « Discovery » de Daft Punk. Les ruines du Coudenberg abriteront des projections de courts métrages et des concerts de groupe electro et jazz. Le BELvue accueillera une expo collective de jeunes artistes, « M’as-tu vu? » mais aussi, une démonstration de breakdance (avec Yiphun Chiem, une danseuse d’origine cambodgienne qui mélange la musique et la danse traditionnelle à la chorégraphie urbaine). Le MIM, entre autres, vous proposera une des plus belles vues de Bruxelles (le bar sur son toit) en musique, bien entendu. La Maison du Roi organisera des concours et des visites guidées. Le Bozar offrira à boire et à manger: visite libre des expos, happening « Iceland Meets Belgium », théâtre, bodypainting avant une Afterparty qui fera vibrer le Bozar de Minuit jusqu’à 3 heures! Ma préférée reste quand même le défilé de tirelires au Musée de la BNB!

Attention, pour ceux qui ne l’ont pas encore, un pass est obligatoire et est en vente dans tous les musées participants sauf entre 17h et 19h où les ticket seront uniquement disponibles à la billetterie du Palais des Beaux-Arts.

Et pour se remettre de la soirée, pourquoi pas un petit tour Place du Jeu de balle où se tiendra un grand « Wafelenbak »? Avec la recette de Peter Goosens, le chef du 3 étoilé Michelin ‘t Hof Van Cleve, les amoureux de la gaufre pourront littéralement mettre la main à la pâte (à partir de 13 heures) avant que les gourmands ne viennent se régaler (à partir de 16h)… Tentant, non?

Et à chaque gaufre achetée (5 euros avec soft compris), une gaufre sera offerte à ceux qui ne peuvent pas s’en acheter.

Bon week-end à tous!< >

SHARE
Previous articleJazzbreak revient en 5° saison.
Next articleLe grand Freeze
Mélissa est Bruxelloise d'adoption depuis de longues années. Monomaniaque de son quartier (Dansaert/Ste-Catherine), on dit d'elle qu'elle ne traverse le Boulevard Anspach que pour travailler. Calomnies! Elle se bouge les fesses quand un nouveau bar vient d'ouvrir.

LEAVE A REPLY