Ruine à vendre

8
4543

IMG_9866C'est en effet une belle maison de 1910 : large façade de style art-nouveau, entrée cochère, rez + deux étages et un grand atelier au fond du jardin.

Une dizaine de pièces, 4 salles de bain, cuisine, loggia, cave, passage carrossable vers le jardin. Superficie : 5a30ca, R.c.n.i. (revenu cadastral non indexé) 3.123,- €, zone ZICHEE (zone d'intérêt culturel historique esthétique ou d'embellissement).

Mais la maison est délabrée, au point que l'affiche stipule : visites aux risques et périls des amateurs. La note de remise en état s'annonce salée : châssis, toiture, plomberie, électricité, sanitaires, plafonds, murs, planchers,â?¦ bref, tout est à refaire. Des 4 salles de bain annoncées, il n'y en a même pas 2 et dans lesquelles on ne laverait même pas des animaux. Il faut donc compter un minimum de 500.000,- € de frais de rénovation.

9 octobre : première séance de la vente publique, la salle est comble.Le notaire alourdit la note des frais à prévoir : la maison a été sévèrement touchée par la mérule et a causé des dégâts dans une habitation voisine par la façade avant ainsi que par le mur mitoyen de l'atelier en fond de jardin.

Après les informations d'usage (5 jours pour payer les frais de notaire et 6 semaines pour payer le reste de la somme), le notaire commence les enchères : « Il n'y avait pas de mise à prix sur l'annonce, mais il me semble raisonnable de démarrer à 500.000,- € ». La moitié de la salle est effrayée (d'avoir été trop naïve?).

Et les enchères continuent par tranche de 5, 25 ou 50.000 €. Lorsque le montant atteint 950.000 €, l'assistante du notaire semble judicieux de signaler que « passé le million, les frais diminuent ». Hilarité générale. Le dernier montant offert pour la maison sera de 975.000,-€.

Faites vos comptes : 975.000 + frais de notaire + frais de rénovation = pas loin de 1.700.000,- € pour une maison en ville. Oui, c'est un beau quartier et oui, c'est une belle maison, mais quand mêmeâ?¦

Suspens : il restait 15 jours pour surenchérir. En cas de surenchère, une seconde séance sera organisée. Ben oui, 975.000,-€, ça reste pas cher : tellement pas cher qu'un acquéreur potentiel a fait grimper la somme à 981.200,- €.

Nous revoilà en la maison des notaires le 28 novembre pour la séance définitive. Beaucoup moins de monde qu'à la première séance. Le notaire lance les enchères : 981.200, il a beau haranguer les présents, mais personne ne se manifeste. L'enchère ne dépassera 981.200,-

Pour emprunter 1.000.000 sur 25 ans, il faut rembourser près de 7.000,- € par mois â?¦

Article proposé par Charlotte. Vous aussi, proposez un article à bxl.blog !

8 COMMENTS

  1. C’est que c’est prs de la place du Chatelain, ca fera des conomies de carburant pour le SUV du futur propritaire.

  2. Quel Gachis encore !
    Tant de ressources en argent qui part rien, c’est sordide.
    Mme 500 000, pour moi les citoyens se doivent de boycoter pareille infmie

  3. je comprends ton point de vue, Raphael, mais que faire de cette maison alors ???
    Il s’agit d’une vente publique force suite une succession plutt complique (propritaire dcde en 2003, pas d’hritiers directs et des legs raliser).
    Depuis 2003, cette maison est donc l’abandon. Fallait-il la laisser s’crouler pour qu’un promoteur y mette un immeuble ? La ville ou la commune ne peuvent pas racheter tous les btiments ayant une valeur architecturale.
    Seule consolation : les acheteurs sont belges…

  4. @Mateusz
    « On peut emprunter sur 125 ans ? »

    Oui et c’est trs courant en Suisse o il faut parfois plusieurs gnrations pour rembourser.

    Ce type de prt devient occasionnel en Belgique.

  5. Il y a vingt ans, j’avais t visiter une maison de matre comparable celle-ci (peut-tre en meilleur tat, puisqu’habitable) du ct de la place des Bienfaiteurs Schaerbeek, qui tait propose 800.000……FRANCS belges de l’poque….Ah, c’tait le bon temps…Je ne l’ai (malheureusement pas achete parce que la toiture tait refaire….Si j’avais su…(soupir!!!)

LEAVE A REPLY