Entendu à Bruxelles

11
1787

Pré-métro, axe Nord-Sud, trois beurettes sont en pleine discussion. Enfin, c’est surtout deux d’entre elles qui écoutent la troisième parler.

Elle: Petite bombe apprêtée

Copine 1: Sourire un peu narquois aux lèvres, elle a l’attitude de celle à qui on ne la fait pas.

Copine 2: Toute de noir vêtue au petit minois un peu triste

Elle: « J’vous jure, il va me rendre dingue! Mais pourquoi il veut pas de moi! »

Copine 1: « Ecoute, pourquoi t’es la seule à qui il parle presque pas? Il dit bonjour à tout le monde, sauf à toi! C’est peut-être révélateur. »

Elle: « Je veux l’épouser! Il fait des voyages. Il fait des tartines… *gros soupir*. Mais pourquoi il me court pas après COMME TOUS LES AUTRES? »

Copine 2: Regard à la fois énigmatique et las.

SHARE
Previous articleNocturnes des Musées bruxellois 2007
Next articleRuine à vendre
Mélissa est Bruxelloise d'adoption depuis de longues années. Monomaniaque de son quartier (Dansaert/Ste-Catherine), on dit d'elle qu'elle ne traverse le Boulevard Anspach que pour travailler. Calomnies! Elle se bouge les fesses quand un nouveau bar vient d'ouvrir.

11 COMMENTS

  1. @ Antoine: Si j’avais pu enregistrer toute la conversation! Un chef d’oeuvre! Je crois que la pauvrette tait en plein ptage de durite. Je compatis mais je serai le mec en question, je m’enfuirai en courant!

    @ Mich: J’ai entendu les prnoms, et non.

  2. @Melodius: Beurette? C’est pas ce que l’on met sur la tartine? :o)
    Il fait des voyages! Il fait des tartines….je ne vois pas bien le rapport, enfin… C’est peut-tre justement parce qu’il fait des voyages qu’il n’a pas envie de se trimballer un sac dos supplmentaire?…

LEAVE A REPLY