Bruxelles, si c’était Renaud (Hooli)

2
1589

J’ai poussé mon premier cri le jeudi 26 janvier 1989, dans un hôpital d’Anderlecht, il y a de ça 18 ans. Je vis maintenant à Neder-Over-Heembeek, petite commune plutôt calme mais sympathique, pas loin de Laeken. Je sors régulièrement au centre ville, que ce soit pour assister à un concert ou pour boire un pot avec des amis.

Si Bruxelles devait être une odeur, ce serait celle des marrons chauds. On peut sentir cette odeur généralement lorsque l’on descend les escaliers qui nous mènent vers la station De Brouckère.

Si Bruxelles devait être une couleur, ce serait le gris que l’on retrouve souvent dans le ciel, sur les pavés de la Grand Place et sur la plupart des façades.

Si Bruxelles devait être un son, ce serait celui des différents instruments constituants les groupes de musique se produisant en concert. Concerts organisés un peu partout et gratuitement par la ville de Bruxelles.

Si Bruxelles devait être un goût, ce serait celui de la bière au fût, accompagnée de quelques cubes de fromage parsemés de sel de céléri.

Pour ma part, j’aurais quelques billets à rédiger à propos de l’ambiance le soir du côté de la bourse que je côtoyais régulièrement il y a de ça quelques mois et que je continue à côtoyer aujourd’hui, mais moins régulièrement.
Je pourrai également faire un petite liste descriptive des quelques bars que j’ai visités.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY