Portrait de bruxellois, Eric

3
2453

WP_20140930_002

Eric, ce bruxellois
Lieu : Marolles

Pourquoi es-tu bruxellois?

Les Bruxellois ne sont ni francophones ni néerlandophones. Nous sommes un mélange avec pedigree. Un melting pot indéfinissable que vous rencontrez plus particulièrement dans les Marolles. J’ai habité 35 ans dans ce quartier. J’y travaille (au CPAS) et ma mère y a vécu plus de 50 ans.

A quoi reconnaît-on les Bruxellois ? 

Ils sont pudiques quand vous ne les ne les connaissez pas. Aux abords distants, ils aiment faire des blagues grivoises, ils sont chaleureux : c?est la zwanze. Ils ont des noms fleuris pour parler du sexe qui ne sont jamais plats. Et quand la blague est plate, c’est tout à fait volontaire.

Je me suis senti bruxellois une fois en France dans la montagne avec ma mère en vacances.

Le lendemain d?une fête de mariage, tout le monde déjeune ensemble le matin. Arrive alors un français de 60 ans très vieille France qui déclame « j’ai l’honneur mesdames de déposer à vos pieds mes respects du matin » et ma mère leur a répondu « Awel en da smergens op a nuchtig moeg ». Ce qui a provoqué l?hilarité générale des Bruxellois.

Pour moi un Bruxellois est une personne qui se sent bien partout, que ce soit dans des milieux populaires mais aussi dans la haute, comme Freddy Thielemans.

SHARE
Previous articleBruxelles, si c?était Hélène
Next articleSoleil de février
Je suis assez âgée pour avoir connu l'époque sans GSM et sans Internet. Juste que maintenant je ne peux pas me passer ni de l'un ni de l'autre. Je n'ai pas toujours vécu à Bruxelles mais c'est dans cette ville que mes parents qui viennent d'endroits fort éloignés sur le globe ont choisi un jour de s'installer. Ils n'y sont plus mais moi j'y suis restée.

3 COMMENTS

  1. Possible d’avoir une traduction de « Awel en da smergens op a nuchtig moeg » ? Je suis pas Bruxellois de souche ;-)

  2. Traduction littérale de l’expression en Bruxellois : « Eh bien, et ça de grand matin sur un estomac à jeun ! »

LEAVE A REPLY