Rate pas l'A.R.T #15 – Culture v. inculture

2
1779

Depuis qu'internet est entré dans nos vies, nous avons un formidable outil de découvertes culturelles et de connaissances.

Ã?couter des morceaux joués par des groupes obscurs qui n'avaient pour autre cadre, dans les décennies précédentes, que le garage de papa ; lire des idées et articles autrefois publiés dans des fanzines photocopiés qu'on se passait sous la manche à l'arrière de certaines boutiques ; découvrir le point de vue sur le monde de tas d'inconnus dont certains ne manquent pas d'originalité….

Je ne m'en lasse pas.

Je ressens exactement la même ferveur que devant les rangées de livres de la bibliothèque de mon enfance. Un sentiment de manque à l'idée qu'il me sera impossible de parcourir tout ce qui existe, une excitation énorme face à chaque nouvelle image, nouveau texte qui me tombe sous les yeux, une satisfaction insatiable à chaque connaissance acquise, à la moindre découverte, comme un combat remporté contre les forces du mal : l'inculture et la désinformation.

Mais la guerre continue : à la faveur d'un nouvel algorithme et voilà que ne sont mis en avant que les daubes sans noms. Entre deux textes de lois, en voilà d'autres qui tentent coûte que coûte de restreindre nos accès à certains sites, â?¦

Sans cesse, il nous faut dévier, déjouer, chercher, ne pas se reposer sur nos lauriers.

L'ennemi est nombreux, l'ennemi est riche, l'ennemi est rusé et il est multiforme.

Il a pour objectif ultime d'atteindre toutes les sphères de notre vie, de notre cerveau, de nos goûts, de nos pensées les plus secrètes afin d'y planter une graine de publicité.

Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que quand on a goûté le nectar de la culture de qualité, tout autre succédané ne peut étancher notre soif, et que la quête de ce qui se fait de mieux est un combat vital, qui n'a pas de prix.

Impayable donc pour notre ennemi.

Mardi 26 février 2013

Je sais que certains se plaignent de la disparition des cinémas de quartier. Je n'ai pour ma part jamais connu cette époque, mais il semble que pour les générations qui nous ont précédé il s'agissait de ce qu'il se faisait de mieux en matière de sorties culturelles.

Aujourd'hui, pourtant, il y a de nombreux ciné-clubs qui voient le jour à Bruxelles. Le dernier que j'ai découvert en est, ce mardi à sa seconde projection.

Le film proposé ce soir a bénéficié d'une belle couverture dans certains journaux.

Pourtant, on est ici loin des blockbusters a gros budgets, le film a été tourné pour un prix très modique de 150€ et quelques heures du temps de l'équipe… Ã?quipe qui sera d'ailleurs présente ce soir !

Donoma, Projection Room (Smala Cinéma). L’entrée est à 5€

 

Jam in Brussels organise des jams toutes les semaines : le mercredi au Floréo (derrière Saint Géry) et à partir de cette semaine, ils inaugurent les jams du mardi à la Maison des Brasseurs, avec pour invités le groupe Selva Style qui donne la pêche !

 

Mercredi 27 février 2013

C'est un mercredi photographique que je propose d'abord avec le vernissage de l'exposition photo de Fast Forward de Katherine Longly à la B-Gallery.

katherine-longly

Ensuite avec la deuxième partie de l'événement TRIBAFFF 2 à la Maison des cultures, qui met en avant quelques un des photographes en résidence à la BAF.

526867_503867576321441_769290286_n

Jeudi 28 février 2013

Cela ressemble à un rendez-vous hebdomadaire : les Soirées cerises organisent un concert le jeudi midi à la T.A.G. Gallery, au passage Rogier. L'entrée est gratuite et l'artiste à écouter cette semaine entre 12h30 et 13h15 est Nicolas V.O

Le jeudi, c'est le lancement officiel du week-end, et les Bruxellois ont l'habitude de commencer celui-ci par un apéro d'après boulot. Dans les mille et une idées à proposer pourquoi ne pas participer à un apéro dont les bénéfices iront à une association ?

C'est en tout cas ce que propose EasySundays avec son Ease & Wine Afterwork à la Maison Malibran.

L'entrée est de 10€ pour deux verres de vin et des tapas et les bénéfices iront à la Self Employed Women Association.

Ease-Wine_28_Feb_vignette

A noter également ce jeudi un petit festival : des concerts de musique classique dans des kots bruxellois ! C'est l'école de cinéma flamande le Rits qui l'organise, et le programme est disponible sur le site : Kot Concerts op Brusselse Koten.

Vendredi 1er mars 2013

Ce vendredi et samedi ce sont les Jeux olympiques de la STIB, organisés par le Collectif Artivist.

Une épreuve sportive qui a pour cadre le réseau de la Stib avec pour but de déjouer les caméras de surveillance et autres portiques…. ! Par cette action, le Collectif Artivist tente d'attirer l'attention du public sur les investissements énormes que ce service public investit dans les outils de surveillance et de contrôle et ce en dépit du bon sens (commun)…. !

A noter, chacun prend les responsabilités de sa participation comme il l'entend.

Aucune information n'est disponible en ligne, mais si vous désirez laissez un commentaire et je vous enverrai un mail avec l'adresse du rendez-vous qui aura lieu vendredi 1er mars à 16 heures.

JO

Pendant ce temps-là, ceux qui ont une conscience écologique n'hésiteront pas à aller au Centre d'écologie urbaine pour leur apéro hebdomadaire avec massages gratuits, très bons plats à goûter sur place et concerts : Apero Live music avec Toubab, If Trio & Moustach

Samedi 2 mars 2013

Le collectif Indekeuken a reçu carte blanche et sera chez Beauhaus jusqu'au 24 mars. Des lectures, des expostions, des performances, des projections, du thé, et des tas d'aures choses sont au programmes de ces trois semaines ! Voici une affiche pour une des activités durant cette période :

Erosmose-10_03_2013-indekeuken

Dimanche 3 mars 2013

Pour donner le goût à nos petits bouts de cet amusement collectif qui consiste à bouger tous en même temps sur un morceau de musique, j'ai trouvé la discothèque des enfants : Kiddy Wax au Wax Club.

L'entrée est de 5€, réservée aux kids de 9 à 14 ans et cela se passe gentilment entre 14h et 18 heures.

C'est qu'il est temps de regarder vers l'avenir et de trouver les lecteurs de demain de ma chronique sur les sorties 'I'm Not on The Guest Listâ?, du jeudi… !

Yelyam

 

Pas envie de rater l’article de la semaine ? Inscris-toi à la liste de diffusion !

*

Email Format

2 COMMENTS

  1. Bonjour mademoiselle, puis-je vous demander vos pap… euh… plus de renseignements sur votre petite activit sportive STIB. C’est pour communiquer quelques amis.

    Merci

  2. Parat qu’on est oblig de se plier aux demandes des agents 212 et autres… alors j’ai envoy l’info par mail … mme pas sous la torture ! :-)

LEAVE A REPLY