I'm not on the Guest List #10 – Version Mini, Maxi Plaisir

0
1387

Cette semaine, j'avais décidé de prendre quelques jours de congé et de ne pas écrire d'agenda. Sans doute motivée par le fait que je passerai une partie du week-end ailleurs. J’y étais presque parvenue, en ne publiant pas, mardi, le Rate pas l’A.R.T.

C’était évidemment sans compter sur mes potes.

On ne peut décidément pas compter sur eux… Surtout quand ils sont comme ceux que j'ai en stock : créatifs (toujours à avoir une bonne idée), énergiques (ils vont donc jusqu'à faire de l'idée un véritable projet) et nombreux (il y en a toujours un ou deux pour présenter quelque chose à intervalle régulier).

Comme il ne faut pas exagérer non plus, je vais donc aller droit au but et ne parler que des évènements organisés par ceux que je connais. Ah, j'ai oublié de préciser qu'en plus, mes potes ont quand même la décence d'être talentueux, t'as de la chance, il y a du lourd !

Donc ne te plains pas : en trois coups, je t’occupe quand même durant les trois jours du week-end, te balade d’Uccle à Anderlecht en passant par le centre et t’offre à manger, à boire, à danser, à te faire masser, et à découvrir de nouveaux talents artistiques.

Débuts en douceur

Le mieux pour que tu te prépares bien à ce week-end, c'est de te faire masser vendredi soir. Gratuitement…

Et tout ça pendant le concert de Jullian à l'Urban Ecology Center.

Cela se déroule dans le cadre de leur apéro acoustique, qui a lieu tous les vendredis. Il y a donc pas mal d’autres choses au programme, la soirée commence par une table d’hôte et se termine par une jam session !

Transitions paradisiaques

Durant le week-end, il faudrait songer à trouver le temps d'aller au Festival de l'imprimerie éphémère 'Paradise Nowâ?. C'est dans une ancienne imprimerie (qui devrait être bientôt détruite) que le Collectif Les Alices a demandé à plusieurs artistes de s'approprier à leur manière les lieux.

Parmi eux, mon amie Tamar Kasparian présente une installation 'Au coeur du labyrintheâ?.
Durant les trois jours que dure le festival, il y a également des performances, des concerts suivi par des DJ sets, dont ceux de DJ Sofa, un autre de mes potes.

Passage à l’internationale

L'an dernier, une des meilleures soirées de l'année était la Strictly Niceness de novembre, où Gilles Peterson était l'invité.

Peterson organise depuis plusieurs années un Worldwide Festival, dont un des moments phares est lorsqu'il prend ses quartiers à Sète (dans le Sud de la France) en juillet. Chaque année plusieurs de mes potes et autres personnes de mon réseau s'y rendent quasi religieusement.

Cette année, il y a une édition bruxelloise au Beursschouwburg samedi soir, avec Funky Bompa, les gars d'Onda Sonora, Lefto et bien sûr Gilles Peterson en personne….

Sois sage et occupe-toi comme il faut pendant mon absence !

Yelyam

 

LEAVE A REPLY