Rate pas l'A.R.T #5 – Tomber

31
4571

Chaque début de semaine, un Agenda Raboteux et Tarabiscoté (A.R.T) pour se 'culturerâ? entre amis ou en familleâ?¦

Un jour, en boutade, j'ai parlé d'une saison dont je regrettais la fin. Elle m'a répondu qu'elle ne l'aimait pas, qu'elle préfère celle qui vient.

Un jour, par inadvertance, j'ai laissé tombé ce bout de papier sur lequel était écrit le titre d'une chanson. Il m'a informée qu'il aimait la musique sans paroles.

Un jour encore, un autre jour loin d'ici, j'ai dit que j'aimais la mer, et c'est à la montagne qu'ils ont planifié les prochaines vacances.

Des jours, j'en aurais d'autres à raconter : tous ces jours où les occasions de se rencontrer, s'écouter, s'entendre, se comprendre nous sont passées sous le nez.

Tous ces jours où nous ne nous aimons pas, c'est un peu des jours où la vie sort de moi, où l'amour tombe hors de mon coeur, comme les feuilles en automne.

Mardi 09 octobre 2012

Et pendant que je me lamente sur le temps qui passe et les saisons qui se succèdent dans le luxe que m'offre la vie, certains tentent de se faire entendre dans les rues pas très loin d'ici.

L'Espagne gronde, grogne et hurle. Elle n'est pas la seule. Portugal, Grèce, Italie suivent la même route, scandent les mêmes refrains. Les Français, pour une fois une râlent pas… mais fuient leur pays. Les Allemands accumulent les < > petits boulots et les Belges se préparent à des élections locales qui ne devraient pas changer la fa(r)ce du monde.

Nous sommes le mardi 9 octobre et PianoFabriek propose la Première édition du cinéma documentaire et de fiction espagnol : Encuentros.

Film d'ouverture :

Mercredi 10 octrobre 2012

J'ai parfois envie d'aller plus au sud. Avec l'automne, le froid emplit les places et surtout, le plus grave : les gens se couvrent, et ne prennent pas leur responsabilité.

Dans ce sud originel, j'entends à chaque coin de discussion 'Inch'Allahâ?. Je déteste cette expression.

'Dites, les gars… on va à la mer demain ?â? Inch'Allah

'Dites, Taxi, vous pouvez me conduire à cette adresse ?â? Inch'Allah

'Dites, Madame, vous pouvez me dire si je recevrai ces documents officiels dans les temps ?� Inch'Allah

S'en remettre à Allah, plutôt qu'à soi. Et si la chose ne se fait pas, la faute à personne. Dieu ne voulait pas.

Je vais jusqu'à bannir cette expression de mon vocabulaire quand je parle en arabe. Aucune référence à Dieu, ce qui est compliqué car toutes les formes polies comportent son nom.

Mais parfois, je ne peux y couper : quand c'est le titre d'une oeuvre.

Ce mercredi aux Halles de Schaerbeek, c'est l'Avant-première du film Inch'Allah.

Jeudi 11 octobre 2012

La poésie fait partie, fort heureusement, de la vie…. selon le regard que tu lui portes, tu ne manqueras pas de la remarquer dans les scènes de tous les jours. A moins d'être aveugle, bien sûr.

Blind Poem Blues au Théâtre Poème

Vendredi 12 octobre 2012

Flagey est le lieu de toutes les rencontres et je m'étonne qu'aucune oeuvre majeure de la littérature qui mette en scène cette place aux multiples visages, ne soit encore publiée.

Peut-être que ce qu'il s'y passe chaque jour, entre ces gens qui s'y croisent, se parlent, se méprisent, ne se sourient pas, se séduisent, s'indiffèrent, se vendent… ne te parle pas.

Peut-être tous ces jeux ne te sautent pas aux yeux. Peut-être es-tu déjà passé par là.

Peut-être y as-tu laissé des plumes sur ses pavés bleu, toujours trop sales, ou sur les marches de son église, où tu ne crois plus à rien.

Et tout cela t'a sans doute rendu insensible aux autres choses qui s'y déroulent malgré toi, en dehors de toi.

Il est des jours où tu traverses la place et l'espoir te porte : tu cherches du regard cette personne qui fait battre ton coeur.

Un autre jour, tu la traverses en longeant les murs. Où alors, tu fais des kilomètres dans ses hauteurs pour l'éviter à tout prix.

Il y a les jours où tu es malade, où tu ne vois rien ni personne. Il y a ces jours où tu penses que tu pourrais mourir sur place et pourrir et puer avant qu'on ne te remarque. Il y a ces moments où tu fais tout mécaniquement du Delhaize au Club, petit café au Belga et te revoilà chez toi, surpris d'avoir un sac de courses dans la main.

Il y a ces jours où cela frétille de partout, les fontaines jaillissent, la Malibran chante, on mange à Lesbroussart, FM Brussel n'émet aucun doute, un cinéma de chaque instant lors d'un festival, et l'on se bourre la gueule à la Brasserie.

Il y a des jours, longs et tristes et parfois nombreux, où il ne s'y passe rien. Le temps passe simplement, de 71 en 81, de 38 en 60, qui arrivent tous à la même heure et qui ne reviendront pas avant un bon quart d'heure car il est passé 19 heures.

Ces jours gris, pluvieux, venteux et vides. Où ton corps est là, mais ton coeur semble coincé à des milliers de kilomètres…

Et il y a ces moments magiques où un groupe de jazz vient jouer dans ce lieu à l'acoustique parfaite.

« Jazz Lab Series » Manu Hermia Trio, Flagey

Samedi 13 octobre 2012

En automne, on pourrait faire tomber les masques.

'Mais personne n'en porte�. Si.

Pas sur les visages, mais dans nos tenues, les lieux que l'on fréquente, les personnes à qui l'on parle, les livres que l'on lit… Autant de masques derrière lesquels on tente de se cacher et qui pourtant nous définissent.

La mode, science autoritaire de ce qu'il faut porter pour 'enâ? être. Même si tu penses ne pas suivre la mode, une photo de toi du passé indique, par tes vêtements, l'époque, le lieu, la saison.

On s'habille malgré tout 'dans l'air du tempsâ?. Difficile de faire autrement….

Modo Parcours tout le week-end.

Dimanche 14 octobre 2012

C'est un bon jour pour courir après un crayon…..

Pencil Running Tour, Départ Place Saint Boniface

Lundi 15 octobre 2012

Ciné Club 'Le Phareâ? : comme pour le résultat des élections, au moment d'écrire ces lignes, le programme du phare n'est pas encore publié.

Mais est-ce une raison suffisante pour ne pas y participer ?

Yelyam

31 COMMENTS

  1. Faon tranchante et amusante a la fois d’crire cet article
    j’ai bien aimer ces jeux de mots ,merci de ce petit moment tout en douceur pour apporter comme chaque semaine , des info intressante

    clin d’oeil pour ton travail communautaire qui mritais d’tre soulign..:)

LEAVE A REPLY