Un agenda cinématographique grâce au Brussels Film Festival

0
1295

Quand le Brussels Film Festival prend ses quartiers à Flagey, tout mon agenda est sens dessus dessous !

D’abord parce que la programmation du festival est excellente et complète : entre films en avant-première, en compétition ou documentaires musicaux, auxquels s’ajoutent des soirées thématiques et des concerts, sans même parler des nombreux invités de marque qui nous font l’honneur de fouler les trottoirs que je parcoure toute l’année, j’ai de quoi avoir le tournis.

Ensuite, pour toutes les raisons précitées, parce que j’ai décidé, il y a déjà 3 ans maintenant, de participer en tant que bénévole au Festival, et là pour le coup, c’est toi qui va en avoir le tournis, tellement je risque de t’en parler en long, en long et en long. Tu crieras « piti? et tu vas me promettre de venir pour que j’arrête…

Enfin, quand tu sauras que le Festival fête ses dix ans… tu comprendras qu’il réserve à son public des beaux cadeaux !! Réserve déjà ton samedi soir, tu vas en avoir plein la vue…

Alors clap : tournez !

Jeudi 7 juin 2012

Depuis ce matin, les préparatifs vont bon train sur la place qui se colorent des belles couleurs des affiches du festival…

En soirée, j’irai au vernissage de Arnaud Kool à la Bodson Emelinckx Gallery.

Vendredi 8 juin 2012

C’est donc la soirée d’ouverture ! A l’intérieur de Flagey, il y a la présentation en avant-première du film de Jean-Paul Rouve « Quand je serai petit », et le réalisateur sera d’ailleurs lui-même de la partie !

Pendant ce temps, certains membres de l’équipe prépareront le ciné-concert gratuit et en plein air (en intérieur si le temps ne le permet pas) : un film des années ’20 (Le Golem) avec la bande son d’un groupe de rock, les NKF3,  en live ! Je recommande ce genre d’expérience, dont je garde un bon souvenir le soir où j’avais été assisté à une représentation de ce type à Athènes, l’an dernier… j’en garde un souvenir mémorable !

Pendant ce temps-là, certains membres de l’équipe de Bxlblog boiront un godet en souvenir du bon vieux temps et pour fêter les 5 ans.

Samedi 9 juin 2012

C’est LA soirée du festival pour leur dix anx ! A cette occasion : un prix mini : toute la soirée à un prix mini de 10€.

T’as quoi pour ce prix -là ? Accès à tout ce qui est programmé ce soir-là et pas uniquement de films !

Il y a un concert de The Chromatics, oui t’as bien lu … !

Deux documentaires musicaux, dont un sur les Libertines en présence de Carl Barât, qui d’ailleurs sera aux platines pour la soirée qui suit, avec Saul Williams !

Deux films bien sûr, le dernier Woody Allen en avant première et Death for Sale, un film franco-marocain, magnifique, qui a l’avantage de nous montrer une autre sorte de réalité loin des clichés…

Et en soirée, un autre film en plein air : Les Géants.

Et avec tout ça, je ne sais pas encore si j’irai terminer la nuit à la Strictly Niceness… j’essayerai en tout cas ! Avec un flyer à la tête de Derrick, ils donnent envie d’aller dire bonjour et de tâter de la dancefloor !

Dimanche 10 juin 2012

Certains bruxellois iront peut-être pique-niquer en rue; mais à Flagey, on garde le cap sur le Festival.

Ce dimanche, il aura la couleur de la Pologne : soirée qui présentera deux films produits par ce pays, de plus en plus dynamique au niveau artistique.

Au programme aussi, entre autres, un documentaire musical. L’objectif du Festival étant non seulement de présenter ce que fait le cinéma européen, mais également de mettre en avant les liens qui unissent la musique et le cinéma.

Ce dimanche donc, c’est Vinylmania, un documentaire italien.

Lundi 12 juin 2012

Le festival est également le lieu de rencontres professionelles entre les divers métiers du cinéma, par le biais de Masterclass, de workshop et même une leçon de cinéma.

C’est aussi, pour les cinéphiles l’occasion de rencontrer et de discuter avec des réalisateurs à la carrière prestigieuse. Ainsi, ce lundi, c’est Terrence Davies qui nous fait l’honneur de sa présence, pour présenter son dernier film The Deep Bleu Sea.

Mardi 12 juin 2012

Un programme très chargé, ce mardi en plein milieu du Festival qui nous conduira jusqu’au samedi 16 juin…

Parmi les très bons films présentés ce jour-là, j’ai envie de mettre en avant « My Brother The Devil », un film britannique. Je te laisse deviner pourquoi je mets en avant ce film-là en particulier (indice : pour les mêmes raisons qui m’ont fait mettre le trailer de Death for Sale et qui m’ont fait fortement réagir aux questions d’intégration la semaine dernière…) Et puis, ils sont venus mettre un petit mot sur la page du Festival pour dire à quel point ils étaient contents que leur première belge soit ce soir au Brussels Film Festival, et rien que pour ça, j’ai hâte de les rencontrer, les gens de cette équipe !

Mercredi 13 juin 2012

C’est la soirée aux couleurs de la Belgique francophone… Avec un superbe film entre animation et images documentaires sur le thème des enfants d’origine coréenne adoptés en Belgique.. « Couleur de peau : miel », tiré du roman autobiographique de Jung, d’ailleurs en séance de dédicace la veille, à la librairie Brüsel.

Le Festival ne se termine pas encore, et je ne suis pas sûre que je pourrai écrire l’agenda la semaine prochaine au vu du programme intense qui m’attend….

Passe me dire bonjour sur place : tu ne peux pas me rater, je serai de temps en temps sur scène pour présenter l’un ou l’autre film !

 

LEAVE A REPLY