Pompiers : le ras-le-bol est constant

0
1141

Quelles que soient les conditions, les hommes du feu sont là pour éteindre des incendies, sauver les gens des flammes, amener les malades à l'hôpitalâ?¦ Tout n'est pas rose pour autant. Les manifestations spectaculaires et violentes du printemps 2006 sont là pour le rappeler. Une non-gestion de longue date a mis en place une situation assez dramatique au sein du corps des pompiers de Bruxelles.

La direction devrait être composée de 10 personnes. « Il n'y a que trois officiers pour accomplir tout le travail, tonne Eric Labourdette, président de la section SLFP pompiers. Il n'est, dans ses conditions, pas possible que la gestion de cet organisme d'intérêt public se fasse de manière optimale. »

14_28_08_201064000_bpompier051

Et de citer tous les points sur lesquels le syndicat libéral souhaite des éclaircissements, au moins, mais surtout des avancées claires. « Nous voulons une direction complète. Et pas une direction par procuration sans pouvoir comme c'est le cas pour l'instant avec notre intérim manager. Celui-ci, débarqué à l'automne 2006, devait mettre en place un nouvel organigramme, installer une nouvelle direction et assister la direction actuelle en ce qui concerne le travail quotidien. Quatorze mois plus tard, il n'y a toujours rien ou presque. »

Du côté du cabinet du ministre, on tempère : « L'intérim manager, qui restera jusqu'en octobre 2008 a eu l'occasion de présenter au ministre Cerexhe un plan d'action pour les années à venir. Plan qu'il présentera au Siamu encore en janvier. »

Ce plan prévoit de lancer les candidatures pour le recrutement d'un directeur général et d'un adjoint. La procédure pour la nomination de 4 majors sera par ailleurs proposée ce mois-ci. De quoi réconforter les représentants syndicaux mais ceux-ci attendent de voir. « On nous a assez promis de chosesâ?¦ »

Autre point de discorde, parmi d'autres : la lenteur des avancées des travaux dans les postes avancés. En 2006, des rapports faisaient état d'insalubrité, de présence de rats pour certains d'entre-eux. Le ministre avait, à l'époque, annoncé que de gros moyens seraient mis sur la table. Les résultats tardent à se faire sentir. Au cabinet on répond que « l'inventaire des travaux est terminé et le cahier des charges a été publié. Nous attendons donc impatiemment que des offres soient remises. Si tout se passe bien, les travaux tant attendus débuteront au début de l'année 2008 dans trois postes avancés (Anderlecht, VUB et Chenaie). »

Première parution : TBX n° 251, Page 7, paru le 2008-01-10

LEAVE A REPLY