Rouler de ses propres elles !

0
1158

Rencontre avec Clara, animatrice vélo 🚲 dans le quartier Maritime.

« Je suis animatrice communautaire dans une association à Schaerbeek, « Les amis d’Aladdin » et je donne à côté de cela des cours de vélo dans le cadre du projet « Les Hirond’Elles« .

Il s’agit d’un cours d’initiation au vélo spécialement dédié aux femmes à Molenbeek. Le fait que les cours soient réservés aux femmes est très important car certaines participantes ne se sentiraient pas à l’aise en présence d’hommes. Les cours ont lieu les jeudi et samedi encadrés par des animatrices. Nos participantes bénéficient d’une prise en main globale depuis les premiers coups de pédale jusqu’à la prise de confiance dans la circulation. »

S’épanouir comme des fleurs

« La majorité des ces femmes n’ont jamais touché à un vélo de leur vie. C’est un plaisir de pouvoir les accompagner dans cette démarche. Parfois, j’ai l’impression d’être leur maman. Les voir rouler pour la première fois, tu te dis qu’une nouvelle vie s’ouvre à elles.

Ça fait un an et demi que je travaille avec ces femmes. J’observe en les accompagnant à quel point réussir à démarrer à bicyclette les aide à prendre confiance en elles. Je les vois s’épanouir comme des fleurs.

Pendant des années, ses femmes se disaient « si seulement j’avais pu apprendre à faire du vélo », et maintenant c’est une réalité. Pour moi, c’est vraiment la plus belle récompense. J’ai vraiment la sensation d’exercer le meilleur travail au monde. »

Mon vélo, c’est mes jambes !

« Personnellement, je fais du vélo depuis que je suis gamine, j’ai grandi à la campagne et quand je suis arrivée à Bruxelles, il y a deux ans et demi, j’ai tout de suite opté pour le vélo pour me déplacer. Ça n’a pas été facile au début car ça changeait de mon petit village… On n’est pas forcément non plus toujours à l’aise niveau tenue. Dès que tu as une jupe un peu trop courte, tu reçois des commentaires. Malgré cela, je ne me verrais pas me déplacer autrement qu’en vélo, sauf peut-être quand il fait dégueulasse. Mon vélo c’est mes jambes ! »

Pour plus d’informations sur ce projet, consultez le site internet « Les Hirond’Elles » !

LEAVE A REPLY